Pour cette seconde étape du championnat de la 308 Racing Cup, le paddock avait rendez-vous en Allemagne, à Hockenheim. Un circuit chargé d’histoires s’il en est, un endroit parfait pour s’y produire et un Stadium unique pour parader devant le public.

La bonne entame de saison vue à Nogaro a donné une saine dynamique à l’écurie, les résultats ont permis de confirmer les ambitions, les plus hautes possibles, la concurrence fut avertie.
Après les essais, l’heure était venue pour tout le staff technique de se préparer pour les qualifications. Une séance où les pilotes ont encore montré une belle pointe de vitesse jouant dans le haut du tableau, Johan Boris Scheier à 0,2 seconde de la pole position, Julien Gilbert à 0,4 !

BRS Racing Team, Julien Gilbert (FRA), Peugeot 308 Racing CUP no.44

Orange Mécaniques pour BRS...

La course plus disputée que jamais avec les intentions qui étaient affichées par l’écurie BRS Racing Team, aura tenue son suspense tant les places sont chères. Les belles prestations de Julien Gilbert qui transforme sa 7ème place en 4ème sous le drapeau à damier.

Johan Boris Scheier aura encore une fois pu compter sur la mise au point parfaite de sa voiture, lui permettant de se battre pour le podium et une seconde place. Malheureusement, une pénalité pour ligne de course dépassée le renverra en 13ème place. Quant à Louis Meric, encore une fois, il assure le spectacle et gagne 4 places, puis la mécanique s’en est mêlé, un abandon pour le jeune Toulousain.

LM 31 by BRS Racing Team, Louis Meric (FRA), Peugeot 308 Racing CUP no.31

Chez BRS Racing Team, l’union sacrée permet de retourner en piste avec cette ténacité nécessaire qu’impose le sport automobile. La seconde session de qualification permettra de les créditer de meilleurs résultats encore. Une 4ème et une 5ème place pour Johan Boris Scheier et Julien Gilbert. Louis Meric, échaudé par sa casse mécanique, parviendra à garder sa fougue pour la course.
La seconde course du week-end permettra encore une fois au BRS Racing Team de se mettre en valeur, Julien Gilbert subtilise une position à son adversaire pour se placer provisoirement sur un podium, avant de sportivement céder sa place à son coéquipier, Johan Boris Scheier, légèrement plus rapide.

Louis Meric aura eu raison, sa pugnacité le mènera à une belle 11ème place finale après de belles passes d’armes et de beaux dépassements. Johan Boris Scheier en lice pour le podium connaîtra un ennui technique dans le dernier tour qui le rétrogradera à la 6ème place sous le damier.
Le BRS Racing Team a encore montré de belles choses en Allemagne, quelques fortunes diverses à cause de la mécanique, mais une combativité jamais mise à mal. Le prochain rendez-vous offrira un cadre magnifique, idéal pour y célébrer une victoire, ce sera la manche de Spa-Francorchamps les 8 et 9 juin.

Communiqué de presse

Galerie photo (version PC uniquement)