Dakar 2019, étape 3 : et revoilà Stéphane Peterhansel, Monsieur Dakar !

Par |2019-01-09T20:17:12+01:00mercredi 9 janvier 2019|Autres|

La troisième étape du Dakar est une spéciale de 331 km et 467 km de liaison. Les concurrents partiront de San Juan de Marcona pour se rendre à Arequipa et traverseront les dunes d'Acari.

Sébastien Loeb a fait parler le sable hier en remportant la seconde étape dans une position où il n'ouvrait pas la route, ce qu'il fera aujourd'hui. Une étape de dunes et de sables avec des dénivelés de près de 2 000m.

Dakar 2019, étape 3

C'est Sébastien Loeb qui ouvre cette spéciale, il espère pouvoir compter sur une bonne gestion de l'orientation et des quelques traces que les motos ont réalisé juste avant son passage. Les rôles s'inversent par rapport à la journée d'hier. Au premier WP1, Nasser Al-Attiyah réalise le meilleur temps à peine 3 secondes plus vite que Carlos Sainz et 38 secondes devant Sébastien Loeb. Cyril Despres et sa MINI sont en 4e position à 58 secondes, le leader de l'épreuve Giniel de Villiers pointe à 1'16.

Coup de théâtre : Carlos Sainz était sur un rythme plutôt rapide mais l'espagnol est à l'arrêt après 38 km de spéciale ! Après Stéphane Peterhansel, hier, voici une autre MINI touchée, ça se complique pour la victoire finale chez X-raid.

© X-raid MINI - Carlos Sainz

© X-raid MINI - Carlos Sainz

Au WP2, Al-Attiyah pointe encore en tête mais avec une avance réduite à 21 secondes sur Loeb et 40 sur Despres. Tous les pilotes derrière le leader augmentent la cadence, alors que Bernhard ten Brinke franchit le second secteur avec 7'51 de retard, Carlos Sainz n'a toujours pas passé ce cap. A l'issue de la seconde étape de la veille, le pilote espagnol était 6e au général avec 2'28 de retard sur le leader.
Dans cette seconde section, c'est Stéphane Peterhansel qui fait une belle remontée, il s'octroie le même temps de passage que Nasser Al-Attiyah. Carlos Sainz est toujours immobilisé depuis près de 30 minutes.

Au WP3, les forces s'inversent quelque peu, au moment ou Nani Roma et Sébastien Loeb franchissent la ligne chronométrique, ils accusent respectivement 4'03 et 4'36 de retard sur Giniel de Villiers. Mais Cyril Despres franchit ce cap avec une meilleure avance de presque 2 minutes sur le pilote sud-africain, avant que le Toyota Hilux de Nasser Al-Attiyah ne revienne dans la course, 49 secondes plus rapide que le pilote du buggy MINI.

Et comme le Dakar sait nous offrir des revirements de situation, après 100 km de spéciale, Stéphane Peterhansel se montre une nouvelle fois aux avant-postes avec 1'13 d'avance sur Al-Attiyah. Alors qu'ils affichaient un rythme correct hier, Loeb et Roma sont plus en difficulté avec la Peugeot n°306 et la MINI n°307, ils sont relégués à 8 minutes de Stéphane Peterhansel. Quant à Carlos Sainz, c'est sa roue avant gauche qui est arrachée, s'ils parviennent à réparer, il perdre très gros, et certainement déjà le Dakar.

Coup de théâtre : Après Carlos Sainz, c'est le leader de l'épreuve Giniel de Villiers qui est en panne au km 172. Le pick-up Toyota Hilux est immobilisé sans dommage apparent mais avec de l'huile bien visible sous le véhicule.
Après 204 km, Stéphane Peterhansel mène encore cette spéciale avec une infime avance de 47 secondes sur Nasser Al-Attiyah. Ce sont les pilotes MINI X-raid qui pourraient récupérer la tête du Dakar, soit Nani Roma, soit Yazeed Al Rajhi. A moins que Nasser Al-Attiyah finisse l'étape en trombe.

Au WP7, Stéphane Peterhansel compte 2'39 d'avance sur Nasser Al-Attiyah et respire un peu. Derrière le trou est fait, Yazeed Al Rajhi, 4e de l'étape provisoirement est déjà à 13'31, Nani Roma relégué à 16'50, Sébastien Loeb a sombré dans le classement... il pointe désormais à 41 minutes de Peterhansel. Il n'est pas le seul en difficulté, Cyril Despres a perdu près de 24 minutes dans le dernier secteur. Carlos Sainz a pu reprendre la course, sa roue qui semblait arrachée était due à une suspension cassée, mais c'en est définitivement terminé de ses espoirs au Dakar.

© Flavien Duhamel/Red Bull Content Pool - Sébastien Loeb

© Flavien Duhamel/Red Bull Content Pool - Sébastien Loeb

Après le WP8, Nasser Al-Attiyah ne relâche pas ses efforts et reste à 2'23 du leader Peterhansel. Derrière le pick-up Toyota c'est une armada de MINI, celle de 'Kuba' Przygonski à 12'05 puis Yazeed Al Rajhi à 13'24, Nani Roma à 17'52 et enfin Cyril Despres pointe à 28'47 de son leader de coéquipier. Sébastien Loeb a encore perdu du terrain et concède 42'36 sur 'Monsieur Dakar'.

A l'arrivée, Stéphane Peterhansel s'impose avec 3'26 d'avance sur Nasser Al-Attiyah, ils devancent le clan MINI, composé de 'Kuba' Przygonski à 11'47, Yazeed Al Rajhi à 12'50, Nani Roma à 18'12, Cyril Despres pointe à 28'04 du leader. Bernhard ten Brinke qui a été victime d'une crevaison sur cette étape est renvoyé à 31'45. Sébastien Loeb perd beaucoup de terrain et termine à 42'55.

Classement étape 3 : San Juan de Marcona - Arequipa

© Dakar 2019 - étape 3

© Dakar 2019 - étape 3

Au classement général, c'est Nasser Al-Attiyah qui reprend les commandes de ce Dakar. Il est poursuivi par l'armada des MINI dont Yazeed Al Rajhi est le plus proche à 6'48, Stéphane Peterhansel se reclasse en 3e position à 7'03 du leader. Sébastien Loeb est renvoyé à 37'59 de la tête du classement, Carlos Sainz a perdu plus de 3 heures dans la casse de sa suspension, quant à Giniel de Villiers, on attend de savoir s'il pourra réparer son Toyota Hilux.

Classement général après étape 3

© Dakar 2019 - général

© Dakar 2019 - général

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.