DragonSpeed s'impose en ELMS sur le Circuit Paul Ricard

Par |2019-04-14T18:04:54+02:00dimanche 14 avril 2019|Autres|

Première manche de la saison 2019 d'ELMS au Circuit Paul Ricard. La victoire est revenue à l'équipe DragonSpeed.

AUTO - 4H ELMS April 13-14 2019

© France Racing - Olivier Lalanne

Premier départ de la saison pour le plateau 2019 de l'ELMS. Norman Nato a placé sa Acura #26 en pole position. Roman Rusinov, dans la voiture de l'équipe G-Drive au départ, a réussi à prendre le meilleur dès le départ en prenant la tête devant l'Oreca #28 de l'équipe IDEC Sport pilotée par Paul Lafargue. En LMP3, la Ligier #11 pilotée par Mikkel Jensen occupe la tête de la catégorie et la Ferrari #51 aux mains de Fabien Lavergne est en tête de la catégorie LMGTE.

Très vite, la #21 de l'équipe DragonSpeed, pilotée par James Allen, prend la tête de la course. Peu avant la première demi-heure, l'Oreca #35 de l'équipe BHK Motorsport reçoit un Drive-Through pour avoir anticipé le départ. En piste, la Ferrari #60 s'accroche avec la Porsche #80 et part en tête-à-queue. A 10 minutes de la première heure, la #30 de l'équipe Duqueine prend la tête de la course, passant la DragonSpeed #21 pilotée par Henrik Hedman. Cette dernière glisse dans le classement, doublé avant la fin de la première heure par la #28 de l'équipe IDEC Sport et la #29 de l'équipe Graff.

Classement à la fin de la première heure : #30 Duqueine Engineering (LMP2), #9 Realteam Racing (LMP3), #51 Luzich Racing (LMGTE)

La deuxième heure commençant, la bataille fait rage en LMGTE où les voitures #77, #56 et #55 se battent pour la 3e place de la catégorie. 20 minutes plus tard, dans la bagarre mêlant plusieurs LMGTE, la Porsche #56 accroche la Norma #19 de l'équipe M Racing. De la fumée sort de la #27 de l'équipe IDEC Sport alors qu'on est à la moitié de la deuxième heure. En LMP3, la bataille pour la 2e place entre la #9 de l'équipe Realteam Racing et la #10 de l'équipe Oregon Racing fait rage. Le jeu des arrêts aux stands a redistribué les places en tête de la course. Si la #30 de l'équipe Duqueine assure la première place. La #28 de l'équipe IDEC Sport occupe la 2e place, devant la #21 de l'équipe DragonSpeed.

Classement à la fin de la deuxième heure : #30 Duqueine Engineering (LMP2), #11 Eurointernational (LMP3), #51 Luzich Racing (LMGTE)

Changement de leader en LMP2 !

Le début de la troisième heure marque la fin des troisièmes arrêts aux stands. Elle est aussi rythmée par la bataille pour la 3e place entre la #26 de l'équipe G-Drive et la #39 de l'équipe Graff. Cette dernière prend rapidement le dessus pour prendre la dernière place provisoire du podium. A 1h43 de la fin de la course, la #32 de l'équipe United Autosports, dépassée juste avant par la #21 de l'équipe DragonSpeed, poursuit la #26 de l'équipe G-Drive mais part à la faute dans le premier enchainement. Elle parvient à repartir. A 15 minutes de la fin de la troisième heure, la #15 de l'équipe RLR Msport part à la faute. 7 minutes plus tard, la Ferrari #83 s'accroche avec la Ligier #8 de l'équipe Nielsen Racing. Au même moment, la #30 entre aux stands et laisse le commandement à la #21.

Classement à la fin de la troisième heure : #21 DragonSpeed (LMP2), #11 Eurointernational (LMP3), #51 Luzich Racing (LMGTE)

La bataille pour la victoire bat son plein lors de cette dernière heure. La DragonSpeed #21 est en tête devant la IDEC Sport #28 et la G-Drive #26. La #30 de l'équipe Duqueine occupe la 4e place. Les derniers arrêts dessinent le classement à 30 minutes de la fin. La #30 a repris la tête de la course, disposant de 30" d'avance sur la #21 et 51" sur la #28. Mais la Duqueine s'arrête quelques minutes plus tard, laissant la tête de la course à la #21. Même chose pour la #11 en LMP3 qui laisse la tête du classement à la #17.

Cette dernière, menée par Ben Hanley, s'impose sur le Circuit Paul Ricard, devant la #28 de l'équipe IDEC Sport et la #30 de l'équipe Duqueine Racing. La première LMP3 est 17e et c'est la #17 de l'équipe Ultimate. La Ferrari #51 de l'équipe Luzich Racing occupe la 27e place au général et s'impose en LMGTE.

AUTO - 4H ELMS April 13-14 2019 podium

© France Racing - Olivier Lalanne

Le classement final des 4 Heures du Castellet en ELMS

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.