C'est sur le très sinueux tracé de Pau Arnos que les promoteurs du championnat Electric GT nous ont donné rendez-vous. Au-delà du lancement officiel du championnat électrique de Grand Tourisme, l'EGT, un petit bijou de technologie nous a immédiatement tapé dans l’œil.

Un kart électrique

Après avoir enfilé une combinaison et attaché notre casque, nous nous dirigeons vers le circuit de kart situé à quelques mètres de la piste réservée aux voitures. Derniers conseils techniques écoutés, nous voici assis dans le baquet du karting électrique qui sera lancé dès la saison prochaine sur les circuits en support de l'EGT Championship. Première vitesse enclenchée, nous sortons de la voie des stands pour rejoindre le tracé de quelques centaines de mètres...


 

Les premières sensations se ressentent, ce petit kart équipé d'un moteur électrique accélère très fort ! Le couple est phénoménal, incomparable avec les karts thermiques de compétition. Premier tour effectué, pneumatiques Pirelli "Hard" chauds, nous entamons un premier tour à 100% de la capacité de l'engin. Le plaisir est bien présent et l'absence de bruit ne perturbe absolument pas le pilotage, bien au contraire... Les freinages sont très délicats, le kart est équilibré différemment des karts de compétition sur le marché.

Nous enchainons les tours au volant en repoussant à chaque fois un peu plus les limites, sans pour autant les atteindre ni les dépasser d'ailleurs. Il est alors temps pour nous de rentrer au stand après une quinzaine de tours remplis d'adrénaline et de pur plaisir.

Fiche technique

Chassis Birel
Moteur électrique développant jusqu'à 50 chevaux
Vitesse maximum de plus de 150 km/h atteint en 3''1
Poids sans pilote 109kg
Pneumatiques Pirelli avec gamme complète type F1
Frein hydraulique à disque flottant

La caméra embarquée