Cette année, les 24 Heures du Nürburgring fêteront leur 50e anniversaire. En effet la première édition de cette course mythique a eu lieu les 27 et 28 Juin 1970. A travers une série d'articles, nous reviendrons sur le célèbre double tour d'horloge allemand. Ce second épisode démarre en 1976, après 2 ans de pause forcée.

1976 : une première pour Porsche

© Herbert Hechler

La course revient après 2 ans d'arrêt, 91 voitures sont au départ. La course est désormais réservée aux voitures du Groupe 1 et GT de série du Groupe 3. L'entrée est gratuite pour les spectateurs. Les Porsche Carrera RS 3.0 dominent la course et Fritz Müller (première participation !) s'impose en compagnie d'Herbert Hechler et Karl Heinz Quirin. Une catégorie spéciale est ouverte pour les Renault R5 TS. Sur les douze Renault, seule une ne voit pas l'arrivée. Et cette catégorie permet à Volker Strycek, recordman de participations aux 24 Heures du Nürburgring, de participer pour la première fois.

1977 : Müller/Hechler les hommes à battre

Cette édition se déroule au mois d'octobre ! La course atteint un nouveau record avec 112 engagés. Fritz Müller et Herbert Hechler s'imposent comme l'année précédente. Gordon Spice avait pourtant signé le meilleur temps des essais au volant d'une Ford Capri, mais la voiture était non conforme. Superbe performance de la Volkswagen Golf GTI de l'écurie Schulz-Gruppe, elle remporte la catégorie 1600 avec 6 tours d'avance et à une excellente 5e place au général !

1978 : Porsche triple la mise

Accompagnés par  Franz Gschwendtner, Fritz Müller et Herbert Hechler remportent eux aussi une troisième victoire d'affilée ! Sur les 5 Porsche au départ, l'équipe gagnante est la seule à n'avoir rencontré aucun problème. A noter qu'une Volkswagen Golf Diesel est au départ, la voiture disposant de seulement 65 chevaux termine à une superbe 33e place, la voiture aura une moyenne de consommation de 9,7l/100 km.
28 engagés en catégorie 1300 dont 13 Simca (seules 2 verront le drapeau à damier !). Première participation à la course pour Marc Duez et Olaf Manthey, ces 2 pilotes marqueront l'histoire de la course quelques années plus tard.

1979 : Une première pour Ford

Les GT de série ne sont plus acceptées au départ de la course. La Ford Capri de Gordon Spice et des frères belges Jean-Michel et Philippe Martin font figure de favori mais une Ford peut en cacher une autre.
C'est la Ford Escort RS2000 pilotée par Herbert Kummle, Karl Mauer et Winfried Vogt qui s'impose. C'est une razzia de la part des Ford avec un quintuplé. La Capri favorite menait les débats en début de course, mais une crevaison l'a fait chuter au 53e rang... La Ford gagnante est la seule qui n'a pas rencontré de soucis. Vainqueur des 3 éditions précédentes, Fritz Müller termine 30e au volant d'une originale Mazda RX-7.

1980 : Nouveau record d'engagés et des stars au départ !

© Ford AG

Des pilotes de renom sont présents comme Klaus Ludwig et Klaus Niedzwiedz. Mais il y a mieux, les belges André Hardy et Alain Beauchef sur une Audi 80 GLE s'associent avec....le triple Champion du Monde de F1 Jack Brabham ! L'équipage abandonnera hélas après 109 tours couverts. C'est la Ford Escort RS2000 pilotée par Dieter Selzer, Wolfgang Wolf et Matthias Schneider qui remporte la course.

© Alain Beauchef

1981 : Quatrième victoire pour Fritz Müller

Cette 10e édition est un véritable succès avec 147 concurrents au départ. Beaucoup de grands pilotes sont au départ : Rolf Stommelen, Hans-Joachim Stuck, Harald Grohs, Klaus Niedzwiedz, Walter Brun et le triple vainqueur Fritz Müller.
La course a été perturbée par la pluie et des vents violents, mais Fritz Müller accrochera une quatrième victoire au volant d'une Ford Capri avec ses coéquipiers Helmut Döring et Dieter Gartmann. Pourtant la course n'a pas été simple pour l'équipage vainqueur, arrêt au stand dès le second tour, l'équipage de la Capri repartira à la 118e place. 31e après 5 heures de course, 12e après 6 heures, 5e après 10 heures et 3e à mi-course ! Et après 16 heures de course, ils sont devant !

© 24h Media

1982 : Une dernière avant les grands travaux

© ADAC Nordrhein

Dernière édition avant les grands travaux du circuit GP qui entraîneront une pause pour l'année 1983. L'équipe Gilden Kölsch Racing Team, gagnante de la précédente édition engage 2 Ford Capris, la #11 pour Diter Gartmann, Klaus Ludwig et Klaus Niedzwiedz et la #1 pour Dieter Schäfer... Keke Rosberg et Ari Vatanen !
On retrouve également au départ Stefan Bellof et Hermann Tilke. Diter Gartmann signe la pole en 9'10"9, à noter également que les voitures des Groupes N et A font leur première apparition. La course passe la barre des 150 engagés. Si la Capri #1 abandonne après 68 tours (sortie de route de Schâfer), la #11 s'envolera en tête dès le début de course. C'est une quatrième victoire consécutive pour Ford qui égale BMW au palmarès.