Mitjet Series France : Au volant de la Mitjet 2l

Par |2019-03-19T12:29:27+02:00mardi 19 mars 2019|Autres|

Le promoteur de l'Ultimate Cup Series a permis à des personnes d'essayer les Mitjet 2l qui rouleront en Mitjet Series Sprint et Endurance dans le cadre des meetings Ultimate Cup Series. Nous avons sauté sur l'occasion pour essayer cette sympathique machine !

Samedi 2 mars 2019, le rendez-vous est donné à 09h00 sur le circuit du Val de Vienne. L'Ultimate Cup Series montre les couleurs. Derrière le paddock, un motorhome aux couleurs de l'organisateur est flambant neuf, stationné au côté de leur partenaire pneumatique Michelin.

Assis dans une Mitjet

Direction le box 5, où Matthieu Valette, pilote instructeur nous a donné le point de rendez-vous. La saison 2019 sera sa septième saison en Mitjet Series et le moins que l'on puisse dire c'est que le pilote ardennais est un expert de la discipline ! Champion Endurance en 2015, il a aussi remporté la finale mondiale de Macao en 2017 ! Il a glané de nombreuses victoires et pole positions dans ce championnat.

Pour 2019, il aura une saison bien chargée, il participera à la saison Mitjet Endurance. Et en tant qu'ambassadeur du championnat il a effectué les premiers tests des Mitjet avec les nouveaux pneumatiques Michelin. Matthieu Valette aura à cœur d'attirer de nouveaux concurrents dans ce championnat. En plus de tout ça il s'occupera de coaching pour des pilotes roulant en Fun Cup, Ligier JS2R et F4.

Les bêtes sont la, ronronnant pour chauffer la mécanique. D'un côté, une Mitjet Super Tourisme, doté d'un moteur issus de la Nissan 350Z. Sous le capot, pas moins de 330 ch, alimenté par un V6. La belle s'impose, avec son look de "baby DTM". Nous concernant, c'est dans le box voisin que nous allons nous faire plaisir. A première vue, rien ne différencie la Mitjet Super Tourisme de celle que nous allons essayer... et pourtant. La Mitjet 2 litres sera notre hôte pour quelques tours. Alors qu'il n'a pas plu depuis plus de 15 jours, elle s'est finalement invité durant la nuit, rendant la piste très glissante et piégeuse.

Consignes et pluie, la Mitjet au bout des doigts

Mathieu Valette nous donne quelques consignes. Par précaution, il effectuera 3 runs de 3 tours, nous emmenant avec lui, pour découvrir le tracé si technique du Val de Vienne. Le champion Mitjet 2 litres en profite pour découvrir par la même occasion les nouveaux pneumatiques Michelin dédiés aux piste humides. Installé dans le baquet de droite, nous découvrons en passager les redoutables performance de ce petit bolide. Derrière le volant, on sent la maîtrise et la connaissance parfaite de Mathieu. La Mitjet n'a plus de secrets pour lui. Freinages tardifs, petites glissades dans les virages, on sent qu'il fait corps avec la bête.

A notre tour désormais de prendre le volant...

Alexandre Chassat : "Une fois la voiture en température, il est temps pour moi de passer derrière le volant. L'objectif n'étant pas de taper un chrono, ni de taper un rail, je décolle des stands en découvrant le passage des rapports avec une boite 6 rapports en séquentielle.
Il ne faut pas laisser la main sur le levier, au risque de ne pas donner assez d'effort sur le levier pour changer de vitesse. Pour monter les rapports, tirez franchement sur le levier, et pour descendre le rapport, vous devez obligatoirement appuyer sur l'embrayage nous rappelle Matthieu avant de rouler.

Avec un peu d'appréhension, on se sent vite en confiance. La direction est vive, tout comme la boite de vitesse. Pied au plancher, on pourrait presque ressentir les sensations d'un karting. Sauf que devant nous, c'est un moteur de Renault Clio RS, délivrant pas moins de 220 ch pour un poids de 850 kg. Les tours s'enchaînent, la confiance s'installe également.
Mathieu, à nos côtés, est là au cas où, mais dans l'ensemble, tout se passe bien. Au 4ème tour, une Mitjet Super Tourisme sort des stands juste devant moi. Instinctivement, l'envie de partir à la chasse est immense.
Mais la crainte de faire une erreur me rappelle à l'ordre. Tout en restant dans les roues de la Super Tourisme, Je me lance pour mon dernier tour. Malheureusement, un drapeau rouge est signalé. Ce dernier tour se fait à allure réduite, il est temps pour moi de rejoindre les stands. La Mitjet Séries a mis les moyens pour permettre de découvrir leurs autos."

Enzo Blin : "S'asseoir au volant de la Mitjet est une invitation à l'attaque... On sent que l'on est dans une véritable auto de course. Pourtant je n'ai pas vraiment attaqué, je ne connaissais pas le Val de Vienne et je dispose d'une expérience assez limitée sur quelques trackdays.
Clairement, je me contente d'appuyer en ligne droite mais je relâche clairement dans les virages tout en faisant bien attention à regarder ce qui arrive dans mes rétros... En parlant de ça, je me fais doubler après quelques virages par la superbe Renault RS01 de DEMJ.

Lors des quelques tours au volant, j'avoue avoir pas mal galéré avec la boîte séquentielle. Le soucis ne vient pas de la boîte ni de la voiture mais clairement de ce qu'il y a d'assis entre le baquet et le volant ! J'avais tendance à vouloir débrayer et relâcher l'accélérateur en montant les rapports, ce qu'il ne faut surtout pas faire contrairement à une voiture classique...
Mais clairement j'ai adoré le pilotage de cette voiture ! L'expérience fut trop courte et j'aurai aimé passer plus de temps au volant notamment pour bénéficier des conseils avisés de Matthieu Valette qui est patient et sait faire respecter les consignes !"

Nous tenons à remercier l'Ultimate Cup Series, la Mitjet Series France ainsi que notre sympathique instructeur Matthieu Valette pour cet essai !

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.