Passage remarqué de Benjamin Mosson en Clio Cup avant la finale en RPS

2018-11-14T01:22:16+00:00mercredi 14 novembre 2018|Autres|

Le Team Actemium s’est une nouvelle fois fait remarquer le week-end dernier sur le circuit du Castellet. Benjamin Mosson, engagé en Clio Cup France, a fait la découverte d’une nouvelle discipline dont la mise en chauffe fut très rapide et remarquée. Une pige avant la finale de Nogaro pour jouer le titre en Relais 208.

Benjamin, tu découvrais lors de la finale internationale Renault, la Clio Cup. L’adaptation fut rapide et plutôt réussit ?

En effet, j’ai pu découvrir cette superbe catégorie au milieu d’un meeting magnifique. J’ai pu essayer la voiture le mercredi au circuit d’Albi, avant de vraiment prendre confiance en essais libres. Grace au GPA Racing, j’ai pu avoir les bons conseils pour être dans le coup tout de suite. La voiture fut sous-louée à un autre team car GPA n’avait pas assez de voitures pour les 9 clients engagés sur le week-end, d’où la décoration un peu spéciale.

J’ai toujours été rapide m’adapter aux voitures et aux conditions de course. Je l’ai encore prouvé ce week-end car j’ai roulé seulement sous la pluie en essais, et découvert les pneus slicks lors du tour de chauffe de la première course.

Benjamin Mosson Clio Cup

Tu as surpris tout le monde au milieu des 40 Clio Cup du plateau France – Espagne ?

Je confirme que personne ne m’attendait, mais j’ai pu tout de suite jouer les challengers. Lors des qualifications, j’ai pu me qualifier 8ème. En course 1, j’ai su passer à travers les embûches du départ et après quelques tours j’ai pris la 4e place. Le speaker de la course m’a avoué, qu’il avait été obligé de regarder sur internet mon palmarès pour comprendre qui j’étais !!

Benjamin Mosson Clio Cup

La course 1 est un bon souvenir, la course 2 un peu moins

Je termine finalement 7e de la course 1, après avoir fait 2 petites erreurs qui m’ont coûté cher, dans cette discipline où chaque erreur se paye le prix fort. J’ai été gêné tout le long de la course par l’extincteur situé derrière le baquet qui se décrocha, puis en milieu de course, quand il se vida dans l’habitacle !!! J’ai terminé la course avec les pieds pleins de mousse, pas l’idéal.

En course 2, la direction assistée s’est mise en défaut dès le tour de chauffe, impossible de pouvoir rouler dans ces conditions. J’ai dû abandonner avant le départ, frustrant !!

Et maintenant, place à la finale des Rencontres Peugeot Sport ?

En effet, ce week-end se déroulera la finale, où nous jouerons avec Antoine notre place sur le podium. Nous sommes assurés d’être au pire sur la 3e marche, chose dont on se satisfait déjà beaucoup. Cependant, étant actuellement 2e, nous pensons plus à garder cette place voire même mieux.

Pour la première place, nous devons gagner, et voir la 324 du team PH Sport by Gpa terminer seulement 17e. Nous allons faire notre course et on ferra les comptes à la fin. On a rien à perdre…

Team Actemium