Pour ce Rallye d'Antibes qui n'a jamais souri à Yoann Bonato, on s'attendait légitimement à voir Eric Camilli l'emporter à domicile.

On s'attendait également à voir les Alpine briguer une place sur le podium notamment Nicolas Ciamin venu en dernière minute avec son copilote Maxime Martini, un duo s'étant formé seulement 3 jours avant le départ.

Rallye d'Antibes

Première étape : Ciamin étonne

La première spéciale du rallye est remportée par Eric Camilli mais il est suivi par les Alpine de Nicolas Ciamin et Julien Saunier. Les 3 spéciales suivantes sont remportées par un Nicolas Ciamin qui réalise un festival. Le vainqueur du Rallye du Touquet 2019 évolue cette fois à domicile et place à l'issue de cette première boucle son Alpine en tête du rallye.

Nicolas Ciamin remporte les spéciales 5 et 6 et Bonato remporte l'avant-dernière spéciale du jour. Mais Nicolas Ciamin remporte la dernière spéciale du jour et porte son avance à 28"6 sur Eric Camilli à l'issue de cette première étape. Bonato est troisième à 36"2 et Giordano 4ème à 39"7. Cédric Robert clôture le top 5 à plus d'une minute du leader.

Seconde étape : un succès historique

Giordano est décidé à s'intercaler entre Camilli et Bonato afin de conserver ses chances de titre. Il remporte cette première spéciale du jour 0"3 devant Ciamin. Les 3 spéciales suivantes sont remportées successivement par Ciamin, Bonato et Camilli. Le pilote de l'Alpine a désormais 40" d'avance, il inflige une véritable leçon à ses adversaires !

Ciamin assure mais signe encore un scratch dans cette dernière boucle. Camilli s'adjuge les 2 autres spéciales mais cela n'empêche pas Nicolas Ciamin et Maxime Martini de remporter un succès historique sur l'Alpine du CODE Racing Development, cela faisait plus de 40 ans qu'une Alpine ne s'était pas imposée en Championnat de France des Rallyes.

Eric Camilli termine second à 38"2 tandis que Yoann Bonato termine sur la troisième marche du podium et remplit le contrat en augmentant son avance sur Giordano au championnat. Pistachi termine 15ème et s'impose dans le Groupe F2000, il a du batailler face à Boueri mais celui-ci a été contraint à l'abandon sur avarie mécanique.

Suite à ce succès, on ne peut que souhaiter à Nicolas Ciamin d'avoir en 2022 un volant à temps complet à l'échelon supérieur. Rendez-vous du 28 au 30 Octobre pour le Critérium des Cévennes.

@Rallye d'Antibes - Bastien Roux Photographie