Rallye de Suède 2018, Neuville au shakedown, Tänak après la Super Spéciale

Par | 2018-02-15T22:43:22+00:00 jeudi 15 février 2018|A la une du Rallye, Rallye, WRC|
  • Ott Tänak

Le championnat WRC a quitté Monaco pour se rendre au Nord de l’Europe, en Suède. Le rallye du Grand Froid se court intégralement sur la neige, avec ses pneus cloutés si particuliers. Thierry Neuville ouvre la voie lors du shakedown, Ott Tänak s’empare de la première Super Spéciale.

En se montrant le plus rapide sur le parcours de Skalla (6,86 km), Thierry Neuville (Hyundai i20) devançait Mads Østberg (Citroën C3) de 0,3″. Le norvégien faisait forte impression pour sa première apparition au volant de la C3 puisqu’il devançait Sébastien Ogier (Ford Fiesta) d’une demi-seconde.

Ott Tänak en leader en Suède

Mads Østberg profitait du shakedown pour couvrir un maximum de kilomètres avec sa nouvelle voiture. Victime d’un problème électrique sur son premier passage, Elfyn Evans (Ford Fiesta) a ensuite rectifié le tir pour compléter le top 10.

ES1 – Karlstad 1 (1,9 km) 
Des virages rapides, un saut spectaculaire et une ambiance unique… Voici les maîtres mots de cette première spéciale ! Les pilotes s’affrontent en duels de deux tours sur l’hippodrome verglacé de Karlstad.

L’estonien Ott Tänak se sent comme chez lui en Suède, il confiait « c’est l’un de mes rallyes préférés »« Encore plus cette année avec toute cette neige ! J’ai pris du plaisir ce soir. Il peut encore neiger durant la nuit, mais nous serons à l’attaque demain quelles que soient les conditions. L’étape de vendredi sera décisive. Si nous nous en sortons bien, le week-end n’en sera que plus agréable. »

Jari-Matti Latvala bat Mads Østberg (Citroën C3). Troisième du classement provisoire avant de rejoindre Torsby, le norvégien faisait forte impression pour son retour chez Citroën. Quatrièmes ex æquo, Kris Meeke (Citroën C3) et Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) pointaient à 0,3″ du podium.
Thierry Neuville (Hyundai i20) est en embuscade. Esapekka Lappi (Toyota Yaris) et Sébastien Ogier (Ford Fiesta) perdaient tous les deux du temps en sortant large dans le même virage situé près de l’arrivée.

La journée de vendredi se composera de spéciales disputées dans les forêts enneigées de Suède et de Norvège. Après deux boucles identiques de trois spéciales, les concurrents finiront la journée avec une spéciale à Torsby. Et il y aura donc 140,1 kilomètres chronométrés au programme.

À propos de l'auteur :

Passionné par tous types de sports mécaniques automobiles, j'aime dire que la F1 m'a choisi ! J'essaie d'adopter ma ligne d'objectivité, d'impartialité et de neutralité. Au plaisir de vous croiser sur les pistes...