Le championnat de France FFSA GT est dans la Nièvre pour la 4ème manche du GT4. Le circuit de Magny-Cours ouvre la seconde partie de la saison 2017 avec un total de 6 courses.

Julien Piguet, qui partait de la pole position, a réussi à conserver l’avantage dès le premier virage. Steven Palette a tenté de faire l’intérieur à Soheil Ayari mais cela n’est pas passé. Il faudra attendre Adélaïde pour que le pilote de la voiture #18 prenne la 2e place de la course. Alors que les voitures bouclent le premier tour de course, l’Aston Martin Vantage GT4 n°44 de Generation AMR SuperRacing pilotée par Matthew George part dans le bac à graviers. Elle était 5e du classement. Soheil Ayari se retrouve également au ralenti tandis que la Porsche #66 de l’équipe Sainteloc Racing rentre aux stands suite à une crevaison. Quelques minutes après, la Porsche #31 de Morgan Moullin-Trafort rentre aux stands pour abandonner.

Après 10 minutes de course, Julien Piguet mène la course avec sa BMW #9 devant la Porsche #18 de Steven Palette et la Porsche #30 de Mike Parisy.

Peu après ce point, Simon Gachet, 4e de la course, fait une légère erreur qui lui coûte une place offerte à Jim Pla. Un peu plus tard, la Porsche #22 d’Anthony Beltoise, alors 8e, s’accroche avec la Porsche #2 de l’équipe TFT Racing, pilotée par Ander Vilarino. Le pilote français abandonne tandis que le pilote espagnol écope d’une pénalité. A 42 minutes de la fin de la course, les voitures #444 et #117 se touchent. Il semblerait que l’Aston Martin Vantage ait pris trop d’aspiration sur la Ginetta G55. La #117 rentre aux stands à la suite de cet accrochage.

En tête, Julien Piguet assure son avance. Il a 4″4 d’avance sur la voiture de Steven Palette. A 34 minutes de la fin de la course, la fenêtre de ravitaillement s’ouvre tandis que la voiture #54 de la famille Lamic entre aux stands avec l’avant endommagé. La voiture #8 de l’équipe Speed Car l’imite pour son arrêt. Robert Consani prend le volant de Benjamin Lariche. La Ginetta #111 est également dans les stands.

A 30 minutes de la fin de la course, Julien Piguet mène toujours la course avec sa BMW #9 devant la Porsche #18 de Steven Palette et la Porsche #30 de Mike Parisy. Les pilotes de tête n’ont pas effectué leur arrêt. 

Une minute après le point mi-course, Julien Piguet entre aux stands pour laisser sa place à Frédéric Johais. Jim Pla l’imite en s’arrêtant pour laisser sa place à Pierre Sancinena. Le tour suivant, la Porsche de Steven Palette s’arrête tout comme la McLaren de Simon Gachet et les voitures #19 de Romain Iannetta et #444 de Gael Castelli. Repartiront des stands Henry Hassid, Bruno Hernandez, Eric Clement et Rodolphe Wallgren.

Les voitures #30 et #11 procèdent au changement de pilotes à quelques secondes de la fin de la fenêtre. Mike Parisy laisse sa place à Gilles Vannelet et Jimmy Antunes la sienne à Franck Leherpeur.

Après les arrêts, la BMW #9 est toujours en tête devant la Porsche #18 et la Porsche #30. 

La Porsche #1 de l’équipage Sancinena / Pla reçoit un stop-and-go pour ne pas avoir respecté le temps minimum pour l’arrêt aux stands. Pareil pour la Ginetta #111 de l’équipage Tribaudini / Petit. Au même moment que les pénalités tombent, la Ginetta #444 pilotée par Rodolphe Wallgren par en tête-à-queue.

Dans le dernier quart d’heure, Franck Leherpeur perd progressivement des places. Il se fait ainsi passer par Eric Clement, Robert Consani, Olivier Jouffret et Alain Ferté. Ce dernier en profite même pour passer Olivier Jouffret.

A 7 minutes de la fin, Gilles Vannelet passe Henry Hassid pour le gain de la 2e place. Mais le pilote de la Porsche #18 reprend sa place à quelques minutes de la fin de la course. Entre Robert Consani et Eric Clement, c’est chaud ! Les deux pilotes d’accrochent. Coup de théâtre à une minute de la fin de la course, Gilles Vannelet abandonne sa voiture dans la ligne de départ/arrivée. Le drapeau rouge est sorti et la course se termine sur la victoire de la BMW #9 de l’équipage Johais / Piguet.

Résultats de la course