6 Heures de Fuji, quatre à la suite pour Signatech Alpine Matmut

2018-10-21T14:12:27+00:00lundi 15 octobre 2018|WEC|
  • Signatech Alpine Matmut

Le FIA WEC entame sa tournée asiatique avec les 6 Heures de Fuji avant la Chine. Dimanche, la course débutait sur une piste détrempée. Dans ces conditions difficiles, Nicolas Lapierre réalisait un départ parfait pour le Signatech Alpine Matmut avant de prendre la tête dans la première demi-heure.

Au fil des passages, la trajectoire s’asséchait tout en restant assez grasse. Après une relance, Nicolas Lapierre était d’ailleurs piégé par ce terrain en constante évolution et rétrogradait en cinquième place au terme de la première heure.

Quatre à la suite pour Signatech Alpine Matmut

L’équipe réagissait immédiatement en lui faisant chausser des pneus slicks pour la fin de son triple-relais. Avant d’entamer la troisième heure de course, l’Alpine n°36 était ainsi revenue sur le podium provisoire. Pierre Thiriet enchaînait avec deux très beaux relais lui permettant de distancer ses poursuivants tout en se rapprochant de la la Jackie Chan DC Racing n°38.

André Negrão accomplissait également sa part du travail lors de son double relais avant de passer le témoin à Nicolas Lapierre, solide troisième à l’amorce de la dernière heure. Le Brésilien reprenait le volant à une demi-heure de l’arrivée avec Ho-Pin Tung dans son viseur. S’il parvenait à réduire l’écart, le temps lui manquait pour faire la jonction et il devait se contenter de la troisième place au drapeau à damier.

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut
« La déception l’emporte un peu, mais nous avons de nombreux points positifs à retenir. Nous avons affiché un niveau de performances supérieur à celui de Silverstone. Tout le monde a su progresser, qu’il s’agisse de l’équipe au niveau des arrêts, des réglages et de la préparation de la voiture, ou des pilotes, à l’image de Pierre qui a réalisé une très belle course. Cela nous a permis de prendre la tête assez rapidement et nous l’avons occupée à trois reprises au gré des ravitaillements.

Malgré un malheureux fait de course inhérent aux conditions, nous avons bien réagi en reprenant une bonne partie de la minute perdue dans l’opération. Nous gardons les commandes du championnat et c’est le plus important pour rester mobilisés et concentrés. La saison est encore longue et nous n’en sommes qu’à la moitié. Il faudra être toujours présent aux avant-postes et c’est ce que nous faisons depuis le début de l’année. »

Les pilotes

Nicolas Lapierre
« Je suis partagé sur ce résultat. Nous avions clairement la vitesse pour gagner, mais nous avons manqué de réussite et mon erreur dans mon deuxième relais nous coûte probablement la victoire. Grâce au travail de toute l’équipe, nous avions une voiture performante tout au long du week-end et cela nous a permis de revenir sur le podium. L’objectif à Shanghai sera de repartir en tête du championnat, nous ferons donc tout y arriver ! »

André Negrão
« Nous avons fait du bon travail. Le rythme était là tout au long du week-end et les réglages étaient idéaux, qu’importe les conditions. La victoire était à notre portée, mais le sport automobile est parfois fait ainsi. Nous sommes toujours en tête du classement général, certes pour un point, mais c’est la position qui compte. Nous allons poursuivre nos efforts en vue de Shanghai pour conserver cette dynamique jusqu’à la fin de la Super-Saison ! »

Pierre Thiriet
« Même si le résultat n’est peut-être pas à la hauteur de nos espérances, je préfère retenir les points positifs et il y en a bien plus que de négatifs. Je suis ravi du rythme que nous avons affiché en course. Néanmoins nous avons fait de grands progrès depuis Silverstone et c’est de bon augure pour la suite de la saison. Je suis convaincu que nous arriverons à Shanghai avec une voiture performante et la rage de vaincre. »


Communiqué de presse