Peu avant la mi-course, le crash de l'Aston Martin pilotée par Henrique Chaves a laissé tout le monde sans voix. Toyota a pris les rênes de la course tandis que la Porsche #91 mène la danse en GTE Pro.

FIA WEC - 6H Monza

H+4

La Glickenhaus a écopé d'un Drive Through en vitesse excessive en slow zone et elle chute au 4ème rang. Tout est à recommencer pour l'équipe américaine... Mais cela ne dure pas, la voiture est signalée au ralenti et une épaisse fumée s'en dégage, casse du turbo. Dépité, Olivier Pla rentre au stand. La Peugeot 9X8 #93 continue d'être accablée par les problèmes. Mike Conway mène au volant de la Toyota #7 mais derrière lui on assiste à une grosse passe d'arme entre la Toyota #8 de Brendon Hartley et l'Alpine #36 de Nicolas Lapierre.

Ces deux là se battent pour la tête du championnat mais la défense du pilote néo-zélandais face au français est absolument impeccable. La Peugeot 9X8 #94 est aussi rentrée dans son box, retour difficile pour Peugeot ! La #94 est victime d'un problème d'encrassement des radiateurs.

En LMP2, l'Oreca 07 #22 United Autosports a perdu du temps tandis que la #31 de chez WRT rentre au stand au ralenti. C'est donc l'Oreca 07 #28 Jota qui récupère la tête de la catégorie. Touchette entre Robert Kubica (Oreca 07 #9 Prema ORLEN Team) et Paul-Loup Chatin (Oreca 07 #1 Richard Mille Racing Team). Malheureusement la #1 a des problèmes de boite suite à ce contact.

© Toyota Gazoo Racing

H+5

Ces incidents en LMP2 profitent clairement à l'Oreca 07 #10 Vector Sport qui monte sur le podium provisoire de la catégorie. Au classement général, c'est Nicolas Lapierre qui mène la danse. On notera qu'en GTE Am, les Iron Dames restent dans la course à la victoire !

Les Toyota reprennent la tête de la course à la faveur des arrêts au stand, Kamui Kobayashi est en tête au volant de la #7 devant Ryo Hirakawa sur la #8. Mais les Toyota sont clairement sous la pression de l'Alpine #36 de Matthieu Vaxivière ! Après 4h40 de couse, Gustavo Menezes (Peugeot 9X8 #94) s'immobilise en piste à la sortie de Lesmo. Superbe manœuvre de Vaxivière qui dépasse Hirakawa par l'extérieur.

Déchaîné Vaxivière s'attaque ensuite à la Toyota de tête, le pilote français revient à hauteur de Kobayashi. Le japonais se rabat et l'Alpine touche l'arrière droit de la Toyota ! Le pneu de la Toyota éclate et Kobayashi réussit à garder le contrôle de l'auto et s'en sort plutôt bien...Vaxivière était bien sur sa ligne et c'est Kobayashi qui s'est rabattu. Kobayashi réussit à rentrer à son stand, chez Toyota on change promptement la partie arrière de la #7, mais la voiture perd un tour.

H+6

En LMP2 l'Oreca 07 #38 Jota domine mais une belle bataille s'engage entre l'Oreca 07 #34 Inter Europol Competition de Alex Brundle et l'Oreca 07 #10 Vector Sport de Nico Müller. Contact entre une Porsche et l'Oreca 07 #28 Jota qui était 4ème du LMP2, la voiture de l'équipe britannique dégringole au classement. La direction de course a statué sur l'incident entre Kobayashi et Vaxivière, la Toyota #7 écope d'un Stop & Go d'1'30".

C'est l'Alpine #36 pilotée par Matthieu Vaxivière, André Negrao et Nicolas Lapierre qui s'impose ! Second succès de la saison pour l'Alpine qui augmente son avance au championnat ! La Toyota #8 termine à 3 secondes des vainqueurs du jour ! La Toyota #7 complète le podium. Victoire en LMP2 de la #41 du Realteam by WRT de Ferdinand Habsburg, Rui Andrade et Norman Nato ! Elle devance l'Oreca 07 #38 Jota et la #10 Vector Sport qui signe sa première performance probante de la saison.

En GTE Pro, les Ferrari ont pointé aux avants postes la majeure partie de la course...Mais une stratégie osée de la part du Corvette Racing a permis à la #64 de Nick Tandy et Tommy Milner de s'imposer devant les Ferrari 488 GTE #52 et #51. Victoire en GTE Am de Harry Tincknell, Sebastian Priaulx et Christian Ried au volant de la Porsche 911 RSR #77 Dempsey Proton Racing. La Porsche devance la Ferrari 488 GTE #85 des Iron Dames qui ont réalisé une course référence !

Le classement final est à retrouver ci-dessous :