Nicolas Lapierre nous livre ses impressions après son podium LMP2 au Mans

2018-12-01T20:03:15+00:00samedi 1 décembre 2018|WEC|

La Marseillaise a retenti mardi dernier sur le circuit des 24 Heures du Mans, en l’honneur de la victoire au classement LMP2 du team Signatech Alpine Matmut. Nous avons recueilli les impressions de Nicolas Lapierre suite à ce podium…

Tout est désormais rentré dans l’ordre ce mardi sur le circuit des 24 Heures du Mans. Après l’officialisation du classement LMP2 de cette 86ème édition, les équipes ont désormais récupéré leurs trophées. Étaient présents pour ce podium, Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet pour le contingent Signatech Alpine Matmut, ainsi que Vincent Capillaire, Jonathan Hirschi et Tristan Gommendy pour le trio GRAFF – So24, seconds de ce classement. Nous vous livrons les impressions de Nicolas Lapierre, triple vainqueur de l’épreuve, peu de temps après être monté sur ce podium.

« Il était important pour nous et pour l’équipe de clôturer cet épisode… »

« On attendait cette victoire depuis un bon moment, que ce soit confirmé, et on attendait ce podium avec impatience pour récupérer nos trophées. C’était plus symbolique qu’autre chose aujourd’hui, mais il était important pour nous et pour l’équipe de clôturer cet épisode. Nous avons gagné, nous avons les trophées et nous les ramenons à la maison désormais. Objectif 24 Heures du Mans 2019 maintenant! »

Ressentez-vous de la frustration d’avoir eu confirmation du résultat si tard après l’épreuve?

« C’est dommage surtout que cette année c’était une grande fête avec les quarante ans de la victoire d’Alpine ici au Mans. On aurait aimé entendre la Marseillaise le jour même devant nos spectateurs, c’est surtout ça qui est frustrant. Dans quelques années, nous oublierons la manière dont ça s’est passé, on se souviendra de la victoire! » 

La première moitié du championnat est bien engagée pour l’équipe, la voiture est très performante, pensez-vous que tout reste possible pour l’équipe d’ici à juin 2019?

« Oui, c’est plutôt pas mal pour le moment, nous sommes deuxième à dix petits points du Jackie Chan DC Racing. Il reste tout de même les 1000 miles de Sebring et les 24 Heures du Mans 2019, deux courses avec de gros coefficients. La victoire est à notre portée, on sait que la voiture est performante et qu’ici au Mans nous pouvons être un peu supérieur à JOTA Sport également. C’est sur que ce sera difficile mais ça promet une fin de championnat très passionnante. »

Rendez-vous le 15 mars prochain sur le Sebring International Raceway en Floride pour assister à la sixième des huit manches de cette Super Saison 2018/2019 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. En route pour une fin de saison très passionnante et vers une Super Finale qui promet beaucoup au Mans…