Un aérodynamisme actif pour les F1 de 2021 ?

Par |2019-10-09T11:36:48+01:00mercredi 9 octobre 2019|Formule 1|

La règlementation 2021 pour la F1 est toujours en discussion et les dernières idées planchent pour un aérodynamisme actif, autrement dit, des ailerons mobiles et activables par les pilotes.

Les instances dirigeantes de la F1 pensent introduire dans le règlement 2021, un aérodynamisme actif sur les F1, d'après ce que rapporte le magazine allemand AMuS.

Les F1 aux ailerons mobiles

Les écuries sont en désaccord sur les prochaines règles de la F1 pour 2021 alors qu'elles doivent être présentées d'ici fin octobre. Certains constructeurs veulent minimiser les changements dont Mercedes qui tenterait de mener la fronde.

Toutefois, la FIA pourrait être ouverte à l’aérodynamique actif, ce qui permettrait aux voitures de se suivre plus facilement et de rendre le DRS obsolète. L'idée de l'aérodynamique actif a été évoquée lors de la dernière réunion du groupe de travail technique. Elle découle de l'inquiétude selon laquelle, une fois que le développement de 2021 batte son plein, les dépassements deviennent à nouveau très difficile.

Si les premiers essais en soufflerie donnent de bons résultats sur l'écoulement de l'air, des fluides et de la capacités aux F1 de se suivre pour optimiser les dépassements, les ingénieurs pensent qu'une fois le développement entrepris pourrait annuler ces effets. En effet, si les ingénieurs parviennent à rendre le flux d'air à nouveau perturbateur, cela rendrait difficile le dépassement des adversaires.

L'idée de l'aérodynamisme actif est que les pilotes puissent régler les ailerons quand ces derniers suivent une autre monoplace afin d'annuler "l'air sale" produit par les monoplaces. Certains patrons d'écuries, comme Gunther Steiner, craignent que néanmoins, les écuries les plus riches parviennent à toujours dominer la F1 même avec les budgets plafonnées. Pour lui, il y a encore trop de restrictions et il faudrait libérer le règlement technique, il soutient pleinement l'idée du budget plafonné, voire même d'abaisser la limite des 175 millions mais en libérant les restrictions du développement.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.