[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Alors que le retour du Grand Prix de France de F1 est prévu pour le 24 juin prochain, le circuit Paul Ricard au Castellet se refait une beauté. 

Pour accueillir à nouveau la F1, le circuit Paul Ricard se refait une beauté. Le circuit qui n'est plus utilisé par la F1 depuis 1985 dans sa grande configuration (1990 dans une configuration plus petite) se met aux normes du cahier des charges imposé par la FIA.

90 000 mde bitume coulés avant février

Le circuit va connaître un grand lifting pour le retour de la F1. Cependant, Stéphane Clair, directeur général du circuit, assure que "l'esprit du circuit construit en 1970 ne va pas changer''.

Malgré tout, le circuit a connu quelques changements sur certains virages. "Nous avons modifié certains virages afin de créer davantage d’opportunités de dépassement. D’où notre idée de créer des virages à multi-trajectoires, permettant à deux voitures de passer sur deux trajectoires différentes. Résultat: les deux virages (du Camp et du Pont), qui se passaient à 50 km/h à la corde, ont été modifiés pour multiplier la vitesse par 2, et même par 2,5 en sortie. Donc notre circuit, déjà réputé spectaculaire, le sera plus encore'', déclare-t-il à Var Matin.

Les peintures des vibreurs vont être entièrement refaites et 90 000 m2 de bitume vont être coulés sur l'ensemble du circuit. La piste doit être prête pour le 8 février prochain. En effet, le contre la montre du Tour de Provence cycliste partira du Paul Ricard. Viendra ensuite la construction du nouveau centre de presse, des paddocks et des tribunes d’une capacité de 51 000 spectateurs.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link="https://www.dailymotion.com/video/x6ci37u" align="center"][vc_raw_html]JTNDaWZyYW1lJTIwc3JjJTNEJTIyaHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuZmFjZWJvb2suY29tJTJGcGx1Z2lucyUyRnBvc3QucGhwJTNGaHJlZiUzRGh0dHBzJTI1M0ElMjUyRiUyNTJGd3d3LmZhY2Vib29rLmNvbSUyNTJGQ2lyY3VpdFBhdWxSaWNhcmQlMjUyRnBvc3RzJTI1MkYxMDE1NTk4MDA1MTM1NDM5NSUyNndpZHRoJTNENTAwJTIyJTIwd2lkdGglM0QlMjI1MDAlMjIlMjBoZWlnaHQlM0QlMjI2NzAlMjIlMjBzdHlsZSUzRCUyMmJvcmRlciUzQW5vbmUlM0JvdmVyZmxvdyUzQWhpZGRlbiUyMiUyMHNjcm9sbGluZyUzRCUyMm5vJTIyJTIwZnJhbWVib3JkZXIlM0QlMjIwJTIyJTIwYWxsb3dUcmFuc3BhcmVuY3klM0QlMjJ0cnVlJTIyJTNFJTNDJTJGaWZyYW1lJTNF[/vc_raw_html][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le flux routier, une problématique à résoudre

Pour se rendre sur le circuit Paul Ricard, il faut passer par des petites routes. Qu'on vienne de Gemenos, du pourtour de Toulon ou du pourtour du Haut Var (Brignoles ou St-Maximin-la-Sainte-Baume), l'accès risque de rapidement être engorgé.

La directrice du marketing pour le Grand Prix de France Aurélie Letellier explique les grandes lignes de cette problématique à F1Fanatic. "La police, les autorités de circulation des zones et nous travaillons sur un plan pour gérer toute la circulation accrue'', indique-t-elle.

Parmi les possibles mesures, il est prévu de mettre en place une route circulaire à sens unique. "Il est prévu de mettre en place une sorte de route circulaire autour du circuit qui sera une route à sens unique pour diriger la circulation et faciliter la propagation vers les parkings. Il y a quelques autres mesures pour rediriger le trafic local et nous cherchons à ouvrir d'autres routes à la circulation qui ne sont normalement pas ouvertes'', ajoute-t-elle.

L'hôtellerie, acteur du Grand Prix de France

Le Grand Prix de France va drainer de nombreux fans. Ainsi, 51 000 personnes sont attendues. Pour faire face à la forte demande sur le week-end, les organisateurs du Grand Prix de France ont pris les devants.

"Nous avons pris contact avec tous les hôtels et les hébergements et nous leur avons dit qu'il y en aura pour tout le monde. Ils recevront leur part et leur publicité aussi pendant le Grand Prix. Nous allons les aider à commercialiser leurs chambres et ainsi de suite et en échange, nous leur avons demandé de ne pas augmenter les prix'', explique Aurélie Letellier à F1Fanatic, ajoutant "nous leur demandons de garder un certain nombre de chambres et d'options disponibles à des prix raisonnables, de maintenir un haut niveau de service, d'accueillir les clients du monde entier, mais aussi d'offrir de bonnes conditions''.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row]