Daniel Ricciardo, quel choix pour l'avenir ?

2018-06-20T16:13:57+00:00mercredi 20 juin 2018|Formule 1|
  • Daniel Ricciardo Red Bull

Maintenant que Red Bull a choisi son futur motoriste, reste à Daniel Ricciardo de faire le bon choix pour son avenir. Rester ou partir ? Telle est la question…

L’équipe Red Bull va être propulsée par un nouveau moteur la saison prochaine. Ainsi, Honda remplace Renault. Cette nouvelle collaboration surprend, même si Honda a fait d’énormes progrès avec Toro Rosso. Concernant les pilotes, il est certain que Max Verstappen sera au volant de la future Red Bull-Honda. Mais quid de Daniel Ricciardo ?

Depuis plusieurs mois, le doute plane autour du pilote australien. Toto Wolff n’a pas caché que Daniel Ricciardo serait en tête de liste  » des autres », à savoir après les pilotes Mercedes actuels et ceux de son giron. Aussi, il y a quelques semaines, la piste Ferrari semblait se dessiner avec un possible pré-contrat. Cela a été démenti par l’intéressé lui-même.

Restera ou partira ?

Difficile de savoir pour le moment quel sera le choix du pilote australien. Il y a différents avantages comme inconvénients dans les deux cas.

Rester

Cette solution semble la plus facile pour Daniel Ricciardo. Il connait l’équipe, que ce soit le management ou son coéquipier Max Verstappen. La seule inconnue pour le moment reste la performance de l’équipe la saison prochaine avec le moteur Honda. Cela pourrait confronter l’équipe choisir la stabilité et surtout à céder aux possibles demandes du pilote australien.

D’autant que le contrat signé avec Honda est lucratif pour Red Bull. L’équipe ne paye pas ses moteurs et surtout obtient un soutien commercial de son nouveau partenaire, à l’image du partenariat avec McLaren lors de son retour en F1. Le soutien commercial est estimé à 90 millions d’euros pour les deux équipes.

Partir

Mais le package Red Bull-Honda peut-il amener Daniel Ricciardo au titre ? N’est-il pas le bon moment pour rejoindre une autre équipe ? Le pilote australien doit évaluer les options. Dans le cas Mercedes ou Ferrari, il sera confronté à un pilote vedette, statut qu’il co-occupe avec Max Verstappen chez Red Bull. Clairement, Daniel Ricciardo sera le coéquipier soit de Lewis Hamilton, soit de Sebastian Vettel. L’avantage du second choix est que les deux pilotes se connaissent et ont déjà travaillé ensemble.

Il faut avouer aussi qu’il peut être poussé dehors par la nouvelle génération. Carlos Sainz Jr, prêté par Red Bull à Renault, n’est pas certain de faire une nouvelle saison avec le constructeur français. Le fait que Red Bull choisisse un nouveau motoriste peut ajouter des obstacles à une possible négociation. D’autant que Toto Wolff envisage d’y placer Esteban Ocon si l’équipe Force India rencontre de plus grandes difficultés.

Le futur choix de Daniel Ricciardo pourrait avoir des conséquences sur d’autres pilotes. Dans l’attente, le pilote australien reste l’élément déclencheur de la Silly Season.