Fernando Alonso comme Stoffel Vandoorne ont été bavards à Suzuka. Le lieu du mythique "GP2 Engine'' s'avère être celui d'autres révélations.

L'équipe McLaren va-t-elle vraiment bien ? Avec les déclarations lancées ce week-end par les deux pilotes titulaires, il semble qu'il y ait un problème.

Aucune évolution

Fernando Alonso a lancé en premier les hostilités. Le pilote espagnol explique que la McLaren est la même que celle de la fin de saison passée ! "En fait, on a la même voiture que l’an dernier, il y a 12 mois'', indique le pilote espagnol.

Il souligne même qu'aucune évolution n'a été apportée depuis le Grand Prix d'Espagne. "Nous n’avons pas apporté d’évolutions depuis l’Espagne. Nous pouvons voir sur les photos et sur la piste que le reste des équipes dans le peloton apporte des choses course après course, et nous ne le faisons pas'', ajoute-t-il.

Stoffel Vandoorne enfonce le clou en déclarant : "ce n’est pas une surprise que nous n’ayons pas fait de progrès''.

Remise en question ?

McLaren n'en est pas à sa première débâcle. L'aventure Honda s'est avéré un véritable échec. L'équipe espérait revivre en passant à un moteur Renault. Cependant, si le début de saison a été correct pour l'équipe de Woking, la suite est plus complexe, en lien avec les déclarations des pilotes.

Un autre épisode venait entacher le week-end de McLaren avec la rumeur liée au choix des pneus pour la course japonaise. Si certaines rumeurs annoncent un oubli de la part de l'équipe, Gil de Ferran a démenti et a justifié cela par un choix délibéré.

Pour le moment, le management de l'équipe n'a pas réagi aux déclarations des pilotes. La saison prochaine, Carlos Sainz Jr remplacera Fernando Alonso tandis que Lando Norris prendra la place de Stoffel Vandoorne.