Grand Prix d'Autriche 2017 : Présentation et Horaires

2017-07-06T00:33:24+00:00jeudi 6 juillet 2017|Formule 1|

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Voilà la 4ème édition du nouveau tracé baptisé Red Bull Ring. De nouveau, il n’y a que le nom et le propriétaire (Red Bull), tant il est similaire à l’ancien A1-Ring. Néanmoins et malgré une altitude canonique de 677m, c’est bien entre les montagnes du Tyrol qu’il faudra trouver le lauréat de ce dimanche.

Cette piste est toujours de la vieille école, peu de zones de dégagements en Run-Off, de l’herbe bordant le tarmac et quelques bacs à graviers… Quel tour de force de la part de Red Bull Racing d’avoir su remettre sur le devant de la scène le Grand Prix qui ne cesse de renaître. Bordé de champs d’edelweiss, il a quand même su séduire 80.000 pèlerins lors de son retour en 2014, sur un circuit désormais nommé : Red Bull Ring.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le Circuit

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »24086″ img_size= »full » onclick= »link_image »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le tracé est quelque peu vallonné, réclamant un appui moyen, il fait la part belle aux châssis délivrant la meilleure traction. Le piège ici étant la mise en température des gommes, car le nombre de virages est assez faible. Bien qu’il y ait un virage supplémentaire cette année, c’est seulement dû au fait que la légère cassure à gauche avant l’ex-virage 2 en a été considéré comme tel.

Depuis son retour le tracé autrichien n’offre toujours que 4,318 Km et 10 virages pour en découdre. Il est l’un des tourniquets les plus courts de la saison, seuls Monaco, le Brésil et le Mexique développent moins de tarmac. Le Red Bull Ring devra être parcouru à 71 reprises ce dimanche.

Cette piste offre de belles lignes droites qui se terminent systématiquement par de lents virages. Ainsi le compromis des réglages devra s’étalonner entre une bonne traction ainsi qu’une excellent vitesse de pointe. Un challenge pour les ingénieurs !

Quelques anecdotes pour le tracé autrichien :

  • Il s’agira du 30ème Grand Prix d’Autriche. Le premier s’est tenu en 1964 en Zeltweg, mais immédiatement passé à la trappe du calendrier pour revenir en 1970. Le tracé qui l’accueillera, long de 6 Kms, se nommera Österreichring et ce jusqu’en 1987. Il reviendra sous une forme plus courte en 1997 baptisé l’A1-Ring jusqu’en 2003, avant à nouveau d’être retiré du calendrier. Red Bull Racing rachètera le tracé pour en faire le Red Bull Ring dès 2014 au calendrier de la F1.
  • Le pilote ayant obtenu le plus de victoires en Autriche est Alain Prost, avec 3 réalisations, toutes obtenues sur l’ancien tracé (83 avec Renault, 85 et 86 pour McLaren). Les pilotes ayant obtenu le plus de victoires (au nombre de 2) sur le tracé moderne sont Michael Schumacher, Mika Hakkinen et Nico Rosberg.
  • McLaren détient le record de victoires en Autriche avec 6 trophées, Ferrari est la seule écurie a s’être imposée sur les 3 tracés, en 1964 à Zeltweg sur la course inaugurale, en 1970 à Österreichring, et sur l’A1-Ring en 1999, 2002 et 2003.
  • Pour 5 pilotes, le Grand Prix d’Autriche fût le théâtre de leur première victoire (ou unique). Ce sera le cas de Lorenzo Bandinien 64, Vittorio Brambilla en 75, John Watson en 1976, Alan Jones en 1977 et Elio de Angelis en 1982.
  • John Watson s’est imposé en 1976 à bord d’une monoplace Penske, la seule victoire de l’écurie à ce jour.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Zones du DRS

Il y aura 2 zones de DRS pour ce tracé, le premier point de détection se situe 360m avant le 3ème virage pour une mise en application de l’aileron arrière mobile DRS 85m après celui-ci. La deuxième ligne de détection est situé 10m après le virage 9 pour une mise en action 110m après le virage 10.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les Pneus

Le tracé a été entièrement resurfacé en 2016, c’est la piste la plus lisse du championnat. Les composés choisis sont identiques à l’an passé à savoir; les Soft (jaune), les SuperSoft (rouge) et les UltraSoft (violet). Du fait de son position géographique le circuit est soumis à des risques de conditions climatiques changeantes. Alors que le graining était un problème l’an passé sur les UltraSoft, cette saison cela ne s’est pas encore produit de manière gênante sur cette spécification de gommes.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »24092″ img_size= »full » onclick= »link_image »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le Commissaire-Pilote

Le pilote-commissaire sera le Finlandais Mika Salo. Ayant une carrière de 100 Grand Prix entre 1994 et 2002, il fera ses débuts en F1 après ses succès au Japon et Angleterre en formule de promotion. Débutant au volant de la Lotus en 1994, il pilotera pour Tyrrell, Arrows, BAR, Ferrari, Sauber et Toyota. Il finira par 2 fois sur le podium pour le compte de Ferrari en 1999 lorsqu’il remplaça un Michael Schumacher convalescent suite à son accident de Silverstone. Le pilote finlandais inscrira des points pour Toyota. Après avoir raccrocher le casque en F1, il s’essaiera en GT, avec notamment des victoires au Mans et Sebring en GT2.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »10608″ img_size= »full » onclick= »link_image »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les Horaires du Grand Prix

Conférence de presse du jeudi :
Partie 1 :
Lewis Hamilton (Mercedes)
Kevin Magnussen (Haas)
Sebastian Vettel (Ferrari)
Partie 2 :
Felipe Massa (Williams)
Carlos Sainz Jr. (Toro Rosso)
Max Verstappen Red Bull)
Conférence de presse du vendredi :
Partie 1 :
Maurizio Arrivabene (Ferrari)
Mario Isola (Pirelli)
Toto Wolff (Mercedes)
Partie 2 :
Franz Tost (Toro Rosso)
Guenther Steiner (Haas)
….!!!…. (Sauber)
Vendredi  :
Essais Libres 1 à 10h00
Essais Libres 2 à 14h00
Samedi :
Essais Libres 3 à 11h00
Qualifications à 14h00
Dimanche :
Course à 14h00

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]