Comme en 2020, le Red Bull Ring va accueillir deux courses consécutives, mais dans l'ordre inversé. Nous avons déjà disputé le Grand Prix de Styrie, place au Grand Prix d'Autriche.

Deux semaines sur place en Autriche pour les écuries, sur les terres de Red Bull Racing où l'écurie autrichienne n'a pas failli dimanche dernier en remportant la victoire grâce à Max Verstappen. Et dans le paddock, les discussions alimentent toujours les rumeurs.

Les échos du paddock

Binotto pense que Mercedes s'est dispersée

Mercedes a pris du retard à cause de ses "distractions" à accuser ses rivaux de l'amélioration des moteurs Honda. C'est le point de vue de Mattia Binotto. "Nos données GPS montrent que les performances du moteur Honda correspondent à son niveau au début du championnat du monde", a déclaré l'italien. "Je peux imaginer qu'ils ont utilisé une puissance légèrement réduite dans les premières courses parce qu'ils s'inquiétaient de la fiabilité. Mais en termes de performances, une mise à jour n'est pas du tout autorisée dans le règlement."

"Red Bull récolte maintenant le succès qui est dû en partie au fait qu'une équipe stable travaille ensemble depuis des années", a-t-il expliqué. "D'un autre côté, nous assistons à des changements importants chez Mercedes en termes de personnel qu'il s'agisse de départs ou d'employés qui ont d'autres tâches."

Binotto Mattia (ITA), Scuderia Ferrari Mission Winnox (ITA), portrait

McLaren a besoin d'un Ricciardo qui marque plus de points

McLaren va mettre la pression sur l'australien pour qu'il hausse son niveau de jeu. L'équipe est à la lutte face à Ferrari pour la troisième place constructeurs. "Daniel lui-même était très déçu de ne pas pouvoir poursuivre son bon développement des dernières courses", a déclaré le patron de l'équipe Andreas Seidl, en faisant référence à la première course en Autriche.

"Mais le fait que nous allons maintenant courir à nouveau sur la même piste est parfait pour le processus d'apprentissage. Nous voulons vérifier si nous avons tiré les bonnes conclusions. Dans la bataille dans laquelle nous sommes, il est clair que nous devons marquer des points chaque week-end avec les deux voitures", a déclaré l'allemand à la tête de McLaren.

Ricciardo Daniel (AUS), McLaren F1 Team (GRB), portrait

60 000 personnes attendues en Autriche

Le week-end dernier, les restrictions locales de Covid ont plafonné le nombre de spectateurs à seulement 15 000. Cependant, bon nombre de ces restrictions s'assouplissent maintenant. "Les néerlandais arrivent et ils donneront à Verstappen une seconde par tour", a déclaré le Dr Helmut Marko.

Selon RTL, alors que Red Bull avait espéré que les tribunes soient pleines, 15 000 spectateurs seront les bienvenus vendredi, 30 000 samedi et 60 000 dimanche. "Nous devons revenir à la normale et cela inclut les événements majeurs", a déclaré le chancelier autrichien Sebastian Kurz. "Nous devons nous rappeler que les vaccinations fonctionnent également sur le variant Delta."

Dr Helmut Marko (AUT), Red Bull Racing-Honda (AUT), portrait

Alonso a discuté avec Red Bull pour revenir en 2021

Alonso se sent de mieux en mieux sur cette saison 2021 bien que le pilote vise en priorité les nouvelles règles de 2022. Et l'espagnol se confie un peu plus sur ses discussions qu'il a eu pour son retour. "Je n'ai eu aucune conversation avec Mercedes, il y a eu des discussions avec Red Bull. Je ne serais pas du tout revenu sans les nouvelles règles 2022. J'aimerais dire que je peux à nouveau être champion, mais je ne sais pas."

Honda doute que Mercedes ait stoppé le développement

Le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a déjà insisté sur le fait qu'il "ne peut pas imaginer" que Mercedes n'apportera pas une seule nouvelle pièce dans la bataille pour le titre cette année. Le Dr Helmut Marko ne croit pas non plus son compatriote autrichien Wolff. "Nous savons déjà que Mercedes ne restera pas immobile. Bien sûr, ils essaieront de rendre la voiture plus rapide et nous y sommes préparés."

"Nous étions et sommes toujours sûrs que nous gérerons l'équilibre entre le développement cette année et le développement de la voiture pour la réglementation 2022", a déclaré Marko. Le chef du département F1 chez Honda, Masashi Yamamoto, a également été interrogé sur l'affirmation de Wolff. "J'ai le même avis que Christian", a-t-il déclaré au site as-web.jp. "Je ne pense pas que Mercedes ou une autre équipe de haut niveau abandonnerait comme ça. Nous continuerons à développer pour Red Bull en vue du championnat du monde."

11 Pérez Sergio (MEX), Red Bull Racing-Honda (AUT), Red BullRB16B, Honda, action

Ecclestone pense que Schumacher devrait aller chez Alfa Romeo en 2022

Bernie Ecclestone aimerait un transfert potentiel de Mick Schumacher vers Alfa Romeo pour 2022. "Je ne pense pas vraiment à ce qui se passera l'année prochaine", a déclaré Schumacher. L'ancien argentier de la F1, Ecclestone aurait aimé d'autres débuts pour Schumacher. "J'aurais souhaité qu'il aille chez Alfa Romeo dès le début", a déclaré l'homme d'affaires de 90 ans. "Il aurait eu un coéquipier rapide et expérimenté comme Kimi Räikkönen, qui avait également de très bonnes relations avec son père", a ajouté Ecclestone.

Jos Verstappen est proche de la famille Schumacher et il pense que rester chez Haas ne serait pas une mauvaise décision. "Je pense qu'ils auront plus de soutien de Ferrari l'année prochaine. Je crois qu'il y a un travail acharné en coulisses", a-t-il déclaré à Sport1. "Déjà chez Haas, il est meilleur que Mazepin, il commet moins d'erreurs et il gère mieux la pression."

Schumacher Mick (DEU), Uralkali Haas F1 Team (USA), portrait

Alfa Romeo ne sait pas si Räikkönen prolonge en 2022

Le patron de l'ingénierie d'Alfa Romeo ne sait pas si le champion du monde 2007, Kimi Räikkönen continuera à courir pour l'équipe en 2022. Le directeur technique d'Alfa Romeo, Xevi Pujolar, a admis : "Je ne sais pas quels sont ses plans et je ne peux pas parler pour lui. Mais pour le moment, il n'a aucun problème de motivation, il travaille bien avec l'équipe, et la semaine dernière, il a fait un excellent travail en course."

Räikkönen Kimi (FIN), Alfa Romeo Racing Orlen (CHE), portrait

L'ex-boss de la Scuderia Ferrari, Maurizio Arrivabene arrive à la Juventus

Après avoir injecté 400 millions d'euros pour contrer les pertes subies du fait de la pandémie de Covid-19, la Juventus a trouvé la bonne personne pour s'occuper de l'aspect financier du club. Mercredi, le site officiel des Bianconeri a publié un communiqué confirmant la nomination de Maurizio Arrivabene en tant que nouveau directeur.

L'homme de 64 ans est connu pour être un fan de la Juventus et est membre indépendant du conseil d'administration du club depuis 2012. Si le nouveau directeur est loin d'être un expert du football, sa perspicacité financière devrait être utile au club au milieu des difficultés financières actuelles.

📸 Retrouvez la galerie photo du Grand Prix de France F1 au Circuit Paul Ricard.