Grand Prix de Chine 2017 : Présentation et Horaires

2017-04-06T06:57:37+00:00jeudi 6 avril 2017|Formule 1|

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Pour ce second rendez-vous de la saison, nous accostons sur le continent Asiatique. Nous affronterons le climat subtropical et subarctique tempéré par la Mousson pour se rendre sur le circuit Shanghai International Circuit. Un tracé de 5,451 km qui sera à parcourir 56 fois pour un total de 305,066 kms. Bienvenue dans l’Empire du Milieu…

Le profil de la piste est un mélange d’interprétation des œuvres de Herman Tilke (l’architecte en verve en F1 responsable de tous les nouveaux tracés du calendrier). Nous pouvons y voir de longues lignes droites, dont la plus longue du championnat qui développe près d’1.3 Km. La Vitesse Max est atteinte aux alentours des 345 km/h le tout bien aidé par le système DRS, l’aileron arrière mobile.

Le circuit

© FIA.com - Track Shanghai

© FIA.com – Track Shanghai

Les virages sont composés de courbes à vitesse rapides ou bien d’épingles assez lentes.  L’escargot interprétant le Yin et le Yang du premier virage, qui est compte trois en fait, l’incarne à merveille. Cette succession de changements de cap aux allures variées prononce un sous-virage, pouvant accentuer l’effet de graining des pneumatiques Pirelli. Fort heureusement, les températures excessives ne sont pas légion. Les changements météorologiques, eux, s’invitent souvent en course. La voiture de sécurité y est régulièrement sollicitée.

Le premier pilote à s’y être imposé en 2004 est Barrichello à bord de la Ferrari, Schumacher y remporta son 91ème et dernier Grand Prix de sa carrière. Ce fut également une première pour Vettel dans sa collection de victoire pour le compte de Red Bull. Nico Rosberg, lui, en 2012 décrocha sa première pole position et concrétisera le lendemain avec sa première victoire.

Les anecdotes du tracé chinois :

  • Ce sera le 14ème Grand Prix de Chine. Le tout premier eu lieu en 2004, toutes les courses se sont disputées sur le Shanghai International Circuit.
  • Lewis Hamilton est le pilote ayant inscrit le plus de victoires : 4 au total (2008, 2011, 2014 et 2015). C’est également le même nombre de victoires record pour Ferrari et Mercedes. McLaren en détient 3, Renault une seule. La première victoire de Red Bull en Grand Prix était en 2009, ici en Chine.
  • La pole position est un certain avantage sur ce tracé. Sur les 13 courses, 8 d’entre-elles le furent depuis la première place de la grille. Michael Schumacher y remporta une victoire en s’élançant depuis la 6e place.
  • Mar Webber est le seul a accéder au podium depuis une place hors du top 10 à l’extinction des feux rouges. En 2011 à bord d’une Red Bull, il réalisa cet exploit.

Le Tour Virtuel

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link= »https://youtu.be/2ukGaxwXSgo »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Les zone DRS

Le premier point de détection de la zone de DRS s’effectue dans le virage 12 pour une mise en application 752m après le virage 14, pour le second, l’écart mesuré se fait 35m avant le virage 16 pour une autorisation 98m après ce dernier virage.

Les pneus

L’allocation des pneus Pirelli n’a pas été modifié par rapport à l’an passé. Il s’agit toujours des trois gammes P-Zero Medium, Soft et SuperSoft. Le nombre de trains de pneus est différents selon le choix et les stratégies de chaque pilotes. Pour rappel en cas de pluie (qui est une forte probabilité en Chine…), la gamme Cinturato de Pirelli offre deux choix, les peu rainurés Intermediate (les intermédiaires) à bande verte, et les forts rainurés Wet (les pneus pluie) à bande bleue.

© Motorsport Pirelli China

© Motorsport Pirelli China

Le Commissaire-Pilote

Le pilote-commissaire sera le Finlandais Mika Salo. Ayant une carrière de 100 Grand Prix entre 1994 et 2002, il fera ses débuts en F1 après ses succès au Japon et Angleterre en formule de promotion. Débutant au volant de la Lotus en 1994, il pilotera pour Tyrrell, Arrows, BAR, Ferrari, Sauber et Toyota. Il finira par 2 fois sur le podium pour le compte de Ferrari en 1999 lorsqu’il remplaça un Michael Schumacher convalescent suite à son accident de Silverstone. Le pilote finlandais inscrira des points pour Toyota. Après avoir raccrocher le casque en F1, il s’essaiera en GT, avec notamment des victoires au Mans et Sebring en GT2.

© FIA.com - Mika Salo

© FIA.com – Mika Salo

Les Horaires du Grand Prix

Conférence de presse du jeudi :
Partie 1 :
Nico Hulkenberg (Renault)
Max Verstappen (Red Bull)
Sebastian Vettel (Ferrari)
Partie 2 :
Antonio Giovinazzi (Sauber)
Kimi Raikkonen (Ferrari)
Carlos Sainz (Toro Rosso)
Vendredi :
Essais Libres 1 : 10h00 / 04h00 heure française
Essais Libres 2 : 14h00 / 08h00 heure française
Conférence de presse du vendredi :
Cyril Abiteboul (Renault)
Robert Fernley (Force India)
Monisha Kaltenborn (Sauber)
Guenther Steiner (Haas)
Franz Tost (Toro Rosso)
Samedi :
Essais Libres 3 : 12h00 / 06h00 heure française
Qualifications : 15h00 / 09h00 heure française
Dimanche :
Course : 14h00 / 08h00 heure française[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]