[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Offrir une vue sur Tower Bridge en fond du Grand Prix de Londres, voilà une idée qui pourrait séduire. Seulement, ce n'est qu'utopique pour le moment. 

Si le Royaume-Uni a fait un pas en avant, il reste néanmoins encore du chemin pour accueillir la F1 dans les rues de Londres. Le 10 avril dernier, une loi est entrée en vigueur permettant aux événements de course automobile de se dérouler sur une voie publique fermée. Depuis, l'idée d'un Grand Prix à Londres, suggéré depuis 2011 par Bernie Ecclestone, refait surface.

Andrew Jones, ministre des transports, rêve de voir des F1 avec la capitale anglaise en toile de fond. "Les gens qui font des événements de sport automobile sont très habiles pour créer de bons tableaux de fond et une bonne télévision et Londres offre une magnifique toile de fond'', explique-t-il sur Sky Sports.

Divers obstacles à ce projet

Le premier des obstacles est le maire de la ville Sadiq Khan. Il a clairement fait savoir qu'il n'y aura pas de F1 à Londres tant que les équipes de F1 n'auront pas considérablement réduit la pollution atmosphérique de leurs véhicules.

L'autre obstacle concerne l'organisation du Grand Prix. Les infrastructures, la sécurité mais aussi les perturbations de la circulation, tout doit être pensé ! D'autant qu'accueillir un Grand Prix en ville demande au minimum 5 jours de fermeture des routes.

"Fermer Londres aurait une implication énorme. Si vous fermez les routes, vous devez tenir compte des implications pour l'économie et les communautés qui les utilisent tout le temps. Mais nous avons vu ce qui peut arriver lors de grands événements lorsque les routes sont fermées'', déclare Andrew Jones.

Dernier point et des plus importants : le financement. Aujourd'hui, le Grand Prix de Grande-Bretagne, qui se court à Silverstone, est financé exclusivement par le BRDC. Si Bernie Ecclestone était d'accord pour couvrir lui-même les frais d'un tel évènement, le vent a tourné depuis. Bernie Ecclestone se demandé en mai 2016 qui allait payer pour un tel évènement.

Si la volonté de Liberty Media est d'occuper les villes, à l'image de la Formule E, un Grand Prix à Londres semble pour le moment qu'un projet qu'on peut contempler sur une vidéo...

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link="https://www.youtube.com/watch?v=v1Y3vYK77XI" align="center"][/vc_column][/vc_row]