Le 943e Grand Prix de F1 s'est fini sur la 19e victoire de Nico Rosberg. Mais qu'avons-nous à retenir de ce week-end dans la capitale de l'Azerbaïdjan ?  

Nico Rosberg a réitéré son exploit en Russie en signant le second Grand Chelem de sa carrière, en signant la pole position, en réalisant le meilleur tour, en menant le Grand Prix de bout en bout et en le remportant. Sur cette statistique, il égalise avec son coéquipier Lewis Hamilton mais aussi avec Juan-Manuel Fangio, Jack Brabham et Mika Hakkinen.
Nico Rosberg a également réalisé la 25e pole position de sa carrière, le plaçant à la dixième place des pilotes ayant réalisé le plus grand nombre de poles durant leur carrière. Il bat l'un de ses patrons, à savoir Niki Lauda. Ça a été la 14e première ligne consécutive du pilote allemand, présent en haut de la grille depuis le Grand Prix du Japon 2015. Il égalise avec Sebastian Vettel (sur la première ligne du Grand Prix de Singapour 2010 jusqu'au Grand Prix d'Angleterre 2011). Il lui reste dix longueurs avant d'égaliser le record détenu par Ayrton Senna (entre le Grand Prix d'Allemagne 1988 et le Grand Prix d'Australie 1989).
La pole position acquise à Bakou est également la 60e de Mercedes en F1.

Sebastian Vettel est monté pour la troisième fois de la saison sur le podium. C'est le 84e de sa carrière, dépassant son coéquipier Kimi Räikkönen (83 podiums durant sa carrière). Il reste devant lui Lewis Hamilton (92 podiums), Fernando Alonso (97 podiums), Alain Prost (106 podiums) et Michael Schumacher (155 podiums).

Sergio Perez Europe F1 2016 Baku

Image : Getty

En signant le 7e podium de sa carrière, Sergio Perez rejoint Pedro Rodriguez et devient ainsi l'un des pilotes mexicains étant monté sur le plus grand nombre de podiums durant sa carrière. Il permet aussi à Force India de monter pour la première fois depuis sa création sur deux podiums lors d'une même saison.
En marquant pour la cinquième fois consécutivement des points, le mexicain réalise sa plus longue série depuis le début de sa carrière.

Lewis Hamilton n'est pas monté sur le podium, ni mené le moindre tour mais il a réalisé la plus grande vitesse de pointe depuis le début de la saison avec 364,4 km/h au compteur.

Ferrari et Williams restent les seules équipes à avoir marqué au moins un point à chaque Grand Prix.

En voyant ses deux voitures abandonnées, Toro Rosso réalise son premier double abandon depuis le Grand Prix de Silverstone 2015.

Les dix premières places du Grand Prix ont été occupées par cinq équipes - Mercedes, Ferrari, Force India, Williams et Red Bull.
Pour la deuxième fois de la saison après le Grand Prix de Bahreïn, il n'y a eu aucune neutralisation de la course, que ce soit par une voiture de sécurité ou une Virtual Safety Car.