[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Lors de la deuxième séance d'essais libres, Romain Grosjean a fait une violente sortie de piste après avoir roulé sur une plaque de drainage. Haas espère recevoir une indemnité suite à cet incident. 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link="http://www.dailymotion.com/video/x62hg42" align="center"][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Romain Grosjean a fait une violente sortie de piste après avoir roulé sur une plaque de drainage. La voiture a été partiellement détruite et l'équipe Haas a reçu l'autorisation d'enfreindre le couvre-feu, sans que cela soit décompté de leur joker. "Les circonstances de l’accident de la voiture n°8 étaient clairement en dehors du contrôle du pilote'', explique la FIA.

Aujourd'hui, l'équipe espère recevoir une compensation financière pour les dommages de la voiture. Ces derniers sont estimés à 750 000 dollars, soit 640 000 euros.

Que dit l'assurance des circuits ?

D'après le tweet du compte de Christian Sylt, les circuits disposent d'une assurance. Sur la seconde image, on peut voir que le promoteur a une police d'assurance.

« Chaque promoteur est tenu de prendre, à ses frais, une assurance responsabilité civile couvrant les blessures personnelles et les dommages à la propriété pour l’événement, comprenant aussi les périodes préparation avant et après l’événement et nous, la FIA, les équipes et leurs employés, agents, entrepreneurs et pilotes sont toujours bénéficiaires de ces polices d'assurance que nous examinons et approuvons avant l'événement. Typiquement, ces polices sont à un niveau que nous stipulons (souvent entre 75 millions de dollars et 100 millions de dollars) en ayant pris compte du montant maximum disponible selon la loi locale ou dans les conditions du marché local. Si le promoteur de la course échoue à obtenir l'assurance demandée, nous sommes en droit de prendre ces dispositions nous-même au dépendant du promoteur ou de mettre un terme au contrat du promoteur sans préjudice à notre droit de demander réparation de la part du promoteur pour n'importe quelle perte. Le promoteur nous indemnise également, la FIA, les fonctionnaires, employés et agents ainsi que les équipes, les pilotes et invités contre toute action d'une tierce partie ou d'un représentation d'une tierce partie résultant de la mort, blessure, perte ou dommage subi par cette tierce partie résultant de la conduite ou de l'usage d'une voiture appartenant à la FIA ou n'importe quel compétiteur qui n'est pas le fruit d'une négligence d'aucune de ces personnes. »

Selon les termes de celle-ci, la police d'assurance est comprise entre 75 et 100 millions de dollars (64 à 85 millions d'euros). Les termes soulignent également la possible indemnisation en cas de "dommage subi'' qui n'est pas le "fruit d'une négligence'' des parties citées.

Les discussions sont en cours entre l'équipe Haas, la FIA et le promoteur du Grand Prix de Malaisie sur une possible indemnisation.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]