La FIA tenait une réunion à Londres aujourd'hui pour évoquer plusieurs sujets, notamment sur l'enquête des décisions prises à Abu Dhabi mais aussi du nombre de courses Sprint pour 2022.

La Commission F1 s'est réunie aujourd'hui à Londres, pour sa première réunion de 2022, et la première en présence du président nouvellement élu de la FIA, Mohammed Ben Sulayem.

3 courses Sprint en 2022

Le président de la FIA a mené des discussions détaillées sur le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021. Les commentaires de la Commission sur les questions soulevées seront intégrés à l'analyse du président et il présentera publiquement des informations sur les changements structurels et le plan d'action dans les prochains jours.

Finalement, 3 courses Sprint en 2022

Comme ce fut déjà évoqué, le nombre de courses Sprint en 2022 restera au nombre de 3. Suite à un examen des trois événements Sprint qui ont eu lieu en 2021 et à la reconnaissance par tous que le format a créé des avantages positifs pour le sport, trois événements Sprint ont été proposés pour 2022, reconnaissant cela comme un nombre raisonnable en rapport à la charge qui s'exerce déjà sur le équipes pour cette saison avec l'introduction de modifications majeures au règlement.

La Commission a approuvé à l'unanimité les trois événements Sprint pour la saison à venir, incorporant un certain nombre de mises à jour du format basées sur les commentaires des fans, des médias et des équipes. Ainsi, les trois courses seront le Grand Prix d'Émilie-Romagne (Imola), le Grand Prix d'Autriche (Red Bull Ring) et le Grand Prix du Brésil (Interlagos), le nom de l'événement change également, il ne s'agira plus de Qualifications Sprint mais simplement Sprint.

Le barème évolue également, puisque des points seront attribués aux 8 premiers pilotes de 8 pour le premier à 1 point pour le 8e. La pole position reviendra également à la session de qualification du vendredi lors de week-ends avec le format Sprint (et non à la Qualification Sprint comme en 2021). Les ajustements du plafond des coûts pour les événements de sprint resteront inchangés par rapport à 2021.

Réajustement du barème en cas de Grand Prix écourté

À la suite du Grand Prix de Belgique 2021 affecté par les conditions météorologiques, la Commission a approuvé les mises à jour proposées du Règlement sportif. Aucun point ne sera attribué à moins qu'un minimum de deux tours aient été parcourus par le leader sans intervention de la voiture de sécurité et/ou de la voiture de sécurité virtuelle.

Si le leader a parcouru plus de deux tours mais moins de 25% de la distance de course prévue, les cinq premiers se verront attribuer des points comme suit :
1er - 6 points
2e - 4 points
3e - 3 points
4e - 2 points
5e - 1 point

Si le leader a parcouru 25 % mais moins de 50 % de la distance de course prévue, les points seront attribués comme suit :
1er - 13 points
2e - 10 points
3e - 8 points
4e - 6 points
5e - 5 points
6e - 4 points
7e - 3 points
8e - 2 points
9e - 1 point

Si le leader a parcouru 50 % mais moins de 75 % de la distance de course prévue, les points seront attribués comme suit :
1er - 19 points
2e - 14 points
3e - 12 points
4e - 9 points
5e - 8 points
6e - 6 points
7e - 5 points
8e - 3points
9e - 2 points
10e - 1 point