C'est une annonce qui est attendue depuis plusieurs mois désormais, l'arrivée de Porsche et Audi en F1. Ce lundi, le PDG du Groupe Volkswagen, Herbert Diess, a confirmé à Reuters que les deux marquent allaient s'impliquer dans la discipline.

Il n'y a pas encore eu d'annonce officielle sur l'arrivée de Porsche et Audi en F1, mais c'est le secret le moins bien gardé du paddock désormais. Aujourd'hui, c'est Herbert Diess, le CEO du directoire Volkswagen, qui s'est entretenu avec Reuters pour affirmer que les deux constructeurs allaient bien s'engager en F1.

Porsche et Audi seront en F1

Les discussions du Conseil d'Administration sur les projets des deux marques ont créé quelques divisions, a déclaré Diess lors d'un événement à Wolfsburg, où se trouve le siège du constructeur automobile allemand.

Mais en fin de compte, les deux marques premium, qui après le marché chinois, génèrent les plus importants revenus du groupe Volkswagen, ont fait valoir qu'elles rapporteraient encore plus d'argent à Wolfsburg avec un engagement en Formule 1 que si elles n'y étaient pas, selon Herbert Diess.

"Vous êtes tout simplement à court d'arguments", a-t-il déclaré à ses opposants.

Depuis plusieurs mois, on spécule sur le fait que les deux marques négocient des partenariats pour faire leur arrivée en F1, qui a été dominée pendant la majeure partie de la dernière décennie par Mercedes, le rival allemand de Volkswagen. Herbert Diess a déclaré lundi que les préparatifs de Porsche étaient un peu plus concrets que ceux d'Audi.

Audi est prêt à offrir environ 500 millions d'euros (556,3 millions de dollars) pour le constructeur britannique McLaren, afin d'entrer dans la compétition. Alors que Porsche a l'intention d'établir un partenariat à long terme avec l'équipe Red Bull Racing.

Outre l'argument économique des marques, le fort impact publicitaire de la Formule 1 a apparemment aussi convaincu. Herbert Diess a déclaré qu'en conséquence, Porsche allait réduire ses autres activités en compétition (sans les nommer) pour se concentrer davantage sur la F1.

Porsche arriverait en F1 en tant que motoriste, Audi plancherait plutôt sur une implication en tant qu'écurie. Mais, les deux propositions faites à McLaren pour un rachat auraient vu une fin de non-recevoir, ce qui a alimenté une autre rumeur, celle du rachat de l'écurie suisse Sauber.