McLaren revoit la structure de son équipe

Par |2019-07-12T01:00:57+02:00vendredi 12 juillet 2019|Formule 1|

L'arrivée d'Andreas Seidl va permettre à McLaren de revoir la structure de son équipe, afin de revenir aux fondamentaux.

Ron Dennis, en son temps, a mis en place une organisation matricielle. Ce type d’organisation dans lequel les personnes ou les sous-sections ayant des compétences similaires sont regroupées pour la répartition des tâches. Si ce système présente plusieurs avantages, il présente un inconvénient de poids, à savoir la difficulté à remplacer une personne. Aujourd'hui, l'équipe de Woking tend à revenir vers une organisation plus classique, plus pyramidale.

Revenir aux bases

L'organisation de McLaren est aujourd'hui autre que celui connu il y a quelques années. Jonathan Neale est responsable des opérations au sein de McLaren Group, Zak Brown est le directeur général de l'équipe McLaren, Andreas Seidl est le responsable principal de l'équipe F1, James Key assure la direction technique, Gil de Ferran est le directeur sportif et Paul James directeur de l'équipe et responsable des opérations.

Zak Brown s'occupe notamment de la direction stratégique, des performances opérationnelles, du marketing et du développement commercial de l'équipe F1. Gil de Ferran a pour rôle de développer et d'améliorer chaque élément des procédures de fonctionnement de l'équipe de course. Andreas Seidl gère l'équipe, pendant et en dehors des Grands Prix et relève directement de Zak Brown. Ce dernier vise à faire une structure "simple, traditionnelle et classique''.

"Le nouveau règlement joue un rôle là-dedans. Avec le management et surtout James Key, qui en tant que directeur technique a aussi une idée claire quant à son équipe de développement, nous essayons actuellement d'avoir une vision complète de la situation. Néanmoins, j'ai été clair dès le premier jour quant à la manière dont je vois l'organisation de manière générale : développement technique de la voiture, production, équipe de course. En d'autres mots, une structure de sport auto classique. C'est ainsi que j'ai toujours travaillé'', explique Andreas Seidl à Autosport.

Bien entendu, réorganiser une équipe ne se fait pas en une journée. Il faudra des mois voire des années pour que la structure se mette en place.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.