Mike Beuttler est peu connu en F1. Le pilote britannique, né au Caire, en Egypte, est pourtant entré dans l'histoire du pinacle de la monoplace.

Mike Beuttler débute sa carrière en sport automobile comme comptable de l'équipe Chequered Flag, pour qui il fera quelques courses. Ce n'est qu'en 1969 que la carrière sportive du pilote britannique prend un tournant. Grâce aux soutiens de Ralph Clarke, financier de la City, et David Mordaunt, il se lance en Formule 3.
Dès la saison 1970, il se classe troisième de la F3 britannique. Un an plus tard, il finit septième du championnat d'Europe de Formule 2. Au même moment, il fait ses premiers pas en F1, toujours avec le soutien de ses financiers, rejoint par Alastair Guthrie. Il pilote une March privée mais ne finira aucune course.

La saison suivante, il termine dixième du championnat européen de Formule 2. Il participe également à sa deuxième saison en F1. Son meilleur résultat est une huitième place lors du Grand Prix d'Allemagne, disputé sur le circuit du Nürburgring. Aussi, l'équipe Clarke-Guthrie compte un nouvel investisseur, Jack Durlacher, alors que Modaunt n'est plus impliqué. Septième du championnat d'Europe de Formule 2, il court quatorze courses en F1. Son meilleur résultat est une septième place en Espagne, sur le circuit de Montjuïc. Son aventure en sport automobile se termine avec le crack boursier et la chute du pétrole. Il part aux Etats-Unis, plus précisément à San Francisco, pour travailler dans les affaires.

© DR - Grand Prix d'Espagne 1972

Mike Beuttler, le premier pilote gay de la F1

Si ses performances en piste n'en ont pas fait une légende de la F1, il reste pourtant le premier pilote officiellement gay du sommet de la monoplace. Une officialisation qui dut être faite après un "outing sauvage", des rumeurs circulaient dans le paddock à propos de l'un de ses mécaniciens, le pilote a préféré faire face.
Grâce au soutien de Ralph Clarke, ouvertement gay également, "Mike the blocker" a pu gravir les échelons et devenir pilote automobile dans une équipe privée. Ce dernier lui trouvait d'ailleurs plus que des talents de pilote...
Comme l'explique dans son livre Philippe Vogel (Privé de gloire), l’un des quatre financiers était le compagnon de vie de Mike Beuttler. Le pilote britannique, né en Egypte, décède aux Etats-Unis, des suites du SIDA. Il avait 48 ans.

Dans le paddock d'autres restent muets comme ce fut encore le cas sur cette décennie passée pour au moins l'un d'entre eux. Il ne s'est pas manifesté et ne le fera peut-être pas (et il a raison de garder toutes ses raisons valables), mais parfois, il faut garder à l'esprit que certains sont encore obligés de le cacher pour sauver une carrière et la recherche de sponsors...

© DR - Grand Prix d'Espagne 1973