Après les premiers cas de symptômes de fièvre, dont le membre de chez McLaren qui a provoqué le retrait de cette dernière, la F1, la FOM et les autorités locales ont décidé d'annuler le Grand Prix d'Australie 2020.

L'Australian Grand Prix Corporation (AGPC) et la F1 ont été informés par le "Chief Health Officer" de l'état de Victoria que les résultats des tests concernaient huit personnes du paddock de la F1. Sur ces huit tests, sept personnes ont renvoyé un résultat négatif confirmant qu'elles ne sont pas infectées par le virus COVID-19. Un huitième individu s'est révélé positif pour le virus COVID-19. Il a été confirmé que la personne était membre de l'équipe McLaren Racing.

À la suite de cela, McLaren a annoncé son retrait du Grand Prix d'Australie 2020. L'AGPC alors en discussion avec la F1, la FIA et le Ministère de la Santé et des Services Sociaux en ce qui concerne les implications plus larges de ce résultat des tests.

De plus, un neuvième individu a été évalué et testé pour le virus COVID-19, les résultats de ce test étant en attente. Cette personne n'est associée à aucune équipe de F1, à la FIA ou à des fournisseurs associés. L'AGPC fournira des mises à jour à mesure que de plus amples détails seront disponibles.

Grand Prix d'Australie 2020

Des pilotes comme Kimi Räikkönen ou même Lewis Hamilton se demandaient pourquoi les équipes avaient fait le déplacement en Australie, pour eux, l'annulation était évidente. Jeudi soir, peu avant minuit, heure locale, une réunion d'urgence s'est tenue avec les patrons des 9 équipes pour décider de la suite du week-end à Melbourne.
Après une réunion, un vote a eu lieu pour maintenir ou non le Grand Prix, considérant le départ de McLaren signifiant un non, il y a eu égalité parfaite entre ceux qui voulaient maintenir la course et ceux qui voulaient partir. Dans le clan des oui : Mercedes et Williams, Red Bull, Alpha Tauri Rosso, Racing Point. Et dans le clan des non : McLaren, Ferrari, Renault, Alfa Romeo, Haas.

Ce vendredi, la confusion est la plus totale. Les animations sont toujours programmées, on a demandé aux commissaires de se rendre à leur poste, puis l'ouverture des grilles pour le public a été retardée, un communiqué du Premier Ministre de l'état de Victoria annonce le huis clos si le Grand Prix est maintenu. Certaines équipes seraient absentes du circuit, comme Ferrari, Renault et même Mercedes, les premiers démantèlements des hospitalités débutent.

La décision a été prise moins de 02h30 avant le début de la première séance d'essais libres, ainsi le Grand Prix d'Australie 2020 est officiellement annulé.

Communiqué de la FIA

Suite à la confirmation qu'un membre du McLaren Racing Team s'est révélé positif pour COVID-19 et à la décision de l'équipe de se retirer du Grand Prix d'Australie, la FIA et la Formule 1 ont convoqué une réunion des neuf autres directeurs d'équipe jeudi soir. Ces discussions ont conclu avec une opinion majoritaire des équipes que la course ne devrait pas se poursuivre. La FIA et la Formule 1, avec le plein soutien de l'Australian Grand Prix Corporation (AGPC), ont donc décidé d'annuler toute activité de Formule 1 pour le Grand Prix d'Australie.

Nous apprécions cette nouvelle très décevante pour les milliers de fans devant assister à la course et tous les détenteurs de billets recevront un remboursement complet et une nouvelle annonce sera communiquée en temps voulu.

Toutes les parties ont pris en considération les efforts considérables déployés par l'AGPC, Motorsport Australia, le personnel et les bénévoles pour organiser la manche d'ouverture du Championnat du monde de Formule 1 de la FIA 2020 à Melbourne, mais ont conclu que la sécurité de tous les membres de la famille de Formule 1 et du reste du monde communauté, ainsi que l'équité de la compétition sont prioritaires