Pierre Gasly : "je serai le 3e pilote Red Bull en 2017 »

2016-12-19T08:02:49+00:00lundi 19 décembre 2016|Formule 1|

Dans une interview accordée sur RMC, Pierre Gasly, champion GP2 2016, revient sur son aventure en F1 avec Red Bull. 

Pierre Gasly s’est confié au micro de RMC sur son rôle au sein de l’équipe de F1 Red Bull. « Je suis officiellement troisième pilote Red Bull en F1 pour cette saison et la saison prochaine, mais aussi pour Toro Rosso », déclare-t-il. « Je suis sur les Grands Prix. Aussi, je dois me tenir prêt à monter dans la voiture à tout moment. Je suis obligé de faire toute la préparation, comme tous les pilotes ; assister au briefing d’avant-course ; être sur place sur tous les briefings et debriefings pendant le week-end ».

Ce rôle au sein de l’équipe de F1, Pierre Gasly le prend comme une grande opportunité. « C’est une opportunité exceptionnelle de pouvoir être proche de pilotes comme Max Verstappen ou Daniel Ricciardo ou même chez Toro Rosso, de voir leur méthode de travail. On apprend toujours dans ce genre de situation donc je dois être attentif. Il faut que je regarde comment il se comporte avec l’équipe, prendre le maximum, prendre les bonnes choses pour essayer de m’améliorer en tant que pilote », déclare Pierre Gasly.

Un rôle important pour une équipe

Pierre Gasly n’est pas qu’un simple observateur, il joue un rôle important pour l’équipe. « De temps en temps, on me demande de regarder d’autres choses dans d’autres écuries pendant la séance et après, je parle avec les ingénieurs. Mon rôle premier est d’être observateur, de me préparer au cas où il se passe quelque chose. Après, si je peux apporter des informations supplémentaires à l’écurie, ils sont toujours preneur », dit-il au micro de RMC.

Le rôle de troisième pilote est aussi de préparer en amont les Grands Prix. « Avant le Grand Prix, je suis dans le simulateur. Cette saison, j’ai fait entre 35 et 40 journées dans le simulateur. J’y vais même ce jeudi », déclare Pierre Gasly. « Je fais beaucoup de journées là-bas pour me préparer, pour faire du travail de développement pour l’équipe ».

L’avenir ?

Lorsqu’on évoque un possible avenir en endurance, Pierre Gasly l’avoue : « en sortant du GP2, on n’y pense pas directement. C’est une catégorie qui fait rêver. Dans le futur, c’est quelque chose qui pourrait être intéressant. Il y a des carrières incroyables à faire en endurance avec les 24 Heures du Mans. C’est évidemment une catégorie à laquelle on pense en tant que pilote. A court terme, je suis concentré sur la F1 ».

Pour l’épisode F1 et la prolongation de Daniil Kvyat, Pierre Gasly revient sur cet épisode. « Au moment où ils ont pris la décision, j’étais en bonne position pour le titre GP2. J’ai été forcément très déçu, très triste. Ils m’ont plus ou moins expliqué sans me donner les raisons de leur choix. Ça a été assez bizarre la manière dont les choses se sont passées. En l’espace de deux jours, tout a changé ! » Le pilote français avoue même que « depuis deux/trois mois, les relations avec Helmut Marko se sont améliorées » et que Helmut « le soutient ».

Retrouvez toute l’interview en cliquant sur ce lien