Certains l'ont déjà remarqué à plusieurs reprises, le drapeau des États-Unis d'Amérique est parfois représenté à l'envers sur les voitures en sport auto, les combinaisons, les casques... Mais pourquoi donc ?

Si vous avez bien observé le drapeau américain, il est à l'endroit sur un coté et à l'envers de l'autre, et il y a une bonne explication...

Mardio Andretti - 1974 - Parnelli

Mardio Andretti - 1974 - Parnelli

Le Stars and Stripes, toujours vers l'avant...

Stars and Stripes - USA

Stars and Stripes - USA

Voici le drapeau des États-Unis d'Amérique : le Stars and Stripes (les étoiles et les bandes). Il est constitué de :

  • 13 bandes (rouge et blanches) pour symboliser les 13 colonies originelles, les 13 États fondateurs
  • 50 étoiles dans l'encadré bleu pour matérialiser les 50 États
  • le rouge pour la bravoure, le blanc pour la pureté et le bleu pour la justice

La première apparition du drapeau intervient la 14 juin 1777, moins d'un an après la déclaration de l'indépendance. Initialement constitué de 13 étoiles des 13 États fondateurs, il connaîtra 27 déclinaisons en y ajoutant à chaque fois une étoile pour tout nouvel État désigné membre. La version actuelle avec 50 étoiles date du 4 juillet 1960 où Hawaï rejoint les États-Unis. Il existe des versions dessinées avec 56 étoiles dans le cas où d'autres États rejoignent les rangs.
Ce drapeau qui représente les États-Unis d'Amérique (USA) est régie par des lois et des règlements fédéraux pour définir la façon dont on doit le présenter, l'afficher et l'utiliser. Il est le symbole de la Nation et du patriotisme, on le voit flotter au vent sur les bâtiments gouvernementaux, à l'intérieur des bureaux ou parfois sur les façades des maisons des citoyens...

Il est naturellement utilisé dans l'Armée Américaine et s'affiche sur les uniformes ou tout autre support sur lequel il représente la Nation. L'U.S. Department of Defense en donne la stricte consigne pour afficher ce drapeau : il doit toujours sembler aller de l'avant !

Lorsqu'il est affiché à plat sur n'importe quel support, le Stars and Stripes est toujours illustré avec le champ étoilé sur fond bleu en haut à gauche. C'est le sens officiel de la lecture du drapeau, mais il est utilisé différemment sur les objets en mouvement. Ainsi, sur les uniformes des soldats américains, sur un casque, un véhicule et même de course, le drapeau semble flotter au vent et aller de l'avant.

Mario Andretti - 1975 - Parnelli

Mario Andretti - 1975 - Parnelli

Ainsi, si vous observez les flancs gauche des voitures de sport le drapeau américain apparaît dans le bon sens (ci-dessus), le champ étoilé étant le premier à 'fendre le vent'. Et donc, sur le coté droit la même doctrine s'applique, le coté étoilé est le premier mis en avant (ci-dessous), avec un sens inversé du drapeau américain. Il doit en toute circonstances être perçu comme aller de l'avant et ne jamais sembler reculer ou battre en retraite.

Romain Grosjean - 2018 - Haas

Romain Grosjean - 2018 - Haas

Ainsi lorsque les américains sont engagés en sport automobile le Stars and Stripes est modélisé à l'envers sur le coté doit. C'est valable pour les combinaisons et les casques, le pilote américain Michael Andretti arborait le drapeau sur le bas de son casque avec le champ étoilé à l'avant de ce dernier et les bandes réparties à droite et à gauche, dans le bon sens de la marche et de la lecture.

Michael Andretti - 1993 - McLaren

Michael Andretti - 1993 - McLaren

On relèvera néanmoins quelques petites erreurs, celles-ici ne relèvent pas d'infractions pénales ou judiciaires qui iraient à l'encontre du premier amendement américain sur la liberté d'expression. En revanche, ces errements font une belle entorse au protocole d'usage comme on a pu le constater sur la monoplace de Mario Andretti en 1970 chez March (écurie britannique) ou encore ci-dessous chez Alfa Romeo en 1981 (écurie italienne).

Mario Andretti - 1981 - Alfa Romeo

Mario Andretti - 1981 - Alfa Romeo