Si les animaux s'invitent sur les Grands Prix, à l'image des marmottes canadiennes, ils s'invitent également sur les monoplaces. 

L'histoire des animaux derrière les logos

Scuderia Ferrari

Depuis les débuts de la F1, les animaux ont une place importante sur les monoplaces. Cela a commencé avec Ferrari et son célèbre Cheval Cabré. C'est à l'occasion de la Coppa delle Alpi à Ravenne en 1923 qu'Enzo Ferrari rencontre la famille de Francesco Baracca, aviateur italien et héros de la Première Guerre Mondiale, abattu au-dessus de Montello.
La Comtesse Paolina, mère du héros disparu, offre au pilote italien le symbole du cheval cabré, autrefois peinte sur l'avion de son fils. Plus tard, la Scuderia arborera un autre animal, un chien à six pattes, représentant les quatre roues d'une voiture et les deux jambes d'un pilote. Ce chien a été imaginé par le sculpteur renommé Luigi Broggini en 1952.

Alfa Romeo Racing

Sauber, devenue Alfa Romeo Racing, une marque appartenant au Groupe Fiat-Chrysler, dispose également d'un animal sur son logo, dont l'histoire est glauque. En effet, à côté de la croix rouge qui est l'armoirie de Milan, on peut y voir une espèce de serpent. Mais il s'agit en fait d'un vouivre, une sorte de dragon, qui ne tire pas la langue mais... mange un enfant !

(ce dragon mange un enfant)

Red Bull Racing / Scuderia Toro Rosso

Aujourd'hui, Red Bull et Toro Rosso ont adopté le célèbre taureau des boissons énergétiques, qui vient des origines thaïlandaises de la marque. En effet, Dietrich Mateschitz, l'homme à la tête de la marque autrichienne, a découvert lors d'un voyage en Asie une boisson tonique appelée Krating Daeng, qui signifie "taureau rouge''.

(le taureau présent sur le capot depuis les débuts)

Haas F1 Team

Haas a également son animal sur sa monoplace. Un lièvre est visible prêt des roues avants, en lien avec le nom du fondateur de l'équipe Gene Haas. En effet, son nom signifie "lièvre'' en néerlandais. On peut également parler du kiwi qui était présent jusqu'à récemment sur la monoplace de McLaren, en référence au pays d'origine du fondateur de l'équipe Bruce McLaren, venant de Nouvelle-Zélande.

(le lièvre dessiné sur les bargeboards)

Quelques animaux mythiques de la F1

Brabham, l'équipe créée par le Champion du Monde Jack Brabham, a longtemps arboré un logo mettant en avant un serpent. Aujourd'hui, le logo de la renaissance de la marque peut être assimilé à la mâchoire d'un serpent.

(cette mâchoire est celle d'un serpent)

Matra, la marque française venue en F1 pour faire connaître le groupe spécialisé dans l'aéronautique et l'aérospatiale notamment, arborait fièrement ses origines sur ses monoplaces, en plaçant un coq sur le châssis de ses F1. Si aujourd'hui, un "loup'' (Toto Wolff) est à la tête de l'équipe Mercedes, un autre a créé son équipe au milieu des années 70. Walter Wolf décide de mettre le loup en avant sur son logo.

(Le loup visible sur le W rouge)

L'équipe irlandaise Jordan a changé trois fois d'animaux durant son partenariat avec Benson et Hedges, le cigarettier appartenant à Japan Tobacco. Le serpent a été le premier à s'installer sur le nez des monoplaces jaunes, en 1997. Le frelon a pris la relève l'année suivante avant que le requin soit le dernier animal visible sur les monoplaces britanniques, en 2001.

(le frelon visible sur le museau de la Jordan 198)

D'autres animaux ont pris place sur les monoplaces, comme la tête de cerf sur les monoplaces de l'équipe EuroBrun, le jaguar de l'équipe éponyme ou encore l'écurie Eagle (dans les années 50) représentée par... un aigle. Un Griffon (animal mythologique) faisait office de logo chez ISO-Marlboro (anciennement Williams Racing).

Le taureau de Lamborghini n'aura pas marqué l'Histoire de la F1 tant son passage fut express. Les premiers logos de Minardi étaient un lion, il y a eu le cheval de Porsche qui a fait aussi une brève apparition. En 1960, l'écurie Scarab participera à 2 Grands Prix (mais le scarabée n'était pas présent sur la monoplace). L'écurie française Venturi arborait un aigle sur son logo, elle ne fera que la saison 1992. On verra aussi l'ours en peluche de l'équipe Hesketh (il y aura même un hippocampe sur la monoplace en 1975).