Alors que Red Bull et Honda ont annoncé leur future collaboration cette semaine, il s'avère que le contrat n'est pas encore signé.

L'équipe autrichienne et le motoriste japonais vont débuter leur relation dès 2019. La durée de contrat porte ainsi sur deux saisons. Mais le contrat n'a pas encore été signé, comme le rapporte Masahi Yamamoto, directeur de la compétition chez Honda, à RaceFans.

"Ce que nous avons d'abord discuté et décidé est que nous allons fournir l'unité de puissance et tous les détails concernant les contrats seront discutés à partir de maintenant. Pour les deux prochains mois, nous allons entrer dans les détails de tous les facteurs du contrat'', déclare-t-il.

Protocole d'accord à la Sauber ?

Cet accord ressemble au même qu'avait conclu le motoriste avec Sauber. Finalement, l'équipe suisse a choisi de continuer avec Ferrari.

"Nous avons d'abord discuté avec Monisha Kalterborn puis avec Frédéric Vasseur'', déclare-t-il. "Nous avons réalisé qu'il y avait des différences. Aussi, nous n'étions pas d'accord sur quelque chose. Nous avons discuté, il n'y avait pas d'argument. Ce que nous avons décidé, c'est que nous voulions tous les deux améliorer la situation pour nous deux et que cela ne se passerait pas ainsi. Alors, nous avons décidé que ce ne serait pas la meilleure décision de ne pas continuer avec ce que nous avions prévu''.