Silverstone toujours sous la menace d'une course à Londres

Par |2019-07-02T11:35:50+01:00mardi 2 juillet 2019|Formule 1|

Le Grand Prix de Grande-Bretagne est une institution, historiquement le premier lieu qui accueillit un Grand Prix de F1, le 13 mai 1950 ici même à Silverstone. Mais une course dans les rues de Londres menace le berceau du sport automobile.

C'est un feuilleton qui anime chaque année le paddock de la F1, Silverstone va-t-il disparaître du calendrier de la F1 ?

Londres, prochain Grand Prix de Grande-Bretagne ?

Le contrat actuel de Silverstone prend fin cette année et le circuit négocie depuis quelques temps la prolongation de celui-ci. L'ayant dénoncé dans un premier temps pour mieux en négocier les aspects financier, les souhaits de Liberty Media pourraient sonner la fin de l'ex-aérodrome !

Le circuit cherche à assainir ses comptes, Bernie Ecclestone s'était même porté en acquéreur potentiel mais le circuit a refusé de le céder à l'ex-argentier de la F1. Si le Grand Prix de Grande-Bretagne devait se tenir ailleurs, une course dans les rues de Londres est souvent évoquée, ce fut même une idée de Bernie Ecclestone il y a plus de 10 ans avant que le projet ne rencontre trop d'obstacles.

Mais depuis l'ère Liberty Media, Londres est redevenu une destination rêvée alors que Silverstone n'a toujours pas de contrat pour 2020. Néanmoins, Ross Brawn, le directeur général de la F1 a déjà notifié qu'une course en périphérique de Londres ne remplacerait pas Silverstone, les deux courses pourraient survivre parallèlement.

Cependant, le directeur général du circuit de Silverstone, Stuart Pringle, estime qu'une course dans les rues de la Capitale du Royaume-Uni ne serait pas viable économiquement.

"La F1 nous a confié pour la première fois son intention d'organiser une course dans les rues de Londres. C'est un changement important, car il diffère des accords précédents et la Grande-Bretagne n'est pas une très grande île et c'est une préoccupation commerciale. Tout au long de ce processus, nous avons cherché à gérer le risque important lié à la promotion d’une course de F1 et cela ne l’a pas réduit."

L'hypothèse de deux courses en Grande-Bretagne reste quand même très incertaine lorsqu'on sait que Liberty Media cherche à diversifier au maximum ses destinations. D'autant que 2 Grands Prix de Grande-Bretagne devraient être plutôt rapprochées dans le calendrier dû aux conditions climatiques compliquées et l'opération du Brexit enclenchée pourrait même ne pas leur permettre de le nommer Grand Prix d'Europe comme jadis.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.