Vettel, 3 points sur son permis, 3 Grands Prix en sursis

Par |2019-09-09T00:44:33+02:00lundi 9 septembre 2019|Formule 1|

Sebastian Vettel n'a pas connu le meilleur des Grands Prix à Monza, loin s'en faut. Coupable d'une énième erreur lors du 6e tour de la course, le pilote allemand a aggravé son cas.

Initiée en 2018, la spirale infernale dans laquelle est pris Sebastian Vettel ne cesse de s'accroître ! Une victoire au Grand Prix du Canada aurait pu sauver sa saison... là aussi le sort s'acharne !

Vettel de mal en pis, et désormais en sursis !

Au tour 6 de ce Grand Prix, Sebastian Vettel partira en tête-à-queue dans la chicane d'Ascari. En reprenant la course, il harponnera Lance Stroll et l'enverra lui aussi en tête-à-queue et ce dernier manquera de se faire rentrer dedans par Pierre Gasly. La décision des commissaires ne tarda pas, Vettel écopera d'un Stop&Go de 10 secondes.

"Je ne peux pas être ravi de ça, je ne suis pas du tout content de ma journée aujourd'hui. Je pensais que j'avais pris un bon départ mais je n'avais nulle part où aller, j'ai perdu une place. J'ai pu la récupérer ensuite et j'ai pu rattraper mes adversaires devant moi.
Ensuite, dans Ascari, j'ai perdu l'arrière et je n'ai pas pu la rattraper, c'est aussi simple que ça. Après ça, ma course était vraiment fini, j'ai pu repartir mais sans conviction. Je me suis battu à plusieurs reprises pour mettre la voiture en ordre de marche, la mettre dans la bonne direction."

Vettel explique qu'il ne pouvait pas voir Lance Stroll qui arrivait (étant dans les premiers tours de course et n'ayant pas encore eu le temps de creuser des écarts assez importants, la proximité avec d'autres pilotes étant pourtant facile à deviner...).

"Bien sûr que j'aime toujours ce que je fais mais surement pas quand je ne fais les choses correctement surtout que je sais qu'on peut faire mieux, alors non, je ne peux pas être heureux."

En outre, Vettel a reçu 3 points supplémentaire sur son permis. Le pilote allemand en totalise 9 sur les 12 possibles au maximum avant une suspension pour un Grand Prix, le tout sur une période glissante de 12 mois.
C'est à dire que Sebastian Vettel est en sursis pour les 3 prochains Grands Prix jusqu'au 19 octobre, il ne devra pas être sanctionné à Singapour, en Russie ni au Japon. Hiérarchiquement, Vettel a reçu 2 points pour la violation du drapeau rouge à Austin lors des Essais Libres 1 en 2018, 2 points lors du Grand Prix du Canada, encore 2 en Grande-Bretagne et enfin 3 aujourd'hui.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.