Alessandro Ghiretti, pilote en F4 SEA et F4 France

Par |2018-11-11T14:48:22+02:00dimanche 11 novembre 2018|FIA F4|

Leader du championnat de F4 SEA, Alessandro Ghiretti a fait deux meetings en F4 France. Retour sur son expérience en championnat de France, sa saison en F4 SEA et son avenir.

Revenons sur ton premier meeting à Jerez, comment cela s’est-il passé ?
C’était une découverte pour moi. J’étais très content. J’y allais pour apprendre, pour mesurer mon niveau en Europe car je roule surtout en Asie, je ne savais pas trop où se situait mon niveau.
Je fais 2 podiums, le premier sur la Course 1 où je finis 3e et sur la Course 3 où je finis 2nd en partant 5e.

Est-ce que l’adaptation entre la F4 France et la F4 Asie a été difficile ?
Ce sont les mêmes châssis mais on ne roule pas avec les mêmes réglages et avec les mêmes pneus. C’était difficile surtout au niveau des départs. Ce ne sont pas les mêmes pneus donc pas la même mise en route. Sur la troisième course j’étais mieux au départ.

Tu as fait du simulateur pour t’entraîner sur ce circuit ?
Celui que j’ai chez moi, ce n’est pas un simulateur professionnel, j’ai joué à F1 2018 (rires).

Faisons le bilan de ce meeting au Castellet. Comment s'est passé ton meeting en F4 France sur le circuit Paul Ricard ?
Ça a été un peu compliqué, je n'avais pas fait autant de tests que les autres pilotes sur ce circuit. Ils avaient fait déjà 2 jours de tests, et je n'ai eu que 30 minutes [durée des essais libres]. Mais j'ai quand même réussi le 5e temps des qualifications, devant Caio Collet.

Les courses se sont plutôt bien passées ?
Oui, mais j'ai été un peu malchanceux. Dans la course 1, je pars 5e, je me bats avec Caio Collet toute la course, on se double et se dédouble. Et à un moment, lors d'un dépassement dans le double droit du Beausset, j'étais à l'extérieur, il me tasse un peu. Ulysse [de Pauw] passe, ça me fait partir large. Les commissaires ont estimé que mon retour sur la piste était trop rapide, et me donnent 10 secondes de pénalité. Ça me fait terminer 14e de la course. C'était dommage. Je pars 14e de la course 3, je remonte 9e. Ce qui est bien c'est qu'au niveau des chronos j'étais toujours dans les plus rapides.

La dernière course, je pars 4e. Ulysse de Pauw me touche dans le premier virage. Le parallélisme de mes roues n'était plus bon. Ma roue avant gauche est tordue donc dans la ligne droite, j'avais du mal. J'ai du mal aussi à tourner dans tous les virages à droite. J'ai un début de course difficile mais les chronos étaient bons. Je me retrouve 6e puis je reviens 5e. Plus tard dans la course, face à Pierre-Louis Chovet, il est à l'extérieur dans le double droit du Beausset, il me sert sur l'intérieur, je prends le vibreur, je glisse et on se touche. Il part en tête à queue. Les commissaires m'ont déclaré responsable du contact et me pénalise d'un drive through. C'était un week-end mitigé. J'ai montré dans toutes les courses, on était là, rapide toujours dans les 5 meilleurs temps. Mais j'ai été sanctionné deux fois.

C'était mieux la première fois à Jerez. Car j'y fais ma toute première course où je termine 3e. La 2e course, je pars 7e mais je finis 9e, problème d'embrayage au départ. La dernière course je pars 5e et je finis 2e. J’ai pu faire la différence car aucun pilote ne s’était entrainé à Jerez contrairement au Paul Ricard

Comment tu te prépares pour cette fin de championnat ?
J'y vais comme d'habitude. Donner le meilleur de moi-même et faire le boulot. Tenter de continuer à gagner. Et si tout se passe bien, si je fais un bon premier meeting à Sepang, je pourrais être champion.

Concernant 2019, tu as des pistes ? Si tu gagnes le championnat Asia, quel est le prix ?
Si je suis champion, on gagne un test dans le simulateur de McLaren F1. Et si on est bon sur ce test, pourquoi pas intégrer le McLaren Young Program.

Pas de piste pour 2019 ?
Le mieux pour moi serait de passer dans la catégorie supérieure si je deviens champion.

La F3 Asia ?
Oui, soit la F3R Asia, soit l'européenne. Mais je pense que le budget pour la F3R Europe doit être plus conséquent. J'ai déjà eu plusieurs propositions d'équipe pour la F3R Asia pour 2019, et même en Europe. Mais c'est plus compliqué pour la F3R Europe. Selon le budget on verra.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.