Jack Aitken et Nicholas Latifi, vainqueurs en FIA F2 à Baku

Par |2019-04-28T14:43:19+02:00dimanche 28 avril 2019|FIA F2|

Deuxième meeting du championnat FIA F2, cette fois sur le tracé de Baku. Lors du week-end à Baku, Nicholas Latifi (DAMS) et Luca Ghiotto (UNI Virtuosi) ont remporté les deux premières courses.

Lors de la séance de qualifications, Nobuharu Matsushita a été le plus rapide. Le pilote Carlin réalise ainsi sa 2e pole position, la 3e de Carlin en FIA F2. Le pilote japonais devance Nyck de Vries (ART Grand Prix), un des favoris pour le titre, et Luca Ghiotto. Mick Schumacher (Prema) partira 6e, Anthoine Hubert (BWT Arden) est lui 9e. Giuliano Alesi (Trident) et Dorian Boccolacci (Campos) partiront 14e et 16e. Sean Gelael (Prema) a été exclu des qualifications. Le pilote indonésien a redémarré sa monoplace alors que les commissaires étaient entrain de la pousser. Il partira dernier sur la grille de la course 1, derrière Mahaveer Raghunathan (MP Motorsport).

Aitken remporte une course folle

Tatiana Calderon (BWT Arden) ne démarre pas lors du tour de formation. Elle doit donc partir des stands. Mahaveer Raghunathan part également des stands. Tous les pilotes partent en pneus ultra-tendres sauf Tatiana Calderon qui part en pneus medium. Ça patine, mauvais départ pour le poleman et Nyck de Vries prend la tête.

Mick Schumacher retarde au maximum son freinage mais part au large au premier virage. Derrière c'est la confusion. Ralph Boschung (Trident) et Giuliano Alesi sont à l'arrêt. La voiture de sécurité est sortie car la monoplace du pilote avignonnais est arrêtée en pleine piste, à la sortie de la voie des stands. Ralph Boschung est ramené aux stands. Nyck de Vries mène devant Nobuharu Matsushita, Jack Aitken (Campos), Nicholas Latifi, Sergio Sette Camara (DAMS), Anthoine Hubert, Mick Schumacher, Luca Ghiotto, Dorian Boccolacci et Sean Gelael 10e. Callum Ilott (Sauber Junior team by Charouz) s'arrête aux stands pour changer son aileron avant pendant ce drapeau rouge.

A la relance, pas d'accrochage, Nobuharu Matsushita tente de reprendre la tête mais sans succès. Dorian Boccolacci prend l'avantage sur Luca Ghiotto. Nikita Mazepin (ART) en profite également. Luca Ghiotto est désormais 10e. Nyck de Vries s'emploie à faire sortir son poursuivant de la zone de DRS, ce qu'il parvient à faire. Au 4e tour, Anthoine Hubert passe Sergio Sette Camara et Nobuharu Matsushita entre aux stands en raison d'un souci mécanique. C'est l'abandon pour le poleman.

Nyck de Vries mène désormais devant Jack Aitken, Nicholas Latifi, Anthoine Hubert, Sergio Sette Camara, Mick Schumacher, Dorian Boccolacci et Luca Ghiotto 8e. Fin du 6e tour, le leader entre aux stands, suivi par ses poursuivants. Un problème sur la roue avant gauche ralenti l'arrêt de Nyck de Vries. Il ressort alors derrière Jack Aitken. Tatiana Calderon, qui ne s'est pas encore arrêtée, mène la course au 8e tour, devant Jack Aitken, Nicholas Latifi et Nyck de Vries.

Au 9e tour, Mick Schumacher prend le vibreur et le pilote allemand perd le contrôle de sa monoplace. Il est arrêté en plein milieu de la ligne droite. La voiture de sécurité virtuelle est déployée. A la relance, Nikita Mazepin rate son freinage et termine dans les échappatoires. Tatiana Calderon perd du temps avec sa stratégie décalée. Jack Aitken, Nicholas Latifi et Nyck de Vries la passent. Ce dernier tente de prendre la 2e place et met la pression sur Nicholas Latifi. Dorian Boccolacci prend la 7e place au profit d'Anthoine Hubert. Nyck de Vries prend la 2e place au 12e tour et part à la chasse du leader, Jack Aitken.

Jordan King passe Anthoine Hubert au 14e tour. Sergio Sette Camara passe Tatiana Calderon au 16e tour. Dorian Boccolacci, sous la pression de Jordan King, fait une erreur et ce dernier en profite pour passer. Dorian Boccolacci est désormais sous la menace d'Anthoine Hubert. Luca Ghiotto passe Tatiana Calderon et prend la 5e place, Anthoine Hubert passe Dorian Boccolacci et prend la 8e place.

Guanyu Zhou (Uni Virtuosi) prend le vibreur en tentant de passer Juan Manuel Correa (Sauber Junior Team by Charouz) et casse son aileron avant, c'est l'abandon. La voiture de sécurité entre en piste. Tatiana Calderon est immobilisée en piste avant de rentrer aux stands. Un problème mécanique provoque son abandon. Callum Ilott ne fera pas la relance, le pilote abandonne également.

La voiture de sécurité s'efface, Jack Aitken imprime le rythme. Sergio Sette Camara se fait percuté par Luca Ghiotto et Louis Deletraz percute Dorian Boccolacci, cela avant même la relance. Le rythme imposé par le leader a laissé des traces. Pas de relance, la voiture de sécurité est à nouveau sortie. C'est l'abandon pour Sergio Sette Camara et Louis Delétraz.

Jack Aitken mène devant Nyck de Vries, Nicholas Latifi, Jordan King, Anhtoine Hubert, Dorian Boccolacci, Sean Gelael, Juan Manuel Correa, Nikita Mazepin et Mahaveer Raghunathan 10e. Il reste un peu plus de 5 minutes dans cette course. La voiture de sécurité entre aux stands, Jack Aitken relance la course. Anthoine Hubert se rate à la relance, il prend l’échappatoire. Jordan King prend le meilleur sur Nicholas Latifi et prend la 3e place. Luca Ghiotto qui est le seul à avoir changé ses pneus, remonte rapidement. Anthoine Hubert prend la 10e place.

Jack Aitken remporte cette course folle devant Nyck de Vries, Jordan King, Nicholas Latifi, Dorian Boccolacci, Luca Ghiotto, Sean Gelael, Juan Manuel Correa 8e, Nikita Mazepin et Anthoine Hubert 10e.

Après la course, Luca Ghiotto a été pénalisé de 5 secondes suite à son contact avec Sergio Sette Câmara. Le pilote italien rétrograde à la 9e place, laissant la 6e place à Sean Gelael, la 7e à Juan Manuel Correa et la 8e à Nikita Mazepin. Dorian Boccolacci a reçu une pénalité de 2 places sur la grille de la course 2 pour ne pas avoir rejoint la voie des stands après la course.

Latifi au bout du chaos

Nikita Mazepin et Juan Manuel Correa sont les pilotes de la première ligne. Sean Gelael prend le meilleur en partant de sa troisième place. Nikita Mazepin n'est que 4e après quelques virages, dépassé par Juan Manuel Correa et Nicholas Latifi. La voiture de sécurité est déployée avant la fin du premier tour, suite à un accrochage entre Tatiana Calderon, Louis Delétraz et Ralph Boschung.

La course reprend à la fin du 2e tour. Dorian Boccolacci parvient à prendre la 5e place à Nikita Mazepin, dépassé juste avant par Jack Aitken. Nicholas Latifi passe 2e tandis que le pilote russe de chez ART Grand Prix continue à plonger dans le classement. Au 5e tour, Nyck de Vries passe Dorian Boccolacci pour la 5e place et Luca Ghiotto passe Jordan King pour la 7e place. Mick Schumacher est dans le top 10 après être parti du fond de la grille. Nicholas Latifi prend la tête de la course à l'entame du 6e tour. Juan Manuel Correa prend la 2e place à Sean Gelael un tour plus tard. Jack Aitken prend la 3e place quelques virages plus tard. Luca Ghiotto est dans les échappements du pilote Prema, suivi par Nyck de Vries et Dorian Boccolacci. Le pilote italien prend le meilleur sur le pilote indonésien tout comme Nyck de Vries alors que Jordan King prend la 7e place à Dorian Boccolacci.

Au 9e tour, Giuliano Alesi abandonne suite à un contact avec le mur dans un freinage tardif sur Guanyu Zhou. La voiture de sécurité revient en piste. La course reprend à la fin du 12e tour. Mais la relance ne se passe pas aussi bien, avec Luca Ghiotto finit dans le mur après avoir touché Jack Aitken suivi par Nikita Mazepin et Jordan King. Anthoine Hubert s'est fait surprendre mais parvient à repartir. Nicholas Latifi conserve la tête devant Juan Manuel Correa et Nyck de Vries. Les commissaires ne parviennent pas à retirer les voitures accidentées.

La course reprend à 45 secondes de la fin du temps règlementaire. Mick Schumacher et Sergio Sette Câmara passent Dorian Boccolacci, maintenant 8e. Jack Aitken prend la 3e place au début du dernier tour. Sean Gelael rétrograde, dépassé par Mick Schumacher, Sergio Sette Câmara et Dorian Boccolacci. Le pilote indonésien est 8e.

Nicholas Latifi remporte la course devant Juan Manuel Correa et Jack Aitken. Nyck de Vries est 4e devant Mick Schumacher, Sergio Sette Câmara, Dorian Boccolacci et Sean Gelael.

Après la course, Tatiana Calderon a reçu une pénalité de 3 places sur la grille de la prochaine course suite à l'accrochage lors des premiers tours de la course 2. Mahaveer Raghunathan a reçu 5 secondes de pénalité pour avoir dépassé Guanyu Zhou avant la ligne de Safety-Car.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.