Nyck de Vries et Anthoine Hubert vainqueurs en FIA F2 à Monaco

Par |2019-05-25T18:09:59+02:00samedi 25 mai 2019|FIA F2|

Le petit monde de la FIA F2 entre dans le glamour de Monaco. En marge du Grand Prix de F1, les jeunes pilotes vont affronter les rails et l'atypique de ce circuit urbain. Nicholas Latifi et son équipe DAMS mènent dans la courses aux titres. 

Mais le canadien aura fort à faire face à Nyck de Vries (ART Grand Prix), bien décidé à remonter au classement. Le néerlandais, un des favoris au titre, partira de la pole position lors de la première course de ce meeting. Il partira devant Callum Ilott (Sauber Junior Team by Charouz) et Luca Ghiotto (Uni-Virtuosi Racing), classé 2e au général. Nicholas Latifi part de la 8e place sur la grille, derrière le français Anthoine Hubert (BWT Arden). Dorian Boccolacci (Campos Racing) part 13e et Giuliano Alesi (Trident) 17e. Pour cette course, Jordan King qui participe aux 500 Miles d'Indianapolis, est remplacé par Artem Markelov chez MP Motorsport.

Nyck de Vries, petit prince de Monaco

Deux tours de formation pour cette course après un petit soucis pour Callum Ilott à la fin du premier tour. Le pilote Charouz est emené dans les stands, il ne prendra pas le départ de cette course. Mauvais départ de Mick Schumacher (Prema) tandis que le poleman part sans soucis et conserve la tête sans opposition. Anthoine Hubert passe deux monoplaces sur son départ. Nyck de Vries mène donc devant Luca Ghiotto, Sergio Sette Camara (Dams), Anthoine Hubert, Mick Schumacher, Nobuharu Matsushita (Carlin), Sean Gelael (Prema) et Nicholas Latifi, 8e. Dorian Boccolacci est remonté à la 10e place tandis que Giuliano Alesi est désormais 14e.

Mick Schumacher est dans les échappements d'Anthoine Hubert. L'allemand passe le français au 3e tour et prend la 4e place. En tête de la course, Nyck de Vries prend tout doucement le large tandis que ses deux poursuivants essayent de ne pas le perdre de vue. Nobuharu Matsushita revient sur Anthoine Hubert. Jake Aitken (Campos) s'arrête au 7e tour. Suivent Anthoine Huber, Sean Gelael, Ralph Boschung (Trident) et Nikita Mazepin (ART).

Artem Markelov, Giuliano Alesi, Tatiana Calderon (BWT) et Ralph Boschung sont pénalisés de 10 secondes pour être sorti de la piste en début de course. Mick Schumacher, Nicholas Latifi et Louis Deletraz (Carlin) et Giuliano Alesi s'arrêtent également. Dorian Boccolacci, 5e désormais, est aux prises avec Artem Markelov.

Au 10e tour, Nyck de Vries possède désormais plus de 3 secondes d'avance sur Luca Ghiotto. Mais ce dernier réplique en réalisant le meilleur tour et se rapproche du leader. Artem Markelov profite d'une erreur de Dorian Boccolacci et passe à la 5e place. Mick Schumacher, 10e et premier des pilotes ayant déjà effectué un arrêt, est sous la pression de Nicholas Latifi. Au 17e tour, le leader du championnat tente un dépassement mais les deux pilotes se touchent. L'aileron avant de Nicholas Latifi est abimé. Le pilote DAMS s'arrête à nouveau aux stands.

Tatiana Calderon voit dans ses rétro le retour de Mick Schumacher et Louis Deletraz. Mais un contact entre Tatiana Calderon et Mick Schumacher entraîne un drapeau rouge au 20e tour. Les pilotes sont arrêtés à la rascasse, bloquant le passage des autres monoplaces. Toutes les monoplaces sont poussées dans les stands par les commissaires de piste qui font un travail fantastique.

Certains pilotes, dont Nyck de Vries, en profitent pour changer leurs pneus. Mais, pour les pilotes n'ayant pas effectué leur arrêt obligatoire, cela ne le remplace pas. Le leader de la course et ses poursuivant devront effectuer un arrêt dans les 21 tours restants. Nyck de Vries mène devant Luca Ghiotto, Sergio Sette Camara, Nobuharu Matsushita, Artem Markelov, Dorian Boccolacci, Guanyu Zhou (Uni-Virtuosi) et Juan Manuel Correa (Charouz) 8e.

A la relance, Tatian Calderon s'arrête aux stands pour effectuer son arrêt obligatoire. Nyck de Vries effectue une relance parfaite. Mick Schumacher est pénalisé de 5 secondes pour être sorti de la piste. Il est également pénalisé d'un passage par la voie des stands pour son accrochage avec Tatiana Calderon. Il s'arrête au 23e tour pour effectué sa pénalité. Louis Delétraz récupère la 9e place.

Nicholas Latifi passe Ralph Boschung au 26e tour, il prend la 12e place. Artem Markelov prend l'échappatoire et perd sa 5e place, se retrouvant 8e. Louis Delétraz est dans les échappements de Juan Manuel Correa. Le suisse ne lâche rien et tente de prendre le meilleur sur le pilote Charouz. Le suisse est cependant à un tour des leaders. Nicholas Latifi prend le meilleur sur Anthoine Hubert au 28e tour, le leader du championnat prend la 11e place.

Contact entre Sean Gelael et Nichoolas Latifi. L'aileron avant du pilote Prema est abimé. Anthoine Hubert a profité du contact pour passer les deux pilotes. Sean Gelael s'arrête pour changer son aileron avant. Nicholas Latifi ne compte pas laisser le derniers points dans les mains d'Anthoine Hubert. Mais le pilote DAMS est pénalisé d'un passage aux stands pour le contact avec Sean Gelael. Luca Ghiotto, Nobuharu Matsushita, Dorian Boccolacci et Artem Markelov s'arrêtent aux 36e tour. Sean Gelael abandonne dans les stands. Nyck de Vries et Sergio Sette Camara s'arrêtent à la fin du 36e tour. Nyck de Vries ressort en tête de la course, devant Luca Ghiotto et Nobuharu Matsushita.

La direction de course précise que des infractions présumées à la procédure de suspension de la course seront examinées après la course. Le classement à l'arrivée ne sera sans doute pas le classement définitif de cette course.

Mahaveer Raghunathan touche Jack Aitken qui termine dans le rail. Juan Manuel Correa fait une erreur et lui aussi termine dans le rail. La voiture de sécurité entre en piste au 39e tour. Nyck de Vries mène devant Luca Ghiotto, Nobuharu Matsushita, Sergio Sette Camara, Dorian Boccolacci, Guanyu Zhou, Artem Markelov, Louis Delétraz 8e, Anthoine Hubert et Ralph Boschung. La voiture de sécurité rentre aux stands, il reste un seul tour dans cette course. Nyck de Vries relance sans soucis. Ralph Boschung passe Anthoine Hubert et prend la 9e place.

Nyck de Vries passe le premier le drapeau à damier devant Luca Ghiotto et Nobuharu Matsushita.

Sanctions d'après course

Après la course, les pénalités sont tombées sur Luca Ghiotto et Mahaveer Raghunathan. Le 2e de la course a été disqualifié de la course pour avoir enfreint les règles du parc fermé. Au cours des vérifications du Parc Fermé, il a été découvert que la voiture de Luca Ghiotto utilisait des butées d’une épaisseur non conforme à l’Article 2 du Règlement technique du Championnat FIA F2 2019.

De ce fait, Nobuharu Matsushita est désormais classé 2e, Sergio Sette Camara monte sur le podium à la 3e place. Avec cette disqualification, Anthoine Hubert passe à la 8e place et partira de la pole position lors de la course sprint. Mahaveer Raghunathan a également été pénalisé à l'issue de cette course, d'un passage par la voie des stands, transformé en 20 secondes. Cette pénalité fait suite au contact avec Jack Aitken.

Concernant le classement suite au soucis de drapeau rouge, les commissaires ont estimé qu'effectivement, le processus du drapeau rouge n'a pas été exécuté correctement. Cependant, il n'y a, pour les commissaires, aucune réparation équitable, le classement n'est donc pas changé. Le top 10 après la course est donc, dans l'ordre: Nyck de Vries, Nobuharu Matsushita, Sergio Sette Camara, Dorian Boccolacci 4e, Guanyu Zhou, Artem Markelov, Louis Delétraz, Anthoine Hubert 8e, Ralph Boschung et Nikita Mazepin 10e.

Première victoire pour Anthoine Hubert

Anthoine Hubert est en pole position devant Louis Delétraz et Artem Markelov. Bon départ pour le poleman qui conserve la tête de la course. Il mène au premier virage devant Louis Delétraz et Guanyu Zhou. Le français prend un peu d'avance dès la fin du premier tour. Mahaveer Raghunathan est pénalisé de 10 secondes pour être sorti de la piste au premier virage et avoir gagné des places en revenant en piste.

Au 3e tour, Tatiana Calderon percute le rail au virage 5, touché par Luca Ghiotto. La voiture de sécurité est déployée. Anthoine Hubert mène devant Louis Delétraz, Guanyu Zhou, Artem Markelov, Dorian Boccolacci, Nobuharu Matsushita, Ralph Boschung et Sergio Sette Camara 8e.

Relance à la fin du 4e tour, Anthoine Hubert conserve la tête. Pasd de changement dans le top 8. Louis Delétraz, distancé par le leader en début de course, s'accroche. Et tente de mettre la pression sur le leader. Plus loin, Artem Markelov est dans les échappements de Guanyu Zhou, cherchant l'ouverture. Le russe ne laisse pas son adversaire respirer.

Luca Ghiotto et Mahaveer Raghunatahn se percutent au 7e tour. Une nouvelle fois, la voiture de sécurité est sortie. Elle rentre aux stands à la fin du 8e tour. Nouvelle relance sans changement en tête de la course. Ralph Boschung est au ralenti. Le pilote Trident a un problème de moteur, c'est l'abandon. Plus loin, c'est la bagarre entre Juan Manuel Correa, Giuliano Alesi et Sean Gelael pour le gain de la 13e place. Artem Markelov reprend sa chasse au podium. Nicholas Latifi, leader du championnat, est 10e, à deux places des points. Dorian Boccolacci, 5e, est décroché par le groupe de tête. Le français est désormais sous la menace de Nobuharu Matsushita.

Au 13e tour, Anthoine Hubert mène devant Louis Delétraz, Guanyu Zhou, Artem Markelov, Dorian Boccolacci, Nobuharu Matsushita, Sergio Sette Camara et Nyck de Vries, 8e. Mais de la 5e place tenue par Dorian Boccolacci, à la 11e place détenue par Mick Schumacher, tous les pilotes se suivent à moins d'une seconde. Nobuharu Matsushita commet une erreur et dégringole à la 9e place, permettant à Dorian Boccolacci de souffler un peu. Plus loin dans le peloton, Mick Schumacher se montre dans les rétro de Nicholas Latif, pour le gain de la 10e place. Louis Delétraz reprend du terrain sur le leader de la course, désormais moins d'une seconde les sépare. Giuliano Alesi est à l'arrêt à la sortie du tunnel, percuté à l'arrière par Sean Gelael. C'est l'abandon pour le français. Sean Gelael est pénalisé par un passage par la voie des stands.

Il reste 10 tours dans cette course, la lutte pour la victoire bat son plein. Louis Delétraz est toujours à moins d'une seconde d'Anthoine Hubert. Guanyu Zhou et Artem Markelov sont également revenus sur le duo de tête. Le russe se rate au freinage et tire tout droit, laissant s'échapper Guanyu Zhou. Au 23e tour, Anthoine Hubert mène devant Louis Delétraz, Guanyu Zhou, Artem Markelov, Dorian Boccolacci, Sergio Sette Camara, Nyck de Vries et Nikita Mazepin 8e.

Les deux pilotes de tête rattrapent les retardataires. Plus loin Nyck de Vries met la pression sur Sergio Sette Camara. Il reste 3 tours en course, Louis Delétraz est dans les échappements d'Anthoine Hubert. Le suisse ne veut pas laisser cette victoire lui échapper, tout comme le français. Cela permet à Guanyu Zhou de revenir sur les deux leaders. Louis Delétraz se décale à la sortie du tunnel mais Anthoine Hubert retarde son freinage et ne laisse pas de place. Les deux hommes se battent proprement dans les rues de Monaco. C'est le dernier tour, dernières chances pour Louis Delétraz. Guanyu Zhou est désormais pressant sur le suisse.

Victoire d'Anthoine Hubert devant Louis Delétraz et Guanyu Zhou. Artem Marlelov est 4e devant Dorian Boccolacci, Sergio Sette Camara, Nyck de Vries et Nikita Mazepin.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.