Marcus Armstrong pilotera chez Prema en FIA F3

2018-12-04T14:11:14+00:00mardi 4 décembre 2018|FIA F3|

La nouvelle FIA F3 prend forme. Les annonces se font au fur et à mesure. Et les noms des premiers pilotes à être titularisés sortent peu à peu.

Marcus Armstrong, pilote australien de 18 ans, pilotera pour l’équipe Prema Racing lors de la première saison de la série remplaçant le GP3. Pilote Prema en F4, pilote Prema dans l’actuelle FIA F3, il poursuit ainsi l’aventure au sein de l’équipe dans la nouvelle version.

Champion de F4 Italienne en 2017, il fut candidat au titre de champion cette saison en FIA F3. Le pilote de la Ferrari Driver Academy a, cette année, remporté une course, et monté sur 9 podiums et a réalisé 3 pole positions.

Une nouvelle aventure

« C’est formidable d’avoir Marcus pour une autre saison. Il a un talent énorme et a été un candidat au titre dans chaque série à laquelle il a participé jusqu’à présent. Nous savons que nous pouvons viser des résultats exceptionnels ensemble et nous voulons porter notre héritage gagnant dans la nouvelle ère de la Formule 3. Je tiens à remercier Marcus et la Ferrari Driver Academy pour leur confiance renouvelée. Notre partenariat a donné d’excellents résultats, mais nous ne reculerons pas et nous en voulons plus » explique René Rosin, patron de l’équipe Prema.

« C’est une étape excitante de ma carrière et cette série est sans aucun doute l’endroit idéal pour un jeune pilote en termes de développement et d’apprentissage. La compétition sera incroyablement serrée et tout le monde se réjouit de la nouvelle aventure. La voiture est évidemment très différente de la Formule 3 avec laquelle nous avons couru cette année, non seulement la voiture elle-même, mais aussi le moteur et les pneus.

J’ai les bonnes personnes autour de moi pour maîtriser rapidement ces détails. Ensemble, nous avons partagé beaucoup de succès ces dernières années, en remportant le championnat italien de Formule 4 et en luttant pour le titre de la série allemande. Nous avons eu une excellente année 2018 également, mais j’ai le sentiment qu’il reste encore beaucoup à faire et j’ai hâte de commencer. La nouvelle FIA F3 est nouvelle pour tout le monde, y compris pour nous, mais je suis confiant dans notre équipe que nous pouvons nous mettre au travail dès 2019 » précise Marcus Armstrong.