E-Prix de Marrakech : da Costa offre un beau cadeau à d'Ambrosio

Par |2019-01-12T21:15:33+01:00samedi 12 janvier 2019|Formule E|

Le E-Prix de Marrakech a vu Jérôme d'Ambrosio s'imposer pour la 3ème fois de sa carrière en Formule E. Le belge a reçu un beau cadeau de la part des deux BMW qui se sont accrochées. Il devance les deux Virgin de Robin Frijns et de Sam Bird, parti de la pole position.

Vergne, trouble-fête malgré lui

Les feux s'éteignent sous le soleil de Marrakech. Sam Bird prend le meilleur départ et s'arrache sans difficulté de la première place. Jean-Eric Vergne (Techeetah) patine, et se retrouve presque menacé par un Sébastien Buemi (Nissan) s'élançant 3ème. Mais le français est en excès de confiance, et tente de plonger au premier virage. La Techeetah touche la Virgin de Sam Bird, et Vergne part en tête-à-queue.

En plus d'être préjudiciable au principal concerné, cet accrochage pénalise sévèrement la plupart des pilotes qui le suivaient. Buemi, Mitch Evans (Jaguar), ou encore Pascal Wehrlein (Mahindra) doivent contourner la Techeetah et perdent de nombreuses positions. Le champion de la saison 2 passe de la 3ème à la 13ème place. Wehrlein est quant à lui contraint à l'abandon pour son premier E-Prix de Formule E, tout comme Stoffel Vandoorne (HWA).

Alexander Sims profite du chaos du premier virage pour prendre la 2ème place. Le  rookie parvient même à mettre Bird sous pression lors des premières boucles de circuit. da Costa les suit de près à bord d'une BMW décidément très performante cette saison. Suivent Frijns, D'Ambrosio (Mahindra), Lucas di Grassi (Audi), Oliver Turvey (NIO), José-Maria Lopez (Dragon), Daniel Abt (Audi) et Oliver Rowland (Nissan). Vergne repart bon dernier.

Après six minutes de course, da Costa prend le meilleur sur son coéquipier pour le gain de la 2ème place. Au même instant, Gary Paffett (HWA) s'immobilise dans le virage 5. L'autre débutant en Formule E est victime d'une crevaison qui le contraint à l'abandon. Maximilian Günther (Dragon) ouvre le bal du "Mode Attaque", tandis que Di Grassi prend la 5ème place à D'Ambrosio.

A la 15ème minute, da Costa prend enfin le meilleur sur Bird. Le portugais s'infiltre à l'intérieur, forçant le britannique à court-circuiter la chicane. Cette sortie de piste profite également à Sims qui dépasse. Les deux BMW sont alors en tête de la course, et commencent à creuser un bel écart sur leurs poursuivants.

Coup de théâtre

A la mi-course, da Costa emmène toujours Sims, Bird, Frijns, Di Grassi, D'Ambrosio, Abt, Lopez, Turvey et Lotterer. Vergne est alors 14ème. Frijns tente une attaque sur son coéquipier et prend le meilleur pour le gain de la 3ème place. D'Ambrosio dépasse aussi Di Grassi. Bird est à la peine à bord de sa Virgin et semble en difficulté. Le britannique perd à nouveau des positions au profit du belge et du champion de la saison 3.

Le pilote Virgin offre une place supplémentaire à José-Maria Lopez en allant activer le mode attaque, mais récupère sa position dès la ligne droite suivante. Vergne active son mode attaque à son tour et entre dans les points. Le français utilise parfaitement son boost et grimpe jusqu'à la 8ème place, signant le meilleur tour au passage.

Tandis qu'il ne reste que 10 minutes et un tour au compteur, Jean-Eric Vergne prend la 6ème place à Lucas di Grassi. Sims commence à mettre une véritable pression à da Costa. Et c'est le drame. Le débutant se porte à hauteur de son coéquipier à l'extérieur. da Costa freine trop fort et bloque ses roues, emmenant Sims dans l'échappatoire du virage suivant. Si le britannique parvient à reprendre la piste en 4ème position, da Costa termine sa course dans le mur de pneus.

La BMW s'étant échouée dans une position à risque, la voiture de sécurité entre en piste. C'est le moment que choisissent la totalité des pilotes pour utiliser leur dernier boost de la course. Au regroupement des voitures, D'Ambrosio mène devant Frijns, Bird, Sims, Vergne, Lotterer, Di Grassi, Buemi, Evans, Abt, Lopez, Günther, Mortara, Piquet, Rowland, Turvey, Dillmann et Massa.

La course reprend son cours pour une ultime boucle. Les positions restent inchangées jusqu'à la ligne d'arrivée, malgré une dernière attaque de Frijns. D'Ambrosio défend avec prudence et remporte sa première victoire au volant d'une Mahindra, la 3ème de sa carrière. C'est également la première fois que le belge prend le drapeau à damiers en tant que vainqueur. En effet, ses deux victoires précédentes avaient été acquises sur tapis vert, suite à une disqualification de Lucas di Grassi.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.