E-Prix de Monaco : Jean-Eric Vergne, prince du Rocher

Par |2019-05-12T09:23:55+02:00samedi 11 mai 2019|Formule E|

Neuvième manche de la saison 5 de Formule E sur le circuit de Monaco. Jean-Eric Vergne, parti de la pole position, a dominé la course de bout en bout.

Si Oliver Rowland a signé la pole position, sa pénalité suite au E-Prix de Paris offre la première place sur la grille à Jean-Eric Vergne. Pascal Wehrlein sera à ses côtés après que Mitch Evans ait reçu une pénalité de 10 places suite à son troisième avertissement. Oliver Rowland et Felipe Massa seront sur la deuxième ligne, suivi par Sébastien Buemi et Alexander Sims.

E-Prix de Monaco 2019 grille

Jean-Eric Vergne, de bout en bout

Jean-Eric Vergne parvient à conserver la tête de la course au départ, devant Pascal Wehrlein. Oliver Rowland occupe la 3e place devant Felipe Massa. Dans le 3e tour, André Lotterer a tenté d'activer son Attack Mode mais sans succès. Sébastien Buemi est le premier à activer l'Attack Mode, dans le 6e tour. Il tente de prendre la 4e place à Felipe Massa, qui active son Attack Mode un tour après le pilote suisse. En tête, Jean-Eric Vergne assure une avance proche de la seconde sur Pascal Wehrlein.

Oliver Rowland et Stoffel Vandoorne, respectivement 3e et 9e, lance leur Attack Mode lors du 8e tour. Pascal Wehrlein part à la faute dans le premier virage du 9e tour, le faisant tomber à la 4e place. Il active rapidement son Attack Mode. Robin Frijns lance son Attack Mode dans le 10e tour. Il est alors 12e. Il parvient à passer Mitch Evans le tour suivant. Alexander Sims utilise son Attack Mode au 12e tour. Il se fait pressant sur Sébastien Buemi. Alex Lynn et Mitch Evans lancent leur Attack Mode au 13e tour.

Au 15e tour, Jean-Eric Vergne a une confortable avance de 1"7 sur le groupe mené par Oliver Rowland et composé de Felipe Massa et Pascal Wehrlein.

Sur ce tour, Gary Paffett a lancé son Attack Mode. Il occupe la 18e place. Alexander Sims n'a pas pu profiter de son gain de puissance pour passer Sébastien Buemi, 5e de la course. Le leader de la course utilise son Attack Mode dans le 17e tour, tout comme Antonio Felix da Costa et Maximilian Günther. Le pilote BMWi Andretti parvient à passer Alex Lynn et prend la 7e place de la course. Jérôme d'Ambrosio, avant-dernier de la course, active son Attack Mode. En tête de la course, le pilote DS Techeetah est à plus de 2" de son poursuivant direct.

Au 21e tour, Sam Bird et José Maria Lopez lancent leur Attack Mode. Ils sont respectivement 11e et 15e. Lucas di Grassi fait de même un tour plus tard. Le pilote ABT Audi est 10e. Le Fanboost est accordé à Sébastien Buemi, José Maria Lopez, Daniel Abt, Antonio Felix da Costa et Stoffel Vandoorne, qui a activé son Attack Mode, tout comme Oliver Turvey. Au 25e tour, le pilote belge perd deux places, se faisant passer par Sam Bird et Lucas di Grassi. Edoardo Mortara profite de ce tour pour lancer son Attack Mode. Sam Bird poursuit sa remontée en passant Alex Lynn. En tête, Jean-Eric Vergne a vu son avance fondre comme neige au soleil. Il n'a plus que 0"6 sur Oliver Rowland à l'entame du 27e tour. Alex Lynn perd des positions, laissant passer Stoffel Vandoorne, Robin Frijns et Mitch Evans. Le pilote britannique de l'équipe Jaguar est 13e.

Une voiture a perdu un morceau de son aileron avant tandis que Maximilian Günther se retrouve dans le dernier échappatoire, abandonnant comme Edoardo Mortara. La course passe en Full Yellow alors que Daniel Abt, Gary Paffett et Maximilian Günther sont en Attack Mode. La course reprend rapidement. Oliver Rowland est dans l'aileron arrière de Jean-Eric Vergne. Le pilote Nissan e.DAMS est suivi de près par Felipe Massa. Antonio Felix da Costa active son Attack Mode un tour avant Sébastien Buemi et Alexander Sims. Pour Lucas di Grassi, la course semble finie, tout comme Oliver Turvey. Sam Bird et Jérôme d'Ambrosio lancent leur Attack Mode au 32e tour.

Ils sont quatre pilotes pour la victoire, avec Pascal Wehrlein qui a rejoint le groupe. Au 35e tour, Alex Lynn et José Maria Lopez lancent l'Attack Mode. Stoffel Vandoorne, qui a lancé son Fanboost, passe à la 9e place après avoir dépassé Mitch Evans. Il reste 10 minutes de course + 1 tour et Jean-Eric Vergne n'a que 0"7 d'avance sur Oliver Rowland. Sam Bird s'est imposé avec la manière sur Antonio Felix da Costa et prend la 6e place. Mitch Evans en profite pour prendre son second Attack Mode tout comme Tom Dillmann. Le pilote Jaguar reprend son bien sur Stoffel Vandoorne, qui se fait également doublé par Robin Frijns.

Daniel Abt se retrouve sous investigation pour avoir causé une collision avec Oliver Turvey. Jean-Eric Vergne a repris de la distance sur Oliver Rowland, étant à 1"2 du pilote Nissan e.DAMS. Robin Frijns prend son second Attack Mode dans le 42e tour. Oliver Rowland fait de même le tour suivant, cherchant à prendre la tête de la course. Un nouveau débris se retrouve en piste, juste avant le premier virage. Un tour après Oliver Rowland, Jean-Eric Vergne et Felipe Massa prennent leur Attack Mode. Daniel Abt fait de même. Le pilote allemand est 12e. Pascal Wehrlein l'active un tour après le leader de la course.

Il reste 3 minutes et un tour. La plupart des voitures se retrouvent avec juste 10% de batterie. Un contact entre Robin Frijns, contraint à l'abandon, et Alexander Sims dans le premier virage ne perturbe pas la fin de course. Le virage 1 est sous régime de drapeaux jaunes.

Jean-Eric Vergne s'impose devant Oliver Rowland, Felipe Massa et Pascal Wehrlein, auteur du meilleur tour en course. Mauvaise journée pour Virgin Racing avec l'abandon de Sam Bird dans les derniers mètres. Sébastien Buemi termine 5e devant Antonio Felix da Costa (sous investigation après la course), Mitch Evans, Daniel Abt, André Lotterer, auteur d'une belle remontée, et Alex Lynn.

L'après course

Antonio Felix da Costa a été disqualifié pour avoir eu un excès de puissance dans les tours 50 et 51. Daniel Abt a reçu un drive-through transformé en 33 secondes de pénalité suite à son accrochage avec Oliver Turvey. Le pilote ABT Audi se retrouve 15e de la course. Stoffel Vandoorne et José Maria Lopez entrent ainsi dans les points.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.