E-Prix de New York : Vergne entre dans l'histoire alors que Frijns s'impose

Par |2019-07-15T00:01:10+02:00lundi 15 juillet 2019|Formule E|

Jean-Eric Vergne a remporté le titre de champion de Formule E de cette saison 5. Le français est le premier pilote à décrocher deux titres dans la discipline, et éclipse malgré lui un Robin Frijns vainqueur à New York. Di Grassi et Evans perdent donc le titre, et terminent leur saison dans le mur.

Départ sous tension

A l'extinction des feux, Alexander Sims conserve l'avantage de sa pole position et passe le premier virage en tête. Derrière lui, Sébastien Buemi bondit de la deuxième ligne et prend le meilleur sur Robin Frijns. André Lotterer manque son freinage au virage 6 et envoie la Dragon de José-Maria Lopez en tête à queue. L'argentin repart non sans s'appuyer sur la Techeetah de son agresseur.

A la fin du premier tour, Sims emmène donc Buemi, Frijns, Bird, Vandoorne, Rowland, Abt, Evans, Paffet et Di Grassi. Vergne est 11ème, hors des points, mais ses adversaires sont loin de la première place dont ils ont besoin. Mortara manque de faire basculer la course à l'épingle en effleurant l'arrière de la Techeetah du français, sans dommages.

Frijns, Vandoorne, Paffet, Wehrlein et Massa sont les premiers à activer leur premier Attack Mode. La direction de course a par ailleurs annoncé moins d'une heure avant le départ que les pilotes auront exceptionnellement droit à trois boosts lors de cette épreuve. Frijns profite de ce surplus de puissance pour mettre la pression à la Nissan de Buemi. Vandoorne réussit son attaque sur Bird et s'empare de la 4ème place.

Après quatre minutes de course, Lopez s'immobilise en piste. Le pilote Dragon a des dégâts sur sa voiture et doit abandonner. Lotterer rentre aux stands deux minutes plus tard et sort lui aussi de sa voiture. La voiture de sécurité entre alors en piste pour permettre aux commissaires de piste de dégager la voiture du triple champion de WTCC.

Vergne décale sa stratégie

La Safety Car s'efface à 34 minutes de l'arrivée. Les leaders de la course bloquent leurs roues l'un après l'autre, mais tous réussissent à passer le premier virage sans perdre de place. Abt tente d'activer son Attack Mode mais manque la ligne de détection. Le pilote Audi Sport avait commis la même erreur hier en course 1.

Tous les pilotes activent leur boost, à l'exception de Buemi, Rowland, Vergne et Wehrlein, qui décalent leur stratégie. Frijns profite de cette différence de puissance pour dépasser Buemi et prendre la 2ème place. Le suisse active son boost au tour suivant pour compenser cette perte de place. Rowland et Vergne l'imitent pour résister aux assauts des autres pilotes.

A l'approche de la mi-course, Di Grassi dépasse Paffett pour le gain de la 9ème place. Vergne ne laisse pas à son rival la chance de s'échapper et prend également le meilleur sur la HWA. Devant, Abt s'impose face à Vandoorne et prend la 6ème position. Le coéquipier de Di Grassi ne peut rien faire de plus pour aider son binôme que de lui ouvrir la voie à distance.

Antonio Felix Da Costa remonte dans le peloton et se rapproche de Jean-Eric Vergne. En tête de la course, Frijns effectue un dépassement musclé sur Sims. Da Costa trouve lui aussi l'ouverture sur le leader du championnat et entre dans le top 10.

Vergne reste calme et contrôle sa course. Le français gère son énergie et s'offre la possibilité d'attaquer plus tard, en fin d'épreuve. Sims est quant à lui en difficulté. L'auteur de la pole position défend sur Buemi qui se fait de plus en plus pressant sur la BMW. Vergne active enfin son deuxième Attack Mode et en profite pour reprendre sa place perdue face à Da Costa.

Evans perd patience et voit ses chances s'envoler

A l'entame du dernier tiers de course, Evans passe Vandoorne pour le gain de la 7ème position. C'est loin d'être suffisant pour l'actuel 3ème du championnat qui doit impérativement gagner pour espérer devenir le cinquième champion différent de la Formule E. Au même instant, Daniel Abt plonge sur la Nissan de Rowland pour le gain de sa 5ème place. Evans se faufile à son tour, il est 6ème.

Di Grassi active son Attack Mode à son tour. Le champion de la saison 3 enchaîne les dépassements sur Vandoorne et sur Rowland. Il est désormais 7ème, mais lui aussi doit remporter la course s'il veut être le premier double champion de l'histoire de la discipline. Vergne ne laisse pas son rival s'échapper, et prend lui aussi le meilleur sur Vandoorne.

A l'avant, Frijns possède une avance de deux secondes sur Sims qui crée un véritable embouteillage sur la piste. Frijns mène donc, devant Sims, Buemi, Bird, Abt, Evans, Di Grassi, Rowland, Vergne et Vandoorne. Le chronomètre arrive à zéro juste après le passage du leader sur la ligne. Ce sont donc deux tours complets qui attendent encore les pilotes.

Sans doute à court d'énergie, la Jaguar de Mitch Evans commence à ralentir. Di Grassi tente rapidement de prendre le meilleur mais le néo-zélandais décide de donner un coup de volant pour défendre sa position. Ce qui doit arriver arrive, et la Jaguar pousse violemment l'Audi dans le mur. Les deux pilotes sont dans l'incapacité de prendre le virage qui arrive, et les deux derniers adversaires de Jean-Eric Vergne dans la course au titre terminent leur saison dans le mur.

Une finale de circonstances pour un 14 juillet

Frijns remporte son deuxième E-Prix de Formule E après son succès de Paris. Il devance Sims, qui monte sur son premier podium dans la discipline, et Buemi, qui bondit à la deuxième place du classement des pilotes. Bird, Abt, Rowland, Vergne, Vandoorne, Da Costa et Paffett complètent le top 10. Evans écopera d'un stop-and-go symbolique de 10 secondes après l'arrivée, ce qui ne changera rien au classement de la course. André Lotterer sera également pénalisé pour son accrochage avec Lopez, bien qu'il ait abandonné une vingtaine de minutes plus tôt dans la course.

Vergne devient donc champion de la saison 5, et premier double champion de l'histoire de la Formule E. Buemi est vice-champion, et coiffe Di Grassi sur le fil. Vergne offre également le titre constructeurs à la nouvelle association DS Techeetah, à qui le sacre avait échappé de peu l'année dernière. Les pilotes ont désormais rendez-vous en décembre pour le lancement de la saison 6, à laquelle participeront Porsche et Mercedes.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.