Red Bull, un obstacle pour Jean-Eric Vergne

Par |2017-01-20T07:37:39+02:00vendredi 20 janvier 2017|Formule E|

Titulaire chez Toro Rosso pendant 3 saisons, Jean-Eric Vergne n'est pas passé dans l'équipe sœur. Pis, il a été remercié par Red Bull. Sans volant fixe, le français a finalement trouvé refuge chez Ferrari en qualité de pilote d'essais en 2015 et 2016. Mais son poste en F1 est à nouveau menacé, par Antonio Giovinazzi qui est désormais le 3e pilote des rouges.

L'actuel pilote Techeetah en Formule E reconnaît ses difficultés à rester dans la discipline reine. Des difficultés qu'il attribue volontiers au taureau rouge. Dans une interview accordée au site Internet safeisfast.com, le pilote français revient sur son parcours. L'aide de Red Bull a été bienvenue, comme il l'indique. Mais elle a montré ses limites lorsqu'il a fallu rompre les liens.

« C'est assez amusant car mon plus gros obstacle a été Red Bull, je n'avais pas de manager quand j'ai quitté la F1. C'est super quand tout va bien avec Red Bull, mais quand ça ne va pas, vous n'avez nulle part où aller. Mais j'ai été chanceux et réussi à m'en sortir finalement. Red Bull m'a amené en F1 mais ils m'ont aussi empêcher d'y rester au bout du compte » explique le pilote français.

Red Bull, une aide pour lancer la carrière

Mais le français ne crache pas dans la soupe non plus. Il admet sans effort l'aide apportée par Red Bull pour passer dans les formules de promotion bien coûteuses. Sans le soutien de Red Bull, il sait qu'il aurait bien du mal à avancer et arriver en Formule 1.

« Ça a toujours été très compliqué. Heureusement, ma famille n'a jamais dépensé trop d'argent, mais tout de même je savais dès le kart qu'aller en Formule Renault 2.0 allait coûter au moins 500 000€ pour une bonne équipe. Vous pouvez mettre moins d'argent mais vous ne gagnerez pas le championnat, et c'était l'objectif.

J'ai choisi de ne pas aller en Formule Renault 2.0 et à la place j'ai fait la Formule Campus, qui est aujourd'hui la FIA F4 française. J'ai eu de l'aide de la Fédération française de sport automobile et j'ai remporté la série. C'était une bonne saison avec beaucoup de victoires, et ça m'a donné l'opportunité de participer au Red Bull driver shootout, où 20 pilotes étaient testés.

J'étais le meilleur pilote avec Daniel Ricciardo, et à partir de là Red Bull m'a soutenu, donc je n'avais qu'à trouver quelques sponsors. J'étais vraiment chanceux avec Red Bull car ils ont géré a carrière et m'ont toujours placé dans de bons championnats et de bonnes équipes ».

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.