Avant d’accéder à la F1, les pilotes passent par les formules de promotions. Certains suivent un chemin logique, allant de la Formule Renault au GP2 par exemple, tandis que d’autres choisissent un chemin différent. Esteban Ocon a fait ses grands débuts en F1 à l'occasion du Grand Prix de Belgique.

L'Ébroïsien débute sa carrière en monoplaces en 2012 après un passage en karting. Le français a commencé à l'âge de 5 ans en karting. Il a remporté en 2007 le titre en minime et le titre cadet l'année suivante. 2011 marque l'année de son titre en championnat de France de karting. Aussi, en 2012, il rejoint la Formule Renault 2.0 avec l'équipe Koiranen GP. Dans une interview réalisée en 2014, il reconnait que ses choix de carrière sont choisis par Gravity, qui le manage. Il participe ainsi au championnat ALPS et à l'Eurocup. Il finit 14e de ce dernier et 7e du championnat ALPS.

La saison suivante, Esteban Ocon rejoint l'équipe ART Grand Prix. Il finit 3e du championnat Eurocup avec deux victoires (Castellet et Barcelone). Enfin, il participe au Grand Prix de Macao F3 la même année.

esteban ocon victoire barcelone eurocup

Image : compte officiel

Esteban Ocon participe au championnat de FIA F3 en 2014 qu'il remporte alors dès sa première saison. En complément, il participe à deux meetings de Formule Renault 3.5 avec l'équipe Comtec, en Hongrie et au Castellet.

Esteban Ocon Formule Renault 3.5 Castellet 2014

Image : F1Feeds

La saison suivante, le Français rejoint le championnat GP3, qu'il remporte dès sa première participation. Ainsi, faute de places en F1, il rejoint le championnat DTM jusqu'à avoir une place en F1 chez Manor. En outre, Esteban Ocon s'enrichit d'une expérience en F1 en testant différentes monoplaces : Ferrari, Lotus, Force India, Mercedes ou encore Renault.