Oscar Piastri dompte le Nürburgring en Formule Renault Eurocup

Par |2019-09-02T13:48:19+02:00lundi 2 septembre 2019|Eurocup Formula Renault|

Oscar Piastri a dominé la rentrée des classes de la Formule Renault Eurocup au Nürburgring.

Les premières minutes des premiers essais libres étaient marquées par plusieurs échanges du meilleur temps entre Frank Bird (Arden Motorsport) et le trio de pilotes MP Motorsport avant que leurs adversaires de chez R-ace GP et Patrik Pasma (Arden Motorsport) ne se mêlent à la lutte. Après trente minutes de roulage, Alexander Smolyar prenait l’avantage avant qu’Alex Quinn (Arden Motorsport) ne lance le sprint final. Lorenzo Colombo, Caio Collet et Oscar Piastri le relayaient en tête, mais Alexander Smolyar mettait tout le monde d’accord en 1’55’’883 pour devancer Oscar Piastri, Lorenzo Colombo, Caio Collet et Victor Martins.

Dans des conditions sensiblement plus chaudes, les seconds essais libres étaient dominés par Oscar Piastri. Si Caio Collet et Kush Maini (M2 Competition) s’emparaient éphémèrement les commandes et qu’Alexander Smolyar s’installait au sommet avant la session, l’Australien répliquait à huit minutes du drapeau à damier. Améliorant à plusieurs reprises, le leader du classement général signait finalement un tour en 1’55’’850 pour précéder son équipier russe. Comme le matin, Lorenzo Colombo privait R-ace GP d’un triplé en devançant le meilleur rookie Caio Collet tandis que Petr Ptáček (Bhaitech Racing) complétait le top cinq.

Oscar Piastri remporte la première course

la première séance de qualifications tournait à l’avantage d’Oscar Piastri en 1’55’’695 au terme d’un sprint final renversant de cinq minutes. Leader avant le drapeau rouge provoqué par la perte de la roue arrière droite d’Alex Karkosik (FA Racing by Drivex), Alexander Smolyar glissait au septième rang derrière cinq rookies menés par Patrik Pasma, deuxième à plus de sept dixièmes du temps de la pole.

Au départ, Patrik Pasma surprenait Oscar Piastri, qui répliquait dans le premier enchaînement avant d’être repris par le Finlandais au cinquième virage. Troisième sur la grille, Petr Ptácek (Bhaitech Racing) perdait dix places tandis qu’Alex Quinn (Arden Motorsport) passait troisième devant Kush Maini (M2 Competition), Alexander Smolyar, Victor Martins (MP Motorsport), Caio Collet (R-ace GP) et Lorenzo Colombo (MP Motorsport), quatorzième à l’extinction des feux.

Dans la foulée, la voiture de sécurité effectuait sa seule intervention de la journée afin de dégager la monoplace de Patrick Schott (M2 Competition).

Si la hiérarchie évoluait peu à la relance, Patrik Pasma et Oscar Piastri creusaient rapidement un petit écart sur le groupe de chasse mené par Alex Quinn, mais la pression appliquée par Oscar Piastri sur Patrik Pasma permettait à leurs poursuivants de se rapprocher au fil des tours. Alexander Smolyar et Victor Martins en profitaient d’ailleurs pour dépasser Kush Maini au huitième tour avant d’être imités par Caio Collet deux boucles plus tard.

Après plusieurs tentatives infructueuses, Oscar Piastri trouvait la faille à l’extérieur du premier virage au quatorzième passage tandis que son équipier Alexander Smolyar surprenait Alex Quinn pour le gain de la troisième position.

Très vite, Oscar Piastri s’échappait pour sceller sa quatrième victoire de l’année avec près de trois secondes d’avance sur Patrik Pasma. Menacé jusqu’au drapeau à damier par Alexander Smolyar, le rookie finlandais s’offrait son premier podium et son premier Trophée Hankook en Formule Renault Eurocup. Pour sa première course en monoplace depuis 2017, Alex Quinn se classait quatrième place pour ses débuts en Formule Renault Eurocup devant Victor Martins et Caio Collet. Finalement septième, Kush Maini résistait à Amaury Cordeel (MP Motorsport) tandis que Xavier Lloveras (Global Racing Service) et Ugo de Wilde (JD Motorsport) prenaient les derniers points en jeu après l’abandon de Lorenzo Colombo à cinq tours de l’arrivée.

Oscar Piastri récidive

Passé définitivement en tête après le full course yellow déployé pour dégager la monoplace de Patrik Pasma (Arden Motorsport), Oscar Piastri dominait les dernières minutes des qualifications pour signer sa deuxième pole position du week-end, sa quatrième de l’année, en 1’55’’041. Le leader du classement général devançait un trio de rookies composé d’Alex Quinn, Caio Collet et Petr Ptáček (Bhaitech Racing). Victor Martins (MP Motorsport) prenait la cinquième place devant deux autres prétendants au titre, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) et Alexander Smolyar (R-ace GP).

Après une minute de silence en hommage à Anthoine Hubert lors de la procédure de départ, le tour de formation offrait un premier rebondissement puisque Victor Martins rentrait dans la voie des stands en raison d’un problème de suspension.

À l’extinction des feux, Alex Quinn se montrait le plus réactif, mais Oscar Piastri reprenait les commandes dès la sortie du premier virage. Derrière, Petr Ptáček surprenait Caio Collet pour le gain de la troisième place sous le regard attentif d’Alexander Smolyar.

Rapidement, Oscar Piastri s’échappait du peloton mené par Alex Quinn. Au sixième tour, Petr Ptáček passait à l’offensive, sans succès. Le Tchèque voyait même Caio Collet devenir de plus en plus menaçant dans ses rétroviseurs et le Brésilien le faisait craquer à deux tours de l’arrivée tandis que son équipier Alexander Smolyar s’engouffrait dans la brèche laissée par Petr Ptáček, parti large après le quatrième virage.

Au terme du dix-septième tour, Oscar Piastri signait sa cinquième victoire de l’année avec près de quinze secondes d’avance Alex Quinn, vainqueur du Trophée Hankook dès ses débuts en compétition en Formule Renault Eurocup. Caio Collet complétait le podium devant Alexander Smolyar et Petr Ptáček, auteur de son meilleur résultat depuis sa troisième place à Silverstone.

Après avoir gagné trois positions au départ, Xavier Lloveras (Global Racing Service) résistait à la pression et aux attaques de Lorenzo Colombo jusqu’au drapeau à damier. Derrière eux, Kush Maini (M2 Competition) terminait huitième devant Ugo de Wilde (JD Motorsport) tandis que Frank Bird (Arden Motorsport) inscrivait le dernier point en jeu après avoir pris le dessus sur Federico Malvestiti (Bhaitech Racing) à la fin du premier tour.

D'après le communiqué

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.