Ugo de Wilde et Alexander Smolyar, vainqueurs en Formule Renault Eurocup à Monza

Par |2019-04-14T17:48:55+02:00dimanche 14 avril 2019|Eurocup Formula Renault|

Pour le premier meeting de la Formule Renault Eurocup nouvelle génération, Ugo de Wilde et Alexander Smolyar se sont imposés sur le mythique circuit de Monza, en Italie.

Ce vendredi matin, les averses étaient encore au rendez-vous pour les premiers essais collectifs. Le trio de l’équipe R-ace GP monopolisait d’abord la tête avant la réplique des pilotes italiens. Auteur d’un tour en 2’04’’677 avant le drapeau rouge provoqué par Alessio Deledda (Global Racing Service), Lorenzo Colombo prenait finalement l’avantage sur Leonardo Lorandi (JD Motorsport), Alexander Smolyar (R-ace GP), Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Caio Collet (R-ace GP).

À mi-journée, les conditions s’amélioraient et les pneumatiques slicks proposés par Hankook faisaient leur première apparition de la semaine. Alexander Smolyar battait rapidement le temps de référence de la matinée avant d’échanger les commandes avec Victor Martins (MP Motorsport), Leonardo Lorandi et Lorenzo Colombo. Dans le dernier quart d’heure, Sebastián Fernández lançait le sprint final, mais Lorenzo Colombo parvenait à reprendre le dessus en 1’49’’426. Kush Maini, Victor Martins et Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) complétaient le top cinq d’une séance où les dix-sept premiers se tenaient en moins d’une seconde.

Ugo de Wilde en maîtrise sur la première course

Ce samedi, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) remportait un duel épique l’opposant à Ugo de Wilde pour la première pole position en jeu de la saison.

Premier en piste, le Belge faisait le pari d’utiliser deux trains de pneus neufs tandis que l’Italien s’élançait plus tard pour n’en chausser qu’un. Les deux hommes s’échangeaient la tête à chaque passage, mais Lorenzo Colombo s’offrait finalement la pole en 1’49’’114 devant Ugo de Wilde, Leonardo Lorandi, Kush Maini et Victor Martins (MP Motorsport).

À l’extinction des feux, Ugo de Wilde se montrait le plus réactif pour prendre le dessus sur Lorenzo Colombo, qui devait renoncer après un contact avec Kush Maini dans la première chicane. La voiture de sécurité faisait alors son apparition le temps de dégager sa monoplace tandis que Leonardo Lorandi, Kush Maini, Oscar Piastri (R-ace GP) et Victor Martins se plaçaient dans le sillage du nouveau leader.

Les positions restaient identiques à la relance, mais Kush Maini voyait revenir Oscar Piastri, Victor Martins et Federico Malvestiti (BhaiTech Racing) avant de combler l’écart sur Leonardo Lorandi, sorti large après le deuxième Lesmo. La lutte s’intensifiait dans tout le peloton et Ugo de Wilde saisissait pleinement cette occasion pour faire le trou en tête.

Au septième tour, Oscar Piastri et Federico Malvestiti dépassaient Victor Martins, mais l’Australien devait passer par les stands après avoir perdu son aileron avant dans sa bataille l’opposant à l’Italien. Six boucles plus tard, ce dernier cédait définitivement face à Victor Martins avant de répondre aux attaques de Sebastián Fernández (Arden Motorsport) jusqu’à l’arrivée.

Imperturbable, Ugo de Wilde scellait ses débuts parfaits en Formule Renault Eurocup tout en remportant le Trophée Hankook réservé au meilleur débutant. Le Belge recevait son prix des mains du double Champion du Monde de F1, Fernando Alonso, tandis que Leonardo Lorandi et Kush Maini complétaient ce podium monopolisé par les rookies.

Quatrième, le pilote de la Renault Sport Academy Victor Martins devançait Federico Malvestiti et Sebastián Fernández. Parti seizième, João Vieira (JD Motorsport) terminait septième malgré une excursion dans les graviers ayant un temps profité à Frank Bird (Arden Motorsport). Petr Ptácek (BhaiTech Racing) s’offrait la neuvième place à cinq tours du but tandis que l’Américain Yves Baltas (M2 Competition) prenait le dernier point en jeu.

Alexander Smolyar, de la pole à la victoire

Sur une piste détrempée par les averses de la nuit, Oscar Piastri (R-ace GP) et Alexander Smolyar étaient les premiers à s’élancer lors des qualifications avant d’échanger la tête avec Lorenzo Colombo et Victor Martins.

Le drapeau rouge provoqué par Alessio Deledda (Global Racing Service) laissait place à un véritable sprint final de sept minutes durant lequel Alexander Smolyar s’offrait la pole en 2’02’’812, 54/1000e de seconde devant Lorenzo Colombo et Victor Martins, tous deux auteurs du même temps. Oscar Piastri et Kush Maini complétaient le top cinq sur la grille.

Avec le retour de la pluie, le départ était donné sous le régime de la voiture de sécurité. Relâchée après trois tours d’observation, elle revenait en piste après l’accrochage entre Alessio Deledda et Patrick Schott (FA Racing by Drivex) et celui entre Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Xavier Lloveras (Global Racing Service).

Quand la course reprenait ses droits, Alexander Smolyar conservait les commandes sous la pression de Lorenzo Colombo et de Victor Martins. Le Français surprenait son équipier pour lui ravir la deuxième place avant une nouvelle neutralisation pour évacuer les monoplaces d’Yves Baltas (M2 Competition), Brad Benavides (FA Racing by Drivex) et Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex) du bac à gravier.

À la relance, Alexander Smolyar résistait aux attaques de Victor Martins, tout comme Lorenzo Colombo face à Oscar Piastri et Kush Maini. En parallèle, Caio Collet (R-ace GP) dépassait Patrik Pasma (Arden Motorsport) avant que les deux ne s’attaquent à Amaury Cordeel (MP Motorsport), relégué au neuvième rang dans l’opération.

Au treizième tour, Alexander Smolyar scellait sa première victoire en Formule Renault Eurocup devant Victor Martins et Lorenzo Colombo. Quatrième, Oscar Piastri précédait les rookies Kush Maini, Leonardo Lorandi (JD Motorsport), Caio Collet, Patrick Pasma et Amaury Cordeel dans cet ordre. Sebastián Fernández (Arden Motorsport) s’offrait le dernier point en jeu en prenant le dessus sur João Vieira (JD Motorsport) en toute fin de course.

Victor Martins quitte Monza en tête du classement général, avec 30 points. Leonardo Lorandi occupe la 2e place avec 26 points, juste devant Alexander Smolyar et Ugo de Wilde, ex-æquo avec 25 points.

D'après le communiqué

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.