Victor Martins et Alex Smolyar s'imposent en Formule Renault Eurocup

Par |2019-10-06T20:01:57+02:00dimanche 6 octobre 2019|Eurocup Formula Renault|

La Formule Renault Eurocup s'est installé en Allemagne, sur le circuit de Hockenheim. Victor Martins et Alex Smolyar se sont imposés.

Deux sessions de cinquante minutes étaient au programme ce vendredi pour la première apparition de la Formule Renault FR-19 à Hockenheim, mais aussi les premiers tours de roue dans la catégorie de Cem Bölükbaşı (M2 Competition), d’ordinaire engagé en F1 Esports Series.

Les premières gouttes s’abattaient sur le circuit quelques instants après le départ de la première séance. Grégoire Saucy (R-ace GP) et Kush Maini (M2 Competition) étaient les premiers à se faire piéger par les conditions avant que la sortie de Lorenzo Colombo (MP Motorsport) n’achève prématurément les débats. Le rookie Amaury Cordeel émergeait alors en tête en 1’44’’381 devant Victor Martins, Caio Collet, Lorenzo Colombo et Frank Bird (Arden Motorsport).

Le crachin persistait l’après-midi, où Alexander Smolyar (R-ace GP), Oscar Piastri et Victor Martins se relayaient au premier rang avant la première interruption provoquée par Alessio Deledda (Global Racing Service). Le Russe s’installait aux commandes à la reprise, mais Oscar Piastri lançait le sprint final à neuf minutes de l’arrivée. L’Australien améliorait ensuite en 1’53’’132, juste avant qu’un tête-à-queue de Leonardo Lorandi (JD Motorsport) ne mette un terme définitif à la séance. Sur la feuille des temps, le leader du classement général devançait finalement Alexander Smolyar, Victor Martins et les rookies Caio Collet et Leonardo Lorandi.

Victor Martins, de la pole à la victoire

Premiers à s’élancer sur une piste humide en qualifications, Oscar Piastri et Alexander Smolyar (R-ace GP) donnaient d’abord le tempo avant que Victor Martins ne se mêle à la bataille.
Le Français occupait les devants grâce à son tour en 1’55’’217 lorsque le drapeau rouge était brandi après la sortie de Leonardo Lorandi (JD Motorsport) et le classement n’évoluait plus à la reprise, Amaury Cordeel (MP Motorsport) partant également à la faute.
Bataille intense au sommet. Sur la grille de départ, Victor Martins s’installait en pole position devant Oscar Piastri, Alexander Smolyar et Caio Collet tandis qu’Ugo de Wilde (JD Motorsport) complétait le top cinq.

Pour la première fois du week-end, les concurrents bénéficiaient d’une piste totalement sèche. Oscar Piastri réalisait un meilleur envol que le poleman pour lui ravir la tête sous le regard d’Ugo de Wilde, qui gagnait deux places avant le premier virage. Ce dernier profitait du contact entre les deux leaders à la sortie du deuxième virage pour s’emparer des commandes. Derrière, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) voyait ses derniers espoirs de titre s’envoler dans un tête-à-queue après un léger contact avec Alexander Smolyar.

Le début de la course était marqué par la bataille entre les trois hommes aux avant-postes, Ugo de Wilde résistant aux attaques successives d’Oscar Piastri et Victor Martins. Au cinquième tour, le Français parvenait à dépasser ses deux adversaires dans une manœuvre spectaculaire avant de s’échapper, laissant ses rivaux composer avec le retour de Caio Collet.

Au neuvième tour, Oscar Piastri s’emparait définitivement de la deuxième position face à Caio Collet et Ugo de Wilde. En parallèle, le peloton se montrait toujours aussi animé avec les remontées de Kush Maini (M2 Competition) et de Sébastián Fernandez (Arden Motorsport), sorti vainqueur d’une lutte à trois l’opposant à ses équipiers Patrik Pasma et Frank Bird.

Peu inquiété en tête et gérant son avance, Victor Martins s’imposait face à Oscar Piastri. Troisième, Caio Collet obtenait son huitième Trophée Hankook décerné au débutant le mieux classé et sa seizième entrée consécutive dans le top dix pour s’assurer le titre chez les rookies avant les trois dernières courses de la saison. Ugo de Wilde franchissait l’arrivée au quatrième rang devant le wild-card Grégoire Saucy (R-ace GP), parti huitième, et Sébastián Fernandez, qui exploitait un blocage de roue de Kush Maini dans l’avant-dernier passage pour prendre la sixième place. Patrik Pasma, Frank Bird et Petr Ptáček (Bhaitech Racing) complétaient le top dix tandis que Federico Malvestiti (Bhaitech Racing) prenait le dernier point en jeu.

Alex Smolyar s'impose à Hockenheim

Dimanche matin, la pluie faisait son retour sur le circuit d’Hockenheim. Dans ces conditions, les temps s’amélioraient à chaque passage sous l’impulsion du trio R-ace GP formé par Oscar Piastri, Alexander Smolyar et Caio Collet, mais aussi de Victor Martins. Dans les dernières minutes, le duel final opposait Alexander Smolyar et Victor Martins, qui l’emportait en 1’51’’531 sous le drapeau à damier. Lorenzo Colombo (MP Motorsport) prenait la troisième place devant Caio Collet et Oscar Piastri, suivis par les pilotes Bhaitech Racing Petr Ptáček et Federico Malvestiti.

Après deux tours d’observation sous le régime de la voiture de sécurité, le peloton était libéré et Victor Martins conservait les commandes devant Alexander Smolyar et Lorenzo Colombo tandis que Caio Collet et Oscar Piastri se disputaient la quatrième place. Au quatrième tour, Lorenzo Colombo perdait sa position sur le podium en étant piégé par les conditions, tout comme de nombreux concurrents à tous les échelons. La Renault Mégane R.S. safety car faisait son retour en piste dans la foulée le temps d’évacuer la monoplace de Cem Bölükbaşı (M2 Competition), victime d’un problème technique.

La relance au sixième tour permettait à Alexander Smolyar de se rapprocher de Victor Martins et de le dépasser à l’épingle. Une fois en tête, le Russe creusait rapidement l’écart avant de voir son avance réduite à néant lorsqu’Alessio Deledda (Global Racing Service) terminait sa course dans les graviers.
Les débats reprenaient leurs droits au dixième tour. À nouveau, Alexander Smolyar s’échappait laissant Victor Martins composer sous la pression de Caio Collet et d’Oscar Piastri. Les deux pilotes de la Renault Sport Academy se touchaient dans l’avant-dernier tour et Oscar Piastri en profitait pour s’emparer de la deuxième position.

Alexander Smolyar s’imposait finalement avec six secondes d’avance sur Oscar Piastri tandis que le rookie Caio Collet parachevait le triplé R-ace GP, sacrée chez les équipes pour la troisième saison de suite. Parti onzième, Kush Maini (M2 Competition) réalisait une prestation sans faute pour se classer quatrième, suivi par Victor Martins et Lorenzo Colombo. Federico Malvestiti prenait le septième rang devant Amaury Cordeel, douzième sur la grille, et Petr Ptáček, qui avait perdu sept places dans un tête-à-queue en début de course. Le Finlandais Patrik Pasma (Arden Motorsport) complétait le top dix.

A deux courses de la fin du championnat, Oscar Piastri est en tête avec 283 points. Victor Martins est à 13,5 points du leader du championnat. Caio Collet, quatrième du championnat, est sacré meilleur rookie de la saison.

D'après le communiqué

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.