Arrow McLaren Racing SP en IndyCar, quid de James Hinchcliffe ?

Par |2019-08-10T02:13:14+02:00samedi 10 août 2019|IndyCar|

La nouvelle entité Arrow McLaren Racing SP, fruit de l'union entre Arrow Schmidt Peterson Motorsports et McLaren Racing en IndyCar Series fera-t-elle le bonheur de James Hinchcliffe ?

Comme le programme actuel à temps complet de Arrow SPM, le Arrow MRSP de 2020 alignera aussi deux monoplaces (probablement trois si Alonso s'engage pour l'Indy 500). Mais quels pilotes seront signés pour ces deux baquets ?

James Hinchcliffe possède 2 contrats...

James Hinchcliffe termine actuellement sa cinquième saison avec Arrow SPM et a encore un an de contrat avec l'équipe. Donc la situation est réglée ? C'est plus compliqué ! Le canadien possède effectivement un contrat pour 2020 avec l'écurie de Sam Schmidt et Ric Peterson, mais il est également soutenu par Honda... qui ne sera plus le motoriste de l'écurie l'an prochain.

Grâce à un financement direct de Honda Canada et à un contrat de services personnels associant le pilote âgé de 32 ans aux annonces publicitaires télévisées nationales, James Hinchcliffe pourrait faire face à un dilemme majeur s’il restait avec Arrow McLaren Racing SP alors qu'il se séparerait du motoriste japonais. Deux options s'offrent à lui, soit rompre ses liens avec Honda et se couper d'une partie de ses revenus... afin de trouver d'autres commanditaires ou alors rompre par anticipation le contrat qui le lie à l'écurie.

"James Hinchcliffe est un excellent membre de l'équipe et a un contrat jusqu'en 2020, et nous sommes impatients de confirmer les pilotes bientôt", a déclaré un représentant de McLaren à Racer.com. Le PDG de McLaren Racing, Zak Brown, a confirmé que la composition de l'équipe serait choisie par le nouveau groupe de dirigeants formé au sein d'Arrow McLaren Racing SP. Cela ne confirme donc pas la reconduction immédiate du canadien mais ne l'écarte pas pour autant.

Quant à James Hinchcliffe, à la suite du communiqué de presse de McLaren annonçant son arrivée en IndyCar, il a tweeté une annonce affirmant qu'il serait heureux de continuer la collaboration avec l'équipe tout en réfléchissant à la suite à donner à son contrat avec Honda.

"C'est un jour passionnant pour nous tous avec la confirmation de l'association Arrow McLaren Racing SP et l'aboutissement de beaucoup de travail acharné. Mon amour pour le sport automobile a commencé les week-ends en regardant les courses de F1 avec mon père en regardant les McLaren. Pouvoir piloter pour cette écurie est un rêve devenu réalité.
C’est plutôt dommage ce que cela signifie pour notre relation avec Honda. C’est une entreprise qui a fait beaucoup de choses pour moi lorsque je suis arrivé en sport auto, il faudra discuter de ce que cela signifie pour ma relation avec eux et Honda Canada, mais c’est secondaire pour le moment. J'ai déjà travaillé avec General Motors (Chevrolet) et je suis impatient de raviver cette relation en 2020 chez McLaren."

Quels pilotes pour Arrow McLaren Racing SP ?

Marcus Ericsson a exprimé son intérêt pour la nouvelle formation pour 2020, lui qui ne possède pas encore de contrat pour la prochaine saison. L'étonnant débutant Colton Herta intéresse beaucoup de structures y compris la nouvelle de Zak Brown. Le brésilien Felipe Nasr a testé récemment la voiture du Schmidt Peterson Motorsports et a fait forte impression, il pourrait aussi être un candidat.

Quant à James Hinchcliffe, il faudra attendre l'officialisation du contrat, dans le cas contraire il devrait trouver une écurie motorisée par Honda. Chez Rahal Letterman Lanigan Racing qui aligne actuellement Graham Rahal et Takuma Sato, l'écurie cherche à engager une troisième monoplace, cela pourrait convenir à Hinchcliffe.

Le Chip Ganassi Racing engage Scott Dixon et Felix Rosenqvist et conservera son engagement à deux monoplaces. Chez Dale Coyne Racing en revanche, Sébastien Bourdais est confirmé pour l'an prochain mais pas Santino Ferrucci qui réalise pourtant une belle saison pour un débutant. L'ingénieur de Sébastien Bourdais, Craig Hampson, a travaillé par le passé avec James Hinchcliffe lors de ses débuts en IndyCar en 2011 chez Newman/Haas Racing, puis à nouveau chez Andretti Autosports.

La saison folle des transferts est lancée en IndyCar Series et c'est McLaren qui a lancé le premier pavé dans la marre. Suite au prochain épisode.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.