Sam Schmidt explique la rupture avec Honda pour s'allier avec McLaren

Par |2019-08-13T10:01:06+01:00mardi 13 août 2019|IndyCar|

Sam Schmidt explique le dilemme de rompre le contrat de longue date avec Honda pour s'allier avec McLaren en IndyCar qui ne peut être motorisée uniquement par Chevrolet.

On l'a appris vendredi dernier, McLaren arrive en IndyCar à temps plein en fusionnant avec la structure du Schmidt Peterson Motorsports. Mais cette dernière était motorisée par Honda, alors que le japonais refuse de collaborer à nouveau avec McLaren... Dilemme de circonstance !

Sam Schmidt explique son choix

La pénible collaboration entre McLaren et Honda les aura fâché pour de bon, ces deux-là ne s'uniront plus à l'avenir. C'est ce qui a posé un cas de conscience aux propriétaires du Schmidt Peterson Motorsports lorsqu'il fallut s'allier avec McLaren. La structure de Sam Schmidt et Ric Peterson motorisée depuis 2006 par Honda a dû rompre le contrat.

"C'était une décision extrêmement difficile, car cette loyauté existe. Cela fait si longtemps que nous sommes associés, on a connu des succès et en fin de compte, Honda, a été un formidable fournisseur. Quand nous ne gagnions pas, ils faisaient leur possible pour gagner à nouveau, c'est pourquoi nous voulions rester avec eux."

Mais, l'opportunité de signer avec McLaren, ce prestigieux nom de la course automobile qui revient en IndyCar à temps plein après 40 ans d'absence, cela a suffit à décider Sam Schmidt de remettre en question l'alliance avec Honda.

"C'était une décision importante, entre Arrow SPM et McLaren, il y a beaucoup d'année d'expérience. Le premier objectif est passé, il s'agissait de l'annoncer, à présent nous allons devoir établir une liste de candidats pour la saison prochaine. Restez à l'écoute mais il faudra quelques semaines avant que nous fassions des annonces."

Même si James Hinchcliffe qui est sous contrat jusqu'à la fin 2020 avec Schmidt Peterson Motorsports et a annoncé son souhait de continuer avec McLaren, rien n'a été encore décidé. Les deux monoplaces seront d'une livrée identique, avec le orange papaye McLaren. Sam Schmidt a aussi confirmé qu'une troisième voiture serait automatique ajoutée pour les 500 Miles d'Indianapolis.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.