Seconde course sur le circuit de Doha, au Qatar. Maverick Viñales réussira-t-il la passe de deux ? 

Jorge Martín a fait sensation en signant la pole pour sa deuxième course en MotoGP. Il devance son coéquipier Johann Zarco et le vainqueur de la semaine passée Maverick Viñales.

Avant la MotoGP

Pedro Acosta a réussi l'exploit, pour sa deuxième course en Mondial, de remporter la course Moto3 en partant de la voie des stands, suite à une pénalité pour conduite irresponsable durant les EL2. Darryn Binder et Niccolò Antonelli complètent le podium. Sam Lowes a remporté sa seconde victoire de la saison en Moto2. Il devance Remy Gardner et Raul Fernandez.

Doublé français !

Les quatre pilotes KTM ont choisi d'équiper un pneu medium devant plutôt qu'un soft comme l'ensemble du plateau. Jorge Martín prend un bon départ, gardant la tête de la course devant son coéquipier Johann Zarco. Aleix Espargaró occupe la troisième place après les premiers virages devant Miguel Oliveira et les deux pilotes Suzuki, Alex Rins devant Joan Mir. Le pilote KTM cède sa place au pilote Suzuki. Dans le peloton, les attaques sont aggresives entre Joan Mir, Jack Miller, Fabio Quartararo et Francesco Bagnaia. Maverick Viñales est en dehors du top 10 à l'issue du deuxième tour.

Alex Rins passe Aleix Espargaró dans le troisième tour et se retrouve rapidement dans les échappements de Johann Zarco. Joan Mir prend la 5e place à Miguel Oliveira alors qu'Alex Rins trouve l'ouverture sur le pilote français de l'équipe Pramac Ducati. Les deux pilotes jouent au jeu du chat et de la souris sur plusieurs tours. Derrière, Miguel Oliveira tombe dans le classement, passé par les pilotes Ducati et Yamaha. Francesco Bagnaia prend le meilleur sur Joan Mir dans le 8e tour et revient rapidement sur l'Aprilia d'Aleix Espargaró.

Jorge Martín mène la course au bout de dix tours. Alex Rins se fait pressant sur le pilote Pramac Ducati mais Johann Zarco le passe. Aleix Espargaró, Francesco Bagnaia, Joan Mir, Jack Miller et Fabio Quartararo. Le premier pilote Honda est Pol Espargaró, seulement 13e.

L'Aprilia d'Aleix Espargaró regresse, passée par Francesco Bagnaia, Jack Miller et Joan Mir, tandis que Maverick Viñales se rapproche de Fabio Quartararo. Pol Espargaró remonte, passant à la 11e place, entre les deux KTM officielles. A l'entame du 13e tour, Francesco Bagnaia double Alex Rins, tandis que Fabio Quartararo a pris le meilleur sur Aleix Espargaró. Joan Mir a fait le forceps pour passer Jack Miller, une action qui recommence plus tard. Alex Márquez est le premier pilote à chuter, à 10 tours de la fin de la course, tout comme Iker Lecuona.

Les différentes actions permettent à Fabio Quartararo de remonter à la 5e place, Aleix Espargaró 6e. Maverick Viñales est entre Jack Miller et Joan Mir, les deux étant sous investigation. Fabo Quartararo passe Alex Rins et prend la 4e place, derrière les trois Ducati. Aleix Espargaró se loupe et perd des places, au profit de Jack Miller et Maverick Viñales. A 6 tours de la fin, Francesco Bagnaia se loupe et offre la 3e place à Fabio Quartararo. Le pilote Ducati a chuté à la 7e place.

Combat entre les pilotes français, Fabio Quartararo qui passe Johann Zarco, puis Jorge Martín, avant que le poleman ne reprenne son bien rapidement, et qui cède dans le 19e tour. Maverick Viñales est 4e, derrière Johann Zarco. Dans le dernier tour, Alex Rins double Maverick Viñales.

Fabio Quartararo remporte le Grand Prix de Doha, devant Johann Zarco qui a passé dans les derniers mètres Jorge Martín. Alex Rins est 4e, devant Maverick Viñales, Francesco Bagnaia, Joan Mir, Brad Binder, Jack Miller et Aleix Espargaró.