Sepang Racing, qui roule sous les couleurs de Petronas, pourrait se retrouver en difficulté dès la saison prochaine.

Pour l'équipe Sepang Racing, on est passé du rêve au cauchemar en peu de temps. Vice-champion des équipes la saison passée en MotoGP, avec le titre de l'équipe indépendante, et la place de vice-champion avec Franco Morbidelli, la saison 2021 s'avère plus difficile en catégorie reine. Elle est actuellement neuvième du classement, juste devant Esponsorama et Tech3.

Cette situation semble rendre l'avenir de l'équipe plutôt incertain, d'autant que Franco Morbidelli va quitter l'équipe en fin de saison, si on en croit les dernières déclarations de Lin Jarvis. Valentino Rossi quitte également la structure malaisienne, pour prendre une retraite bien méritée et s'occuper de son équipe qui arrive en MotoGP.

Sans pilotes pour la saison prochaine, Sepang Racing devrait se retrouver sans sponsor-titre. Selon les informations d'Autosport, le pétrolier malaisien va quitter l'équipe dirigée par Razlan Razeli.

Fin d'engagement en Moto2 et Moto3

Cette perte financière pourrait avoir une répercussion directe sur les différents engagements de l'équipe Sepang Racing. SRT va quitter le plateau Moto2 et Moto3 pour se concentrer uniquement sur le projet MotoGP.

Mais ce projet ne prend pas les tournures voulues, car si l'équipe n'a pas de pilotes en 2022, Yamaha renégocie son contrat avec la structure. Le constructeur propose des M1 "B-Spec" pour la saison prochaine, à savoir des motos qui ne seraient pas dans les mêmes configurations que celles utilisées par l'équipe d'usine.

Les dernières rumeurs parlent d'une possible arrivée à temps plein de Garrett Gerloff, transfuge de la Superbike, et Iker Lecuona, écarté du projet Tech3 KTM pour faire place à la jeunesse, dont Raúl Fernandez, qui était un des premiers choix de l'équipe malaisienne. La piste Darryn Binder est aussi sur la table, bien que risqué, le pilote sud-africain faisant le grand saut de la Moto3 à la MotoGP.